Depuis 1953.fr

Anciens élèves - Annecy-le-Vieux - Poisy - Chavanod

Depuis 1935


Rechercher d'anciens élèves


Contenu de la page : actualites_photos

Quels évènements sont en préparation, que devient le lycée, à quand une prochaine rencontre conviviale, comment vit votre association, combien de fiches sont à jour dans l’annuaire, que deviennent vos copains de classe…
Toutes ces réponses dans cette rubrique actualités...
Alors envoyez-nous toutes vos actus et vos infos En cliquant ici.

Inauguration d la miellerie des BAUGES

Miellerie collective

L'image Affiche inauguration 17.05.13_w_280.pdf a une extension et se situe ./upload/Affiche inauguration 17.05.13.pdf

Inauguration de l'une des premières mielleries collectives de France, celle du massif des Bauges à Saint-Eustache, à la Fromagerie du Cruet.
Cette inauguration aura lieu le samedi 13 mai à 13h30 et sera suivie d'animation, visite et dégustation tout au long de l'après-midi.
Ce sera également l'occasion, pour les communes de St-Eustache, Sevrier et Leschaux, de signer leurs engagements dans la Charte Zéro Pesticide.

Recherche associé

Auvergne Rhône Alpes ( département de la LOIRE

Gaec FAMILIAL à 2 associés recherche un associé pour remplacé un départ en retraite.

Profil recherché: 

- éleveur polyvalent

- Expérimenté

Formation agricole mais pas indispensable.

Favorable à une agriculture modernisée permettant de vivre bien de son métier et avoir aussi du temps libre.

Contacter PITIOT Stéphane  06 14 54 41 22 ou Gilbert 06 28 36 57 11

Prochaine Assemblée Générale annuelle

Samedi 11 mars 2017


Une date à noter dans vos agendas
:

Samedi 11 mars 2017,

Assemblée Générale

de l'association des Anciens Elèves.

à partir de 10 heures à l'amphithéâtre Site Iseta Poisy.

Des informations supplémentaires vous seront communiquées dans les prochaines semaines....

Au revoir, goodbye,Tschüss, arrivederci, adiós....

27 janvier 2017

Bonjour à tous,

Après un peu plus de 7 années consacrées à la gestion du site internet, je quitte cet emploi à la fin de ce mois janvier.
Cette expérience en tant que webmaster a été riche d’apprentissage et de relations humaines.
Un grand merci à tous pour vos observations, vos commentaires : les échanges que j'ai pu avoir avec vous m'ont permis, de corriger, d'améliorer et d'enrichir sans cesse l'administration de ce site.

Bonne continuation à tous,

Martine REY GAINON,
Webmaster.

Ciné-débat "réparer les vivants"

Mercredi 2 novembre 2016 cinéma les Nemours - Annecy

France-Adot 74  participe à la 1ère projection-débat du long métrage français
"Réparer les Vivants" 
de Katell QUILLÉVÉRÉ  

tiré du roman de Maylis de KERANGAL.

L'objectif de cette soirée : avoir conscience de l''importance de prendre une position quant au DON D'ORGANES pour éviter les REFUS bien compréhensible parfois, sans préparation à la mort.

Projection au cinéma indépendant Art et Essai les Nemours, 22 Rue Sainte Claire à Annecy mercredi 2 novembre 2016 à 19 heures.

A l'issue de la diffusion de ce film l' équipe FRANCE ADOT 74 ainsi que des personnes greffées seront présentent pour témoigner et répondre à toutes vos questions.

Contact :
Association FRANCE ADOT 74
8 rue de la Jonchère - 74600 SEYNOD
Tél : 09.77.39.80.70

Balade dans l'évolution

15 avril - 30 décembre 2017 (dès 8 ans)

C’est l’histoire du vivant dans sa dimension animale et végétale ou une belle façon de partir pour une balade décalée
et ludique à la découverte des moments clés de l’histoire de la vie sur Terre et de ses péripéties.
À noter que de nombreux partenariats se sont construits pour des compléments au sein de l’exposition et autour d’événements.
Prenez le temps de traverser des siècles au cours de cette balade originale !
Téléchargez le dossier de presse
Retrouvez des photos dans la galerie multimédia et toutes les infos ICI
Inauguration, mardi 18 avril à 18h à La Turbine sciences 

Cotisations 2017....

Les cotisations pour l'année 2017 sont maintenant ouvertes  et valables jusqu'au 31 décembre 2017.

Le montant de la cotisation annuelle est de 20,00 euros et vous permet d'accéder , en plus des centaines de pages en accès  libres, à l'ensemble des services supplémentaires de ce site :
- les annuaires élèves et professeurs, détaillés,
- la galeries photos complètes riches déjà, de plus de 600 clichés,
- parution de votre lien web professionnel afin de présenter votre savoir-faire dans dans notre "annuaire de liens pros".

Vous pouvez acquitter votre cotisation :
- par carte bancaire grâce au paiement en ligne: Rendez-vous dans la boutique de l'association des anciens élèves en cliquant ICI
- par chèque bancaire à l'ordre de l'Association des Anciens Elèves A3PC et renvoyer le coupon d'adhésion 2017 accompagné de votre chèque à Association des Anciens Elèves - ISETA Poisy - 859 Route de l’agriculture - 74330 POISY

Merci de soutenir votre association et ses actions.

Le Bureau des Anciens Elèves

Transition Citoyenne sur le bassin annécien

Samedi 24 et dimanche 25 septembre dans les locaux de l'ISETA

La journée de la transition citoyenne c'est une mobilisation nationale pour permettre à un maximum de citoyens d’identifier les acteurs de la transition et les alternatives qu’ils offrent sur votre territoire et dans une multitude de domaines (approvisionnement en produits sains et locaux, énergies renouvelables, modes de financements éthiques et solidaires…). C’est également une formidable occasion de se relier concrètement sur son territoire et d’œuvrer conjointement à la co-construction d’un événement. C’est une première étape pour engager une véritable transition dans son territoire.

Pour sa troisieme édition, la journée de la Transition devient le Forum des Alternatives et s'associe au Salon des Thérapies Alternatives. Le Collectif de Transition Citoyenne Semnoz vous propose 2 journées de conférences, de projections, de débats et d'ateliers.
Et c'est l'ISETA qui accueille en ses locaux toutes ces animations les 24 et 25 septembre 2016 de 10 heures à 18 heures.
Présence de partenaires locaux engagés qui proposent des alternatives pérennes, respectueuses de l'humain et de l'environnement dans l’alimentation, l'agriculture, l'éducation, l'habitat, l'énergie et l'économie.
Un programme riche ( projection débats, conférences, concert….)  : pour le découvrir, cliquez ici

Samedi 24 et Dimanche 25 septembre de 10h à 18h
Lieu
:  ISETA - 859 Route de l'École d'Agriculture - 74330 POISY

Association des anciens élèves : Election d'un nouveau bureau

Jeudi 30 juin 2016


Après l'assemblée Génrale du 11 juin et réunion du Conseil d'administration le 30 juin 2016, le bureau de l'association des anciens élèves est composé comme suit :

  • Christophe BROCHE,  Président
  • Henri COQUET,  Vice Président
  • Michel CHAUMONTET,  Trésorier
  • Guillaume VINCENT,  Vice-Trésorier
  • Déborah VIGNE,  Secrétaire
  • Vincent VIARD

 

Avec toutes nos amitiés,

Association des anciens élèves ISETA
Site internet : www.depuis1953.fr

Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs

Mercredi 22 juin 2016

Aujourd’hui, la loi fait de chacun un donneur d’organes présumé. Tout le monde n’en a pas pris conscience, pourtant chacun est concerné.

A l’occasion de la journée du 22 juin, l’Agence de la biomédecine, en collaboration avec les associations et les professionnels de santé, rappelle cette réalité pour tous.
L'association FRANCE ADOT 74 sera présente dans le Forum de Bonlieu à ANNECY de 10h à 18h, à l'occasion de la journée du 22 juin et se fera un plaisir de vous renseigner et de vous délivrer une carte de donneur si vous le décidez...

Pour tous renseignements vous pouvez vous rendre
- sur le site de l'association France Adot  74
- les joindre par mail: franceadot74@orange.fr,
- les joindre par téléphone :  09.77.39.80.70

Pour que chacun comprenne qu’il est concerné par la loi sur le don d’organes, l’Agence de la biomédecine mise sur une communication multicanal renvoyant systématiquement vers le site internet dondorganes.fr, pour répondre à toutes les questions que pourront susciter la campagne : Qu’est-ce que le consentement présumé ? A quoi sert la carte de donneur ? À partir de quel âge peut-on s’inscrire sur le registre national des refus ? Peut-on changer d’avis ? …

Association FRANCE ADOT 74
(association pour le don d'organes)
8 rue de la Jonchère - 74600 SEYNOD
Tél : 09.77.39.80.70
 Votre CONTACT : M. Didier BOYER (Président)

Portes Ouvertes sur les 3 sites de l'ISETA

Mercredi 11 mai 2016 de 14 heures à 19 heures


Mercredi 11 mai venez découvrir les formations, rencontrer des élèves, échanger avec les enseignants, visiter les locaux….

Sur le site ISETA Chavanod :
- CAPA jardinier - paysagiste
- 4ème / 3ème
- Bac pro Forêt / GMNF / Aménagement Paysager (voie scolaire)

Sur le site ISETA Poisy :
- CAPA SAPVER
- Bac pro SAPAT / Aqua /Technicien conseil vente
- Bac STAV
- Bac S
- Seconde générale et technologique

Sur le site ISETA Sevrier
Formations par alternance :
- CAP AQE
- bac pro Commerce / Forêt / Aménagement Paysager

Assemblée Générale de votre association

Samedi 11 juin 2016 site ISETA Poisy

Le samedi 11 juin 2016 se tiendra l'Assemblée Générale de l'association des Anciens Elèves de l'ISETA.

Dès 10 heures : Accueil devant l’amphithéâtre, site ISETA Poisy.
10 h30 : Assemblée Générale
             - Bilan moral du président.
             - Présentation des comptes.
             - Renouvellement du bureau.

Ensuite un repas suivi d'un après midi détente (pétanque ou belote en fonction de la météo - Pensez à prendre vos boules ou jeu de cartes !) vous est proposé pour terminer cette journée dans la convivialité.
Attention : réservation obligatoire.

Prix repas
Adhérent : 5 € / Non-adhérent : 15 €
Adhésion + repas : 25 €
Repas enfant (- 10 ans) : 8 €
Adhésion seule : 20 €

Ci-dessous coupon-réponse pour réservation à retourner avant le 31 mai 2016.

ISETA ALTERNANCE recrute...


Sessions de recrutement, pour des formations remunérées et gratuites, dans les domaines suivant :


COMMERCE 

EAU 

PAYSAGE

FORET

Dossier et entretien préalables.

Pour de plus amples informations veuillez contacter :
ISETA ALTERNANCE
3260 route d’Albertville - 74320 SEVRIER
téléphone : 04 50 46 26 61

mail : secretariatufa@iseta.fr



Journée Internationale des Forêts

21 mars 2016

Le 21 mars 2016, partout en France seront organisés des événements pour valoriser, protéger et fêter nos forêts : plantations d’arbres, sorties en forêt, journées portes ouvertes, célébrations artistiques (expositions de photos, projections de films…).

L’arbre et la forêt sont un magnifique symbole du développement durable et permettent de nombreuses actions pédagogiques en faveur de l’éducation à l’environnement.

Les manifestations se tiendront
du 19 au 27 Mars.

Rendez-vous sur leur site internet pour prendre connaissance du programme.

Proclamée par l’Organisation des Nations Unies et coordonnée en France par l’Office français de la Fondation pour l’Éducation à l’Environnement en Europe, cette journée internationale des forêts bénéficie également du soutien du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et de l’interprofession nationale France Bois Forêt.

Portes Ouvertes toutes formations

Vendredi 11 et samedi 12 mars 2016 - ISETA Poisy - Haute-Savoie

L'ISETA
(Institut des Sciences et de l'Environnement des Territoires d'Annecy)

a le plaisir de vous ouvrir ses portes


vendredi 11 mars de 15h à 19h
et samedi 12 mars de 8h30 à 13h.


C'est l'occasion idéale pour découvrir l'ensemble des formations du lycée, rencontrer les enseignants et formateurs ainsi que les élèves.

Formations de la 4ème à la licence, par voie scolaire, apprentissage ou formation adulte.

Dans les domaines de l'agriculture, l'eau, l'environnement, le commerce, l'aquaculture, la forêt, le paysage, l'enseignement général, les services aux personnes.

La Semaine du développement durable de la ville d'Annecy

Du 1er au 8 avril 2016

Du 1er au 8 avril 2016, la Ville d’Annecy organise la 10ème édition de la Semaine du développement durable.
Des animations, expositions, projections, sorties, conférences… seront proposées durant toute la semaine sur la thématique du "développement durable à travers les 5 sens".

Pour 2016, la ville d'Annecy vous invite à participer au "Tricot graffiti" .

Le tricot graffiti ou "yarn bombing" est une forme d’art urbain qui utilise le tricot, crochet ou autre techniques pour  recouvrir les arbres et le mobilier urbain de laines, tissus etc.

Les œuvres seront installées à partir du jeudi  24 mars. Alors à vos aiguilles pour décorer  la ville de couleurs multicolores !

Renseignements :
Service développement durable Ville d'Annecy
Lucile Sarrazin : 04 50 33 88 88

Palmarès 2016 du Concours Général Agricole

L''ISETA et le centre d'élevage de Poisy ont des élèves récompensés...

Le salon de l'agriculture 2016 vient de s'achever à Paris, Portes de Versailles, ce dimanche 6 mars.

Le Concours Général Agricole sélectionne et prime les meilleurs produits et vins du terroir français et les meilleurs animaux reproducteurs. Parce qu'il est organisé sous le contrôle de l'état et obéit à un processus rigoureux de présélections et de sélections, le Concours Général Agricole est connu et reconnu pour son impartialité et la valeur de ses résultats.
Il révèle également des jeunes de 16 à 25 ans.

Parmi les nombreux concours, il  y a le Concours du Jugement des Animaux par les Jeunes. Ce concours consiste à juger des jeunes élèves de l’enseignement agricole ou de jeunes agriculteurs récemment installés, sur leur aptitude au « pointage » des animaux : bovins, ovins, caprins, chevaux de trait et de selle.

Les objectifs de ce concours :
Sensibiliser les jeunes à l'importance de la morphologie des animaux reproducteurs.
Encourager les actions de formations professionnelles réalisées dans ce domaine par les organismes de sélection, les établissements d'enseignement agricole, les instituts techniques et les établissements départementaux de l'élevage.

C'est au terme de la finale nationale que les trophées sont décernés.

Voici le palmarès 2016 de jeunes au futur prometteur :

Concours de jugement des animaux par les Jeunes (CJAJ)

Catégorie Trophée du Meilleur Pointeur de Race Abondance
Le PREMIER est Maxime D'AUTHEVILLE (74250 Peillonnex) élève à l'ISETA - 74330 POISY.
2ème : AMIC Corentin 26560 Lachau - LEGTA des Hautes-Alpes 05000 GAP
3ème : CREPY-MARGLAIS Arnaud - 74390 Châtel - LAP de Contamine sur Arve 74130
4ème : CASTELLANI Benjamin - 73290 La Motte Servolex - EPLEFPA Edouard Herriot 01600 Misérieux
5ème : BOUGHERIOU Celine - 12150 Severac le chateau - LEAP Terre nouvelle 48100 MARVEJOLS
6ème : PIERRARD Emmanuel - 05510 Armix  - LAP de Contamine sur Arve 74130

Catégorie Trophée du Meilleur Pointeur de Race Montbéliarde
Au 21ème rang, nous trouvons DUPRAZ Alexis 74270 MINZIER du Centre d'Elevage de Poisy 74330.

Dans cette catégorie, les 5 premiers sont : 
  1 :  CHOPARD William marast 70110 - Jeunes Agriculteurs de Haute-Saône
  2  : MARTIN julien Mancenans-Lizerne 25120 - Jeunes agriculteurs Doubs
  3  : LOUVRIER Maude  La Cluse-et-Mijoux 25300 - Jeunes agriculteurs Doubs
  4  : SOULIER Jeremy Jullianges 43500  - Jeunes Agriculteurs Le Puy en Velay
  5  : CAIREY REMONNAY Paul La Cluse-et-Mijoux 25300 - Jeunes agriculteurs Doubs
 
Cliquez ici pour voir le palmarès complet du CJAJ (Concours du Jugement des Animaux par les Jeunes)

Félicitations à tous...

Les Croqueurs de Pommes Haute-Savoie

Compte rendu de leur Assemblée Générale du 27 février 2016.


A ce jour l'association locale de Haute-Savoie compte une centaine de membres. (6 000 adhérents en France)

Lors de l'assemblée générale, le président Rémy Bazeau a remercié les différents partenaires actifs (le Parc régional des Bauges, les syndicats mixtes intercommunaux du Salève et du Vuache, les Vergers de lavallée de Thônes, le musée Paysan  à Viuz en Sallaz, l'association Appollon, l'association Croisons et Carmaniules, le comité du Pays de la Filière...)
Le président souligne :
- Une lente disparition des fruitiers anciens.
- L'importance prise par l'aspect paysager et la protection de l'équilibre naturel entre la faune et la flore.

En 2015 de nombreuses journées de formation ont été proposées pour la taille mais aussi le greffage, l'entretien et l'identification d'arbres fruitiers.

Le bilan financier de l'année 2015 est positif.

Ensuite les adhérents ont  voté et approuvé à l'unanimité le bilan moral, le bilan financier et le renouvellement du tiers du bureau.
La soirée s'est poursuivie avec l'intervention de Georges BAL technicien arboricole, sur les moyens de lutter contre les ravages  du carpocapse.
Le carpocapse est un papillon dont la larve se nourrit de la chair des fruits. Les adultes sortent de leur cocon à la fin du mois d'avril, et pondent alors sur les poiriers et pommiers environnant. Ses vers creusent des galeries dans les fruits et dévorent jusqu’aux pépins.

Journée mondiale des zones humides

Mardi 2 février 2016

Marais, tourbières, prairies humides, lagunes, mangroves… entre terre et eau, les milieux humides présentent de multiples facettes et se caractérisent par une biodiversité exceptionnelle. Ils abritent de nombreuses espèces végétales et animales. Par leurs différentes fonctions, ils jouent un rôle primordial dans la régulation de la ressource en eau, l’épuration et la prévention des crues. Menacé par les activités humaines et les changements globaux, ce patrimoine naturel fait l’objet d’une attention toute particulière. Sa préservation représente des enjeux environnementaux, économiques et sociaux importants.

La Convention sur les zones humides, appelée Convention de Ramsar, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.

"Les zones humides pour notre avenir : Mode de vie durable" : c'est le thème de cette édition 2016 pour exprimer le rôle vital des zones humides pour l’avenir de l’humanité et en particulier leur pertinence pour la réalisation des nouveaux Objectifs de développement durable.

Si vous souhaitez connaitre la liste des évènements proposés autour de la date du 2 février 2016 cliquez sur le lien ci après : Liste évènements zones humides 2016 

L'arbre de l'année

Edition 2016

Ce concours met "en lumière" des arbres remarquables, témoins des liens forts qui se tissent entre l’homme et la nature. L’histoire s’écrit d’année en année grâce aux nombreuses candidatures reçues.

Ce concours est ouvert à tous : entreprises, mairies, associations, familles...
Chaque dossier candidat devra comporter des photographies de l’arbre candidat et une page racontant son histoire. Devront figurer obligatoirement le nom de l’arbre ou son essence, sa localisation, sa description naturaliste, ses critères morphologiques et esthétiques, son histoire avec le groupe qui le présente.

Dossier à poster sur le site internet (www.arbredelannee.com) au plus tard le 11 mars 2016 minuit.


L'édition 2015 a récompensé
:
- Le Cèdre bleu pleureur de l’Atlas de Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine) qui a reçu le "Prix du jury".
- Le Fromager de Saül (Guyane)  a remporté le "Prix du public".

L'Agence des espaces verts d'Ile de France, les Scouts et guides de France, la LPO, l'association ARBRES et les magazines de Milan Nature et Territoires sont les partenaires de cette édition.

Bonne et heureuse année 2016 !

L'association des anciens élèves de

l'ISETA

vous  souhaite

d'excellentes fêtes de fin d'année

Tous nos voeux de

Joie, bonheur, réussite

pour cette nouvelle année

qui commence...


Association des anciens élèves ISETA
Route de l'agriculture - 74330 POISY

Conférence des parties - COP21

30 novembre - 11 décembre 2015 - Paris-Le-Bourget

La France va accueillir et présider la 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), aussi appelée « Paris 2015 », du 30 novembre au 11 décembre 2015.

C’est quoi COP21/CMP11 ?
La Conférence des parties (COP), composée de tous les États « parties », constitue l’organe suprême de la Convention.
COP21
parce qu'il s'agit de la 21ème édition.
On parle aussi de « CMP » pour désigner les États de la réunion des parties au protocole de Kyoto, Paris sera la 11ème session (d’où l'abréviation « CMP11 »). La CMP veille à la mise en œuvre du protocole de Kyoto et prend des décisions pour promouvoir l’effectivité de celle-ci.

A quoi ça sert ?
Chaque année, les participants de cette conférence se réunissent pour décider des mesures à mettre en place, ceci dans le but de limiter le réchauffement climatique à seulement 2°C.
Les décisions prises lors de ces conférences doivent être adoptées à l’unanimité des parties ou par consensus uniquement. Chaque session de COP est donc fondamentale, car elle permet de faire un bilan de l’année écoulée, mais également de renouveler ou ajuster de précédents engagements.

Mais si la COP21 est si spéciale c’est parce qu’elle a pour objectif d’aboutir à un accord « universel et contraignant » qui prendra effet à partir de 2020, pour créer une véritable transition vers une économie et une politique mondiale écoresponsables, une grande première pour la COP !

18ème édition de La Semaine de la Solidarité Internationale

Du 14 au 22 novembre 2015

La Semaine de la solidarité internationale (SSI) est le rendez-vous solidaire, national, grand public et de proximité visant à sensibiliser à la solidarité internationale.
Depuis maintenant 17 ans, la 3ème semaine de novembre, des milliers de bénévoles et de salariés organisent un grand nombre de manifestations de multiples thématiques, alliant réflexion, créativité et convivialité partout en France ! Un événement fort ayant pour but de dépasser nos idées reçues, d’échanger et de s’interroger sur ce que nous pouvons faire pour rendre ce monde plus solidaire, à travers nos actes quotidiens les plus simples ou les plus engagés !

La solidarité internationale ne doit pas être l'affaire que des ONG et des états. Parce que chacun a son rôle à jouer pour faire avancer la société vers moins de pauvreté et d'injustices, la solidarité internationale, c'est l'affaire de tous ! Comment changer le monde tous les jours, toute l'année, à l'autre bout du monde, mais aussi tout près de chez soi ?

Pour trouver une manifestation près de chez vous, cliquez ici

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD)

Du 21 au 29 novembre 2015

La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets s'adresse à tous (administrations, collectivités, associations,les établissements scolaires, le grand public....)

Nous sommes tous acteurs, nous pouvons agir chaque jour :
- en consommant autrement (consommation de produits peu emballés, écolabellisés, cadeaux dématérialisés),
- en produisant mieux (éco-conception des produits), ou même faire soi même !
- en prolongeant la durée de vie des produits (réparation et don)
- en jetant moins (en valorisant en compost par exemple) !

L’objectif de la Semaine est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant. Le concept de la Semaine est basé sur la prévention des déchets c'est-à-dire avant que ce dernier ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

Mr Jean Mulatier, ancien professeur d'EPS, nous a quittés...

30 octobre 2015


C'est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de Jean Mulatier.

Jean a  été, pendant de nombreuses années, un excellent « prof de gym » ! Des années 1976 à 1989, il a exercé  à Poisy  et  à Chavanod où il était très apprécié des élèves.
Grand amoureux des sports collectifs, il aimait partager cette passion avec ses élèves dans des matchs endiablés.
Les anciens élèves garderont des souvenirs enjoués de ce professeur dynamique qui a su faire aimer le sport aux plus récalcitrants…

Résidant à Sevrier, il laisse de nombreux amis dans la peine et a rejoint son épouse, décédée il y a moins d’un an .

La Semaine du goût ®

Octobre 2015

En 2015 La Semaine du Goût® se déroulera du 12 au 18 octobre 2015.

Cet évènement a pour but d'éduquer et d'informer les consommateurs quant aux produits, les origines, les métiers et le savoir-faire.
Ateliers, participations de chefs et de producteurs à l'école, cours magistraux en universités...


Toutes les infos sur le site internet (ci-dessous)  et  sur Facebook.

La Quinzaine de la Bio en Rhône-Alpes

Du 5 au 18 octobre 2015

La Quinzaine de la bio est un évènement porté par le Pôle Conversion Bio de Rhône-Alpes, qui réunit des structures publiques et privées pour le développement de la bio. Elle est organisée par le réseau Corabio, l’Atelier Paysan et Coop de France.

Cette quinzaine de la bio permet de
- rencontrer des producteurs bio sur leurs fermes,
- de comprendre les clefs d'une conversion réussie,
- d'aborder les questions techniques,
- de connaitre les débouchés de la filière biologique,
- de visiter des sites de transformation de produits bio,
- de participer à des démonstrations d'outils,
- de connaitre les résultas d'expérimentations et de travaux de recherche en bio....

Rentrée 2015...

Mardi 1er septembre

Bonjour,
Un petit message pour souhaiter, à tous nos abonnés et à tous nos lecteurs, une bonne reprise d'activités... pour ceux qui ont eu la chance de faire une pause pendant l'été.

Nous souhaitons une bonne rentrée
- aux élèves de l'ISETA, qui retrouvent, cette semaine, le chemin de l'école.
- à toutes les équipes pédagogiques, administratives et techniques, sans qui l'établissement ne serait pas devenu ce qu'il est aujourd'hui...

Pour cette rentrée 2015-2016 ce sont un peu plus de 12 millions d'élèves qui sont attendus dès demain dans les établissements scolaires, (écoles, collèges, lycées) et 855 000 enseignants, personnels d'éducation, d'administration et de direction.

Bonne rentrée,
Bon travail à tous,

L'association des anciens élèves.

La Grande Journée Potagère

mardi 2 juin 2015 - Seynod - Haute-Savoie

Dans le cadre de la démarche Terra Natura, et pour la sixième année, les Journées Potagères sont reconduites au titre des actions pédagogiques à destination des enfants des écoles de Seynod.

C'est un projet porté par l'Association des Amis du Vieux Seynod en partenariat avec la Ville de Seynod. Cet espace d'activités durables en Haute-Savoie est ouvert à tous et poursuit trois missions : le respect de la Nature ; la transmission et le partage du Patrimoine ; le mieux vivre ensemble, à travers des conférences, des expositions, un café culturel et des journées pédagogiques.

Destinée à apprendre aux enfants les rudiments du jardinage, cette Grande Journée Potagère couronne les petites journées potagères organisées entre les mois de mars et de mai 2015.
De 9h00 à 16h00, les enfants des écoles de Seynod seront invités à participer à différents ateliers en lien avec l’alimentation, la nutrition, la nature, tels que la découverte des abeilles, des insectes, les balades en tracteur et calèche, le repiquage d’oeillets d’inde…
C'est une occasion unique pour les enfants et les enseignants de rencontrer des professionnels et des experts du jardinage, mais aussi de la nutrition, de la diététique… Grâce à la forte mobilisation des Amis du Vieux Seynod, c’est aussi l’opportunité d’un échange trans-générationnel pour les enfants de Seynod et une pédagogie qui passe par la pratique et l’échange.

La Grande Journée Potagère est destinée  aux  enfants inscrits des écoles de Seynod (+ de 1100 enfants) sur la Butte Saint-Martin à Seynod.  Pour cela l’Association des Amis du Vieux Seynod mobilise une cinquantaine de bénévoles pour organiser et encadrer cette journée. Elle sera également entourée de professionnels : l'ISETA, Jardinerie Armataffet de Seynod.             

Les Journées Potagères entrent dans l’application du Plan National Nutrition Santé.
Cette initiative est soutenue par la Ville de Seynod moyennant une participation financière.
Cette manifestation n’est pas ouverte au grand public.

Nouvelle exposition.sur le thème de la BD

au CDI ISETA Site de Poisy jusqu'au 27 mai 2015.

En partenariat avec le Festival Sevrier BD
exposition sur le thème de la BD
dans le hall du CDI de Poisy.

SPIROU 75 ans et toujours bondissant !
Né en 1938, Spirou est d’abord un projet de journal porté par Jean Dupuis, imprimeur et éditeur de presse qui décide de doter la Belgique d’un hebdomadaire pour enfants, à l’exemple des nombreux titres de la presse française de l’époque.
À la différence de la plupart des héros de bande dessinée, Spirou n’est pas sorti tout armé de l’imagination d’un seul créateur.
Spirou et ses auteurs, une aventure esthétique.
De Rob-Vel à Yoann, quatorze dessinateurs et une dizaine de scénaristes ont à ce jour fait vivre à Spirou cinquante-trois aventures, augmentées d’une demi-douzaine de « one-shots ». Tous ont en commun le goût de mêler humour et aventure.
Cette section de l’exposition revient sur le travail de chacun d’eux, en présentant pour chaque auteur une demi-douzaine d’originaux choisis pour leur exemplarité. L’apport spécifique de chaque auteur au personnage est ici mis en avant …
--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le festival Sevrier BD a lieu le samedi 30 et ledimanche 31 mai 2015 au complexe d'animation de Sevrier : au programme dédicaces, xxposition, projections, Librairie...
Invité d'honneur de la 3ème édition de ce festival : Janry, célèbre dessinateur des meilleurs albums de Spirou & Fantasio après ceux de Franquin, et auteur du Petit Spirou qui souffle cette année ses 25 bougies !

Avec la participation de l’École Henri Gour de Sevrier, du Collège Jean Monnet de Saint-Jorioz, de l’ISETA de Sevrier et du Foyer d’Animation du Laudon de Saint Jorioz.
L’espace enfants sera encadré par les élèves d’une classe terminale de l’ISETA de Sevrier.

L’animation et la décoration des vitrines est assurée par l’Union des Commerçants de Sevrier.

Un jardin géant à découvrir....

Du 11 au 16 mai 2015 - Galerie Chamnord - Chambéry - Savoie (73)

Dans le cadre de l’animation « L’art des jardins » , venez voir le jardin géant installé dans la galerie commerciale de Chamnord Chambéry !

Réalisé par les apprentis de 1ère année de BTSA Technico-commercial de l'ISETA, vous découvrirez un véritable jardin éphémère de 160 m2 divisé en 4 jardins : le jardin zen, le jardin naturel, le jardin pop-tendance et le jardin ludique

Animation par les élèves qui se feront un plaisir de transmettre leurs savoir-faire avec des ateliers adultes et enfants, des dégustations de thé, de confitures, de jus de fruit ainsi qu’un concours de dessin.

Projet d'étude sur le réchauffement climatique....

Destination Grand Nord pour la classe de 1ère S !

Les élèves de 1ère S à l'ISETA préparent leur projet de voyage scientifique qui se déroulera à la rentrée 2015 : Destination assez singulière puisque les 23 élèves se rendront en Norvège à Tromso et sur l'Archipel de Svalbard.

L'objectif du projet est de mener une étude concrète sur le rechauffement climatique. Les élèves espèrent présenter leur expérience dans le cadre de la conférence PARIS CLIMAT 2015, qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Un tel projet a vu le jour car les élèves retrouveront là-bas une ancienne élève du lycée, Heidi Sevestre, glaciologue. Elle leur presentera ses travaux sur le réchauffement climatique et les guidera pendant leur séjour au Svalbard.
A Tromso, les élèves complèteront leur étude sur le réchauffement climatique auprès de l'institut polaire norvégien.

De nombreuses activités ont été réalisées par les élèves pour financer ce projet (ventes de bulbes de fleurs, de fromages régionaux, travail dans les vignes...) mais ils ont encore besoin de trouver des financements pour équilibrer le budget de cet extraordinaire projet !

Alors pour leur venir en aide vous pouvez :
- faire un don (entrprises, fondations ou particuliers),
- faire une dotation en matériel  pour des équipements contre le froid sur la banquise,
- Un versement de la taxe d'apprentissage pour 2016, ...

Pour plus de renseignements, contactez leur professeur Fabien BOBARD (adresse email ci-après).

Assemblée Générale de votre association

Samedi 21 mars 2015 à l'ISETA, - Site de Poisy

Le 21 mars 2015 à 18h30 se tiendra l'Assemblée Générale de l'Association des Anciens Elèves :

Programme Assemblée Générale :
Dès 18 heures :
Accueil devant l’amphithéâtre – Site ISETA Poisy
18 h 30 :
Assemblée Générale. L'ordre du jour est le suivant :
- Bilan moral du président.
- Présentation des comptes.
- Renouvellement du bureau.

A l'issue de l'Assemblée Générale, un repas est proposé aux anciens élèves ainsi qu'aux enseignants de l'ISETA avec réservation obligatoire avant le 11 mars 2015.

Prix repas
Adhérent : 5 € / Non adhérent : 15 €
Adhésion + repas : 25 €
Adhésion seule : 20 €

Ci-dessous coupon-réponse à retourner avant le 11 mars 2015.

Le BRF, Bois Raméal Fragmenté...

Une technique de préparation durable du sol de culture

Le BRF, c'est du bois de branches fines, fraîchement découpées en petits fragments que l’on épand sur la terre pour améliorer la structure du sol et favoriser la croissance des plantes.
Cette technique de préparation naturelle des sols cultivés s’inspire de la formation des sols des forêts.
Originaire du Canada dans les années 1975, elle est connue et pratiquée en France depuis 2005 par des forestiers, des élagueurs, des paysagistes, des maraîchers, des jardiniers.

Cette technique est utilisable par toutes les formes de culture, potagers privés, maraîchage, agriculture, nouvelles plantations et établissements de haies, sylviculture, arboriculture…

Le BRF a différents rôles  :
Un rôle nutritif : il permet de régénérer et entretenir la richesse d'un sol en recréant de l'humus stable.
Un rôle irrigateur et structurateur du sol : les fragments de bois raméal épandus sur le sol le protègent de l'impact de la pluie et absorbent leur poids en eau ; la vie fongique et faunistique générée par le BRF entretient la capillarité du sol ce qui accroît sa capacité de rétention d'eau et son oxygénation favorables à la vie.
Un rôle thermorégulateur : le BRF a un effet tampon sur la température du sol (moins froid en hiver et plus frais en été).

Ajouter du BRF permet de reconstruire durablement l'écosystème sol : un sol vivant est toujours plus "compétent, dynamique, intelligent".

Le Site du BRF propose aux forestiers, arboristes, élagueurs et jardiniers, agriculteurs et espaces verts, des échanges de matières ligneuses sur le mode des sites de rencontres ou de covoiturage : consultation des offres par géolocalisation, fondamentaux du BRF, Témoignages, Forum, etc.

Vous pouvez aussi consulter leur page facebook ici.

Le Père Tornafol, un des piliers fondateurs de l'école, est décédé

ce jeudi 22 janvier 2015.

« L’Association des Anciens Elèves a le regret de vous annoncer le décès d’un des derniers membres de l’équipe fondatrice de L'Ecole d'Agriculture d'Annecy-le-Vieux, devenue Lycée Agricole de Poisy-Chavanod et maintenant l'ISETA.
En effet, le Père Bernard Tornafol, un des 3 premiers professeurs nommés en 1953, vient de nous quitter.
Bernard Tornafol était arrivé dans l’équipe enseignante pour prendre en charge, entre autres, les maths et la physique… et une bonne part d’internat.
Il s’était très bien intégré à l’équipe fondatrice grâce à sa gaieté naturelle, sa générosité, son astuce et sa grande ouverture d’esprit.
Il quitta l’école après plusieurs années pour partir en mission en République Centrafricaine.
Mais le Père Tornafol suivra l’école et son évolution durant toute sa longue et dynamique vie sacerdotale !
En 2005, lors de la relance de l’association des anciens élèves, il était là, le premier, pour expliquer, détailler, raconter toutes les petites anecdotes et les grandes histoires du lancement du Centre d’Apprentissage Rural Départemental d’Annecy-le-Vieux.
Le père Bernard Tornafol était très fier de ce qu’était devenue cette petite école et sa première promotion de 9 élèves.
Discuter avec lui était un vrai plaisir et il était intarissable sur les grandes années de la fondation de l’école.
Il nous manquera beaucoup et sachons tous, lui rendre, à notre manière un dernier hommage bien mérité. »


De l'école ménagère de Sevrier à l'ISETA : un peu d'histoire...

Octobre 2014

C’est en 1950 qu’est fondée par Sœur Marie Antide l’école ménagère de Sevrier.
Cette école était fréquentée uniquement par des jeunes filles de la commune et des environs.
En 1969, sont accueillis des élèves pour un cycle court de 4ème et 3ème.
C’est à la fin de l'année 1970 que le centre est reconnu définitivement par la présentation des élèves à l’examen du Brevet d’Apprentissage Agricole.
En avril 1974, le Centre d’Enseignement Féminin Rural de Sevrier (C..E.F.R.) est créé et  accueille en septembre de la même année une classe de CAPA.
En 1981 le centre s’installe dans des locaux rénovés et agrandis.
En 1990 l’établissement signe un contrat avec le Ministère de l’Agriculture qui prendra en charge la rémunération des enseignants, et en 1991 le C.E.F.R. change de nom et devient un Lycée Professionnel Rural Privé.(L.P.R.P.)
L’ouverture du BEPA 2 ans plus tard « Services aux personnes » permet aux jeunes de poursuivre leurs études dans l’établissement.
En septembre 1995, après 45 années de présence la Communauté des Sœurs de St Joseph quitte l’établissement.
L’effectif des élèves étant en constante évolution, en juin 2002 débute la construction d’un nouvel établissement : le lycée Les Roselières est né… L’inauguration a lieu en novembre 2003 en présence d’Hervé Gaymard, ministre de l’agriculture. Ce dernier agira pour l’ouverture du Bac Pro Services en milieu rural qui deviendra Bac Pro SAPAT (Services aux personnes et aux territoires) à la rentrée 2012.
La fusion avec le lycée agricole de Poisy-Chavanod est décidée en 2012 afin d’apporter aux filières déjà existantes sur Poisy un éventail plus larges de formations.
Le projet de tout regrouper sur un seul site, Poisy, est en cours d’étude.
A la rentrée 2013, le Lycée agricole privé Poisy-Chavanod-Sevrier devient ISETA (Institut des Sciences de l’Environnement & des Territoires d’Annecy) regroupant les 3 établissements : Poisy, Chavanod et Sevrier.

Aujourd'hui le site de Sevrier accueille 115 élèves répartis dans les formations suivantes :

  • 4ème
  • 3ème
  • CAPa Services en Milieu Rural 1ère et 2ème années
  • Bac Pro Services aux Personnes et aux Territoires (2nde, 1ère, Terminale)

Retrouvez également notre article sur le rapprochement entre Le Lycée Les Roselières de Sevrier et le Lycée Agricole Privé de Poisy Chavanod (septembre 2012) en cliquant ici.

Adresse :
ISETA Sevrier

3260 route d'Albertville - 74320 SEVRIER
Téléphone : 04 50 52 42 58

Ouvrage à découvrir : L'arbre et la montagne

Co-écrit par Danièle CHAPPAZ, ancienne élève BTS Forêt et Daniel Grevoz, guide de haute-montagne.

Un ouvrage à découvrir  :  L'arbre et la Montagne co-écrit par Danièle Chappaz et Daniel Grévoz.
Danièle Chappaz est forestière, responsable d'Unité Territoriale à l'Office National des Forêts en Haute-Savoie.
Daniel Grévoz est guide de haute-montagne. Il a écrit de nombreux ouvrages sur la montange et le sahara.

L'arbre et la montagne
La montagne représente un défi pour l’arbre dont la destinée est avant tout d’occuper l’espace. Sa conquête des hauts sommets se heurte à un obstacle, et pas des moindres, l’altitude. Autre handicap, son immobilité qui ne lui laisse aucune échappatoire et l’oblige à subir les rigueurs du milieu. Il est contraint de déployer des stratégies, de développer des adaptations. Chaque mètre gagné vers les crêtes est une aventure. Ce livre va à la rencontre de ces arbres de l’extrême. Pour s’en rapprocher il faut considérer une autre perception du temps, chercher à décrypter leur langage, à comprendre leur logique. Alors, ces êtres vivants, trop souvent ignorés, prendront toutes leurs dimensions bienveillantes et esthétiques dans l’environnement montagnard. Danièle Chappaz et Daniel Grévoz étudient sous d’innombrables angles les éléments qui lient l’arbre et la montagne, à l’exemple de l’arc alpin, dans une approche pluridisciplinaire, où la transmission du savoir prend autant d’importance qu’une perception plus sensitive de la grandeur et de la majesté de ces êtres que sont les arbres qui souvent nous dépassent, toujours nous fascinent. Les splendides photographies des auteurs et leur travail titanesque font de cet ouvrage une contribution admirable à la connaissance de la nature dans les Alpes.

Editeur : Editions Rossolis
ISBN: 978-2-940365-71-5 Pages: 416 pages.
21 cm X 28 cm
 

Le label "Site Rivières Sauvages"

La Valserine ainsi que le parc naturel régional du haut Jura ont reçu le label ”Site Rivières Sauvages”.Pour la première fois en France , en Europe une rivière est labellisée grâce à son caractère préservé, à sa qualité d’eau et à sa gestion exemplaire.
Beaucoup de joie pour tous les participants, élus, gestionnaires, associations de pêcheurs, citoyens, institutions, en cette journée de fête qui récompense un travail collectif exemplaire de plusieurs années.Une belle victoire pour tous, un projet d’intérêt général pour les habitants de la vallée, qui permet d’envisager un modèle de développement économique durable.

Le label Rivière Sauvage a pour objectif la valorisation des territoires, du patrimoine naturel de l'eau et la protection des milieux aquatiques.

En Savoie et Haute-Savoie, le Chéran est candidat au label "rivières sauvages".
"Le Chéran parcourt les deux Savoie sur 54 km et a la particularité de n'avoir subit aucune intervention de l'homme. Un fait rarissime lorsqu'on sait qu'en France, seulement 1% des cours d'eau sont considérés comme proche d'un état naturel. Sa configuration en canyon en rend l'accès difficile et l'a préservé des barrages et autres dommages causés par l'homme.
Pour que de tels trésors de biodiversité perdurent, un label a été créé en avril dernier par le Fond pour la préservation des rivières sauvages, le label «Rivières sauvages». Il permet de distinguer ces rivières proches de l'état naturel et de les préserver au mieux grâce aux moyens dont dispose le Fond. Des moyens financiers, mais aussi techniques et scientifiques.

Extrait article de Raphaelle Besançon - France 3 régions
Cliquez ici pour lire l'intégralité de l'article.

Rencontre entre élèves de 1ère S et anciens élèves....

jeudi 9 octobre 2014



Dans le cadre de l’atelier de pratiques sociales (option coefficient 2 au bac), les élèves de la section S (Fabien Bobard), de l'ISETA ont mené un projet ambitieux :  éditer un livre regroupant 60 portraits d’anciens élèves et enseignants de la section scientifique.  

La remise de ce recueil intitulé "Des chemins, une racine... Poisy une filière scientifique" a eu lieu jeudi 9 octobre sur le site ISETA Poisy.

Luc LACHENAL, président de l’association des anciens élèves "depuis 1953.fr" et Denis VIDALIE , éditeur de ce livre, se sont joints aux équipes pour cet évènement.



Etats Généraux : L'Eau en Montagne

Du 8 au 10 octobre 2014 - Megève - Haute-Savoie

Du local au global, du constat à l’action, l’enjeu des Etats généraux 2014 est d’affirmer la nécessité de placer l’eau au centre des projets de territoires, dans une perspective d’adaptation aux changements globaux.

Partant du constat que les massifs sont les châteaux d’eau de la planète, les montagnards, en lien avec les grands bassins de populations de piémont, se mobilisent pour adopter des stratégies d’adaptation face aux changements globaux qui s’opèrent, et prévenir les risques de sécheresses et d’inondations.

Cette nouvelle édition sera consacrée à l’efficience de la gestion de l’eau en montagne dans un contexte de changement global.

Élus, gestionnaires de l’eau et scientifiques sont invités à se réunir pour échanger, débattre et promouvoir une gestion de l’eau concertée à l’échelle des massifs.

Programme détaillé ici.

La maîtrise d’ouvrage de l’évènement est assurée par Asters, Conservatoire d’espaces naturels de Haute Savoie, avec l’appui des instances publiques chargées de la politique de l’eau et le concours du fonds de dotation « Montagne Vivante ». La coordination générale est assurée par Alpinum Events.

Heidi SEVESTRE, ancienne élève de l'école,

Retrouvez-la dans le documentaire "Vu sur Terre" sur France 5.

VU SUR TERRE est une série de films documentaires qui propose des destinations où la nature et les hommes ont fait alliance pour préserver ces espaces.
A partir du mardi 22 juillet 2014 à 21h25, France 5 diffuse la 5ème saison de cette série doucmentaire et vous propose de grands voyages vers des destinations sauvages, à travers trois grands portraits de femmes et d’hommes qui vivent en harmonie avec leur environnement.

France 5 diffusera le 19 août à 21h25 le documentaire "VU SUR TERRE" sur la Norvège.

Dans ce documentaire vous pourrez y voir :

  • Heidi Sevestre, glaciologue qui vit à l’année sur l’archipel du Svalbard, dans le cercle polaire arctique.
  • Aleksander Lyngberg. La Laponie est le terrain de jeu idéal pour assouvir ses passions : la pêche et le snowkite.
  • L'univers de Terje Isungset : ce compositeur trouve son inspiration dans les éléments de la nature et fait de la musique de glace.

Bande annonce de la série documentaire  "Vu sur Terre" sur la Norvège

Et sur notre site retrouvez l'interview de Heidi SEVESTRE en cliquant ici.


Les épisodes de la saison 5
: Croatie, Malawi, Chili austral, Nouveau-Mexique, Norvège, îles Fidji.
Auteur-réalisateur Laurent Cadoret, Scott Schneider, Anne Viry-Babel.
Sur une idée originale de Dominique Pipat Production France Télévisions et Patly Productions Année 2013.

Mot du nouveau président de l'Association des Anciens Elèves

Poisy le 28 mai 2014

Chère(s) Amie(s), Cher(s) Ami(s),

Après avoir soufflé les 60 bougies de notre école, le nouveau conseil d’administration s’est rapidement mit au travail. Riche d’une quinzaine de membres, sa première mission a été de renouveler le bureau de l’association. Ses membres ont noté le travail de Titan réalisé par le bureau sortant, notamment celui d’Olivier Paris qui avait repris la présidence de l’association dès le printemps 2005. C’est grâce à lui que nous avons une base de données complète de tous les élèves sortis depuis 1953, base mise à votre disposition via le site internet www.depuis1953.fr .

Composition du bureau

Président : Luc Lachenal
Vice-présidents : Michel Chaumontet
                   Christophe Broche
Trésorière : Marité Dutreige
Vice-trésorier : Vincent Guillaume
Secrétaire : Angélique Gélissen
Vice-secrétaire : Déborah Vigné

C’est plein d’entrain que tous ensemble nous avons commencé à retrousser nos manches pour préparer notre prochaine rencontre en 2015. Tous les élèves présents en avril dernier à Poisy étaient enchantés de se revoir, pour certains après 40 ans sans nouvelles. Aussi, pour que la prochaine édition soit encore plus riche d’émotions, il est essentiel de pouvoir retrouver tous les élèves sortis de Chavanod, Poisy et Sevrier, pour les contacter. Malheureusement, les coordonnées de la plupart des élèves ne sont pas à jour dans nos fichiers.

Le plaisir de se retrouver après quelques années est une joie à partager… Alors aidez-nous, AIDEZ-VOUS à recontacter vos copains et copines de promos. Grâce à la fiche de renseignements ci-jointe, CHAQUE FOIS que vous croiserez un ISETArque (on dit bien ENArque et nous aussi, sommes une Grande École), votre mission, si vous l’acceptez, sera de remplir toutes les informations nécessaires à sa mise à jour et de renvoyer le tout à Martine (1) qui gère la base de données au quotidien. En 2 temps 3 mouvements, l’ancien ou l’ancienne élève aura accès à toutes les informations concernant notre école, les photos de promos, les offres d’emplois, les stages, les actus, etc.
A l’heure d’internet, où il est si facile de contacter le monde entier, utilisons ensemble ce formidable outil pour développer encore ce grand réseau qui nous permet :

  • de retrouver des amis perdus de vue…
  • de savoir ce que les uns ou les autres sont devenus, que finalement ils se sont mariés, etc …
  • qu’ils sont maîtres de stages pour nos jeunes…
  • ou qu’ils ont besoin d’un coup de pouce pour trouver du boulot…

Faisons fonctionner notre réseau : www.depuis1953.fr

Ce n’est pas le monde qui nous fait, c’est nous qui faisons le monde, alors optons pour un monde de partages et d’échanges, pour rester fidèles aux valeurs de notre école.

Dans l’attente de vous voir en 2015 et au nom de l’ensemble du bureau, je vous souhaite de bonnes retrouvailles.

Bien à Vous.

Luc
Président Association A3PC

(1) Webmaster du site. Adresse email pour la joindre : webmaster@depuis1953.fr

Palmarès du Concours Général Agricole

Résultats de l'année 2014

Le salon de l'agriculture 2014 vient de s'achever à Paris,  Portes de Versailles.

Pami la palette des activités proposées, petite pause sur le Concours Général Agricole, "un ambassadeur de la richesse et de la qualité du patrimoine français".
Le Concours Général Agricole sélectionne et prime les meilleurs produits et vins du terroir français et les meilleurs animaux reproducteurs. Parce qu'il est organisé sous le contrôle de l'état et obéit à un processus rigoureux de présélections et de sélections, le Concours Général Agricole est connu et reconnu pour son impartialité et la valeur de ses résultats.
Il révèle également des jeunes de 16 à 25 ans.

Pour le Concours Animal, les plus beaux spécimens défileront sur les rings devant un jury attentif.

Des élèves de l’enseignement agricole, des jeunes professionnels, agriculteurs récemment installés ou des futurs jeunes professionnels de la filière viticole s'affronteront à travers 3 concours très spécifiques :
Le Concours du Jugement des Animaux par les Jeunes (CJAJ).
Le Trophée National des Lycées Agricoles.
Le Concours Européen des Jeunes Professionnels du Vin (CJPV).

L'ISETA (anciennement Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod) a la chance de présenter des élèves au Concours du Jugement des Animaux par les jeunes. Ces jeunes ont été qualifiés lors de préselections départementales..
Le principe consiste à juger des jeunes élèves de l’enseignement agricole ou de jeunes agriculteurs récemment installés, sur leur aptitude au « pointage » des animaux : bovins, ovins, caprins, chevaux de trait et de selle.

Les objectifs de ce concours :
Sensibiliser les jeunes à l'importance de la morphologie des animaux reproducteurs.
Encourager les actions de formations professionnelles réalisées dans ce domaine par les organismes de sélection, les établissements d'enseignement agricole, les instituts techniques et les établissements départementaux de l'élevage.

C'est au terme de la finale nationale que les trophées sont décernés.

En 2014, et comme chaque année, des élèves de l'ISETA ont été présélectionnés pour cette Finale Nationale qui s'est déroulée, à Paris, durant le Salon de l'Agriculture.

Voici le palmarès des jeunes au futur prometteur :

Trophée 2014 du Meilleur Pointeur Bovin de Race Abondance :

1er : CASTELLANI Benjamin La Motte-Servolex (73290) Lycée agricole de Savoie (73290 La Motte-Servolex)
2ème :  COLLOMB CLERC Dimitri Clusaz (La) (74220) MFR Les Dronières (74350 CRUSEILLES)
3éme : LEGER Guillaume Saint-Jorioz (74410) ISETA (74330 POISY)
4ème :  MALLET Alexandre Faverolles (15320) LPA Louis Mallet (15100 ST FLOUR)
5ème : DUCRETTET Tony Saint-Jeoire (74490) MFR Les Dronières (74350 CRUSEILLES)
6ème :  FAYT Valentin le malzieu forain (48140) LPA Louis Mallet (15100 ST FLOUR)
7ème : COLLOMB CLERC Laetitia Clusaz (La) (74220) MFR Les Dronières (74350 CRUSEILLES)
8ème : GROUSSET LOICK Maurines (15110) LEGTPA de St. Chély d'Apcher (48200 Saint Chély d'Apcher)
9ème : BRIAND Océane Embrun (05200) LEGTA des Hautes-Alpes (05000 GAP)


Trophée 2014 du Meilleur Pointeur Bovin de Race Montbéliarde :

1er :  SAILLARD ludovic Remoray-Boujeons (25160) Jeunes agriculteurs Doubs (25000 BESANCON)
2ème : ARNOULD Jules RAMONCHAMP (88160) Jeunes Agriculteurs 88 (88025 EPINAL CEDEX)
3ème : CHOPARD William marast (70110) CFAA de Haute-Saône (70014 VESOUL)
4ème : NEGRON Olivier Bains (43370) Jeunes Agriculteurs 43 (43800 LE PUY EN VELAY )
5ème : CARREZ Boris Mournans-Charbonny (39250) Jeunes Agriculteurs du JURA (39006 LONS LE SAUNIER CEDEX )
6ème : MARGUET tanguy Rantechaux (25580) LEGTPA Besançon (25410 DANNEMARIE SUR CRETE)
7 ème : JEANNIN Alexandre Mignovillard (39250) Jeunes Agriculteurs du JURA (39006 LONS LE SAUNIER CEDEX )
8ème:  ROLAND Manon Voires (25580) Jeunes agriculteurs Doubs (25000 BESANCON)
9ème : ROGUET Dylan Pers-Jussy (74930) EPLEFPA Edouard Herriot (01600 Misérieux)
10ème :  JACQUIN Aymeric Cuvier (39250) Jeunes Agriculteurs du JURA (39006 LONS LE SAUNIER CEDEX )
11ème :  GAUDET Jérémie Publier (74500) ISETA (74330 POISY)


Trophée 2014 du Meilleur Pointeur CAPRIN :

1er :  GENDRON Anthony Thorigné (79370) Lycée Agricole Jacques Bujault (79500 MELLE)
2ème :  HILAIRE Guillaume Saint-Privat (07200) LEGTA Olivier de Serres (07205 AUBENAS CEDEX)
3ème : TESTUD Tony Privas (07000) LEGTA Olivier de Serres (07205 AUBENAS CEDEX)
4ème :  ROBIN Jérémy Samoëns (74340) LAP de Contamine sur Arves (74130 CONTAMINE-SUR-ARVE)
5ème :  DAUVILLAIRE Lauriane JOUX (69170) LAP Etienne Gauthier Ressins (42720 NANDAX)
6ème :  TISSOT Joel Villy-le-Bouveret (74350) ISETA (74330 POISY)
7ème :  ROGER ELISA CHABRIS (36210) CFPPA Châteauroux (36018 CHÂTEAUROUX CEDEX)
8ème :  GIRAULT AUDREY TOURNON SAINT MARTIN (36220) CENTRE CAPRIN 36 (36300 LE BLANC)
9ème :  HASSELVANDER Ségolène Magnils-Reigniers (Les) (85400) LEGTA LA ROCHE SUR YON (85035 LA ROCHE/ YON)
10ème :  GUILLOT DELPHINE Messimy (69510) MFR Saint Laurent de Chamousset (69930 ST LAURENT DE CHAMOUSSET)

Bravo à tous...

Cliquez ici pour voir le palmarès complet CJAJ (Concours du Jugement des Animaux par les Jeunes)

Découvrez le dernier "Echo de Poisy"

édité par le Centre d'élevage Lucien Biset

Le Centre d'élevage de Poisy "Lucien Biset" est un pôle de formation et de références en élevage laitier.

Le Centre d'élevage de Poisy forme et perfectionne des jeunes adolescents et adultes qui souhaitent apprendre le métier d'éleveur, approfondir leurs connaissances et réussir leur installation ou leur métier en élevage.
L'objectif du Centre est d'être reconnu comme pôle de références en élevage.
Des formateurs praticiens, vétérinaires, ingénieurs, techniciens assurent à la fois le travail quotidien sur la ferme, les formations, les stages de perfectionnement, la création d'outils pédagogiques... accompagnés d'un service administratif et d'un service de maintenance nécessaires au bon fonctionnement du Centre d'Elevage.

Riche d'informations utiles, découvrez ci-dessous le dernier Echo de Poisy...

Journée Portes Ouvertes du Centre d'Elevage de Poisy le 22 mars prochain...

Centre d'Elevage de Poisy
845 Route de l'école d'agriculture
74 330 POISY
Tél: 04 50 46 20 13

Les vieux arbres absorbent plus de carbone qu'on ne le croyait....

selon une étude menée par la revue Nature.

Une étude de la revue Nature * contredit le postulat selon lequel les vieux arbres contribueraient moins à la lutte contre le réchauffement climatique...

Un virage à 180 degrés. Alors que jusqu'ici, le postulat voulait que les vieux arbres contribueraient moins à la lutte contre le réchauffement climatique, une étude publiée cette semaine révèle qu'au contraire plus un arbre est vieux, plus il capture du dioxyde de carbone dans l'atmosphère pour continuer à croître.

Les résultats des travaux sur l'impact des forêts sur le réchauffement climatique, publiés dans Nature, indiquent que sur plus de 400 types d'arbres étudiés, ce sont les spécimens les plus vieux et donc les plus grands de chaque espèce qui grandissent le plus vite et qui absorbent ainsi le plus de CO2. «C'est comme si pour des humains, la croissance s'accélérait après l'adolescence au lieu de ralentir», a résumé Nathan Stephenson, l'un des auteurs. Les arbres absorbent le CO2 de l'atmosphère, le principal gaz à effet de serre, et le stockent dans leurs troncs, leurs branches et leurs feuilles.

Un rôle de puits de carbone

Les forêts jouent ainsi un rôle de puits de carbone, mais jusqu'à quel point elles ralentissent le réchauffement fait débat. «Nous savions déjà que les forêts anciennes stockaient plus de carbone que des forêts plus jeunes», explique Nathan Stephenson. Mais, poursuit-il, «les forêts anciennes ont des arbres de toutes tailles et il n'était pas clair lesquels grandissaient le plus vite, capturant ainsi le plus de dioxyde de carbone».

Cette étude apporte une réponse claire à cette question: «pour réduire le dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère, c'est mieux d'avoir davantage de gros (et donc vieux, Ndlr) arbres», résume le chercheur. «Cette connaissance va nous permettre d'améliorer nos modèles pour prévoir comment les changements climatiques et les forêts interagissent», a souligné Nathan Stephenson.

Près de quarante chercheurs ont participé à cette étude, qui a analysé des données remontant jusqu'à 80 ans en arrière et portant sur 670.000 arbres de 403 espèces différentes existant sur tous les continents.

* Nature » est une revue scientifique dont la publication est hebdomadaire. Elle existe depuis 1869.

Triste nouvelle en ce début d'année ....

Poisy 15 janvier 2014.

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès  de Lionel COQUART.

Lionel était professeur à l'ISETA en Physique et Chimie depuis 1994 et dernièrement co-responsable de la filière BTSA Aquaculture.

Toutes nos pensées vont à sa famille.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE !


L'Association des Anciens Elèves

de l 'ISETA vous présente

ses meilleurs voeux

pour l'année 2014.

Votre association... Histoire et Avenir...

Connectez-vous pour mettre à jour vos coordonnées...

N'oubliez pas de passer par votre profil pour complèter vos données personnelles... Cliquez ICI...

L'Association des Anciens Elèves de l'Ecole d'Agriculture d'Annecy-le-Vieux a été déclarée le 16 Janvier 1964
Après le transfert de l'Ecole d'Annecy-le-Vieux à Poisy (en 1965) et ensuite la fusion de Poisy avec le Centre Rural de Chavanod (en 1972), elle a automatiquement incorporé les anciens élèves issus de ces 3 sites.
Elle se dénomme donc, depuis : ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES DE L'ECOLE D'AGRICULTURE ANNECY-LE-VIEUX POISY CHAVANOD,  souvent abrégé sous le sigle "A3PC
"


La toute nouvelle fusion avec le Lycée Les Roselières de Sevrier et le lancement d'une nouvelle identité (ISETA), marquent une nouvelle étape de cette grande aventure. (il nous faudra donc nous rebaptiser et complèter notre base de données...)

Mais la restructuration complète de votre association est très récente. Elle est relatée sur ce site.... découvrez cette histoire en cliquant ici...

Ses buts sont  :
• Resserrer les liens d'amitié entre les anciens élèves autour de rencontres, de souvenirs et d'échanges.
• Aider au développement professionnel de ses membres,

• Participer en tant que partenaires privilégiés au développement du lycée.

• Aider à une bonne insertion des élèves dans la vie active (bases de maîtres d'apprentissages, de maîtres de stages, offres d'emplois, échange de services...),
• Mettre en place les moyens pour faciliter ces objectifs :
    - annuaire informatisé et site internet interactif,
    - équipe de volontaires actifs,
    - relation structurée avec le lycée.



Mais en attendant, communiquez-nous vos coordonnées actualisées... nous en avons besoin pour reconstruire cette Grande Famille...

JOYEUX ANNIVERSAIRE !!! Soixante Ans... C'est Maintenant !!!

Samedi 16 novembre 2013

Ce samedi 16 novembre 2013, le temps est frais, le moral général est moyen...

Rien à voir avec le lundi 16 novembre 1953... jour de fête...!!...

Lundi 16 novembre 1953 : jour de l'OUVERTURE OFFICIELLE DU C.A.R.D....

Centre d'Apprentissage Rural Départemental d'Annecy-le-Vieux....  le premier nom de l'Ecole d'Agriculture Privée de Poisy-Chavanod...

Et oui, ce samedi 16 novembre 2013, voilà 60 ans, tout juste, que la ville d'Annecy-le-VIeux, accueillait, sur ces terres agricoles, les premiers murs de ce qui deviendra cette école que vous connaissez tous et que vous avez tant aimée et fréquentée...
Et oui, ce samedi 16 novembre 2013, voilà 60 ans, tout juste, qu'une petite équipe de passionnés se lançait dans une grande et belle aventure...

Mais, créer une école en 1953 c’était partir de rien! Ni bâtiments, ni programme scolaire, ni argent!
Il a fallu la volonté conjuguée de la JAC (Jeunesse Agricole Chrétienne), du diocèse et de l’abbé Neyroud, de François Stellio, et de trois prêtres professeurs, Père Tornafol, Père Terrier et Père Mollard pour que ce beau projet voit le jour.
Avec cette petite équipe, demarra l'aventure. 

Une petite école devenue grande...
Lors de la première rentrée '1953-1954', ils n'étaient que 9 élèves.
Depuis la rentrée '2013-2014', ce sont plus de 1.250 apprenants qui fréquentent quotidiennement l'établissement.

Les cérémonies officielles du soixantenaire devraient avoir lieu ce printemps, à Poisy, mais je tenais, ce samedi 16 novembre 2013, soixante ans après, jour pour jour, à souhaiter cet EXCELLENT ANNIVERSAIRE à tous ceux qui ont écrit cette belle histoire... en particulier au Père Tornafol, premier professeur du lycée, très fidèle lecteur de nos newsletters et toujours aussi passionné.... et à tous les autres acteurs de cette belle réussite, encore nombreux parmi nous!

Je profite également de la rédaction de mon dernier édito, pour souhaiter encore longue vie à l'Ecole d'Agriculture de Poisy-Chavanod-Sevrier... désormais rebaptisée ISETA!

Hélas, aujourd'hui, l'Humain (qui a été, depuis sa fondation et pendant des décennies, au cœur de toutes les préoccupations de cette école) est bien loin d'être au centre des préoccupations de l'ISETA.
Je ne me retrouve donc plus du tout, dans le nouveau fonctionnement de l'école et ne peux plus valider certaines orientations et décisions, à mon avis fort préjudiciables à l'avenir de l'établissement.

Je quitte donc, ce jour, toutes mes fonctions, mais je souhaite, tout de même, Bonne Chance à la future équipe, qui se créera certainement bientôt, et qui reprendra les rênes de l'Association des Anciens Elèves...
Nous nous retrouverons, peut-être, dans d'autres circonstances ou d'autres lieux.
Ce sera toujours avec un grand plaisir. 

Bonne route à toutes et à tous.
Bien amicalement vôtre.
Votre Président,
Olivier PARIS 
11/11/2013
 

CLIQUEZ ICI POUR DECOUVRIR TOUTE L'HISTOIRE DU LYCEE...

La Démocratie... qu'est-ce?

été 2008 -> hiver 2013 : plus de 5 années nécessaires à la mise en place de votre base de données...!!!

... passons à l'étape n°2 : actualiser vos données !...

Afin de constituer notre annuaire en ligne principal, le travail de titan de saisie de près de 13.000 personnes se termine.

Notre base de données s'est constituée, depuis début 2008, pierre par pierre, de milliers de fiches, toutes issues de saisies de multiples documents d’archives, difficilement recensés depuis 1953.  

Mais vu leur état, leur précision est incertaine… pendant plus de 5 années, nous avons donc du :


- retrouver les 1200 listes (ou paquets de fiches cartons!!!) des classes ayant fréquenté l'école,
- repointer les élèves, site par site, classe par classe, élève par élève !,
- reconstituer et coder les promotions, une par une,
- traiter les redoublants et donc les doublons,
- compiler les fiches des élèves ayant suivi plusieurs formations sur l'école,
- ajouter les élèves partis avant la fin de leur scolarité,
- identifier les demoiselles élèves qui ont changé de nom en se mariant,
- isoler les élèves malheureusement décédés,
- informatiser les résultats de ces travaux,
- transférer les données contrôlées sur le site web,
- et enfin archiver l'ensemble des sources restructurées.

Aujourd'hui, dans une grande majorité, ces données ne sont plus à jour.
Désormais, nous avons donc besoin de vous pour actualiser ces informations.

Merci donc de commencer votre visite sur ce site par un tour sur l'annuaire
des anciens pour mettre à jour votre adresse, vos coordonnées, votre cursus...


Merci également de faire circuler notre avis de recherche...


De la précision et de la qualité de cette base de données dépendront les services que nous pourrons rendre à tous les anciens en recherche de souvenirs et de contacts, aux étudiants actuels en recherche d’expérience et de stages, aux anciens élèves chercheurs d’emploi , aux anciens bien installés dans la vie active et désireux d’aider l’école qui les a formés…

Tous ces travaux sont très lourds et coûteux (salaire webmaster, gestion du site, entretien des bases de données, communication, diffusion de l'info... )
Ce sont donc plus de 10.000 heures de travail et de bénévolat réalisées !!!.
L'école de Poisy-Chavanod-Sevrier (désormais ISETA) a participé au lancement de ce projet mais ce sont désormais vos cotisations qui pourront assurer la pérennité de ce site web.
Alors, merci à tous ceux qui ont déjà réglé leurs modestes 20 euros de cotisation annuelle et merci à tous ceux qui nous rejoignent chaque jour.
De vos adhésions dépendra l'avenir de ce projet... (pour adhérer, cliquez ici...).

Une sortie originale? Pensez à notre 'Agenda'...

A visiter régulièrement

Afin de programmer vos sorties, n'oubliez pas l'AGENDA de www.depuis1953.fr.
Cette rubrique, reprend, classés chronologiquement, de très nombreuses manifestations, organisées par des anciens élèves ou les évènements en projet, en rapport avec le fonctionnement de l'Association.
Toutes vos infos sont à envoyer sur:
webmaster@depuis1953.fr

Découvrez le Costa Rica

Grâce à Eric Gay... BTS Forêt 1988....

Petit pays (51 100 km², 1/10° de la France) d’Amérique Centrale, bordé par les deux océans, le Costa Rica est peuplé d’environ 4 millions d’habitants. Les Costariciens (Ticos) sont ouverts, sympathiques et accueillants. Il s’agit d’un pays démocratique dont l’armée a été supprimée depuis 1949.

Du fait de sa situation géographique et de sa topographie (origine volcanique) c’est un pays extrêmement varié.

La cordillère centrale culmine à 3 820m (le Mont Chirripo) et comprend quelques volcans actifs. De ce fait, ce pays se caractérise par sa biodiversité ; on peut y observer 5 % des papillons du monde, 4 % de la flore terrestre, près de 860 espèces d’oiseaux, 236 espèces de mammifères, 228 espèces de reptiles …

Les forêts tropicales (sèches et humides) s’étendent du niveau de la mer jusqu’aux environs de 3000m d’altitude ; un quart du territoire est classé « parc national». On y produit du café, des bananes, des ananas, de la canne à sucre ainsi que bon nombre d’autres produits agricoles.

A travers la petite entreprise qu'Eric a créé, il vous propose de voyager d’une autre façon : Son but est de vous faire découvrir le Costa Rica et sa culture ainsi que les différents modes de vie et la manière dont fonctionne le pays.
Son objectif est de favoriser l’enrichissement personnel grâce à des visites de projets novateurs, des rencontres, des contacts et des échanges avec les populations.

A travers les voyages qu'il organise, il suit une certaine éthique : En visitant de petites structures, Eric favorise le développement local en prenant garde de ne pas altérer la culture et le mode de vie des populations visitées ni la nature environnante.

Bien évidemment ce programme n’exclut pas les visites des sites les plus remarquables (plages, forêts, volcans) qui font la renommée du Costa Rica.

Toutes les infos et de superbes photos sur le site web ci-dessous...

Un de nos anciens recherche des partenaires... et des soutiens financiers...

Petit flash sur le beau projet de Guillaume Collombet


Guillaume Collombet, Photographe-cinéaste de montagne (ancien BTSA Gestion Forestière et BTSA Gestion et Protection de la Nature), vient de lancer la réalisaton d'un ambitieux projet!
Nous l'avons recemment  interviewé sur ce site (lien en cliquant ici) et Guillaume vient de nous annoncer qu'il lance son projet de réalisation d'un film animalier autoproduit, qui sera, avant tout une belle aventure humaine:


"LE LIÈVRE BLANC - Histoire de photographe animalier "

"Le lièvre blanc est un projet de film animalier tourné au coeur de la plus longue vallée des Alpes : la Maurienne.
Ce film raconte l'histoire d'un jeune photographe qui essaye de faire de sa passion son métier.
Mais du rêve à la réalité, le chemin se révèle parfois difficile !
Des fleurs qui colorent la montagne à la glace hivernale, ce film nous plonge dans l'intimité de la vie sauvage au fil des saisons.
Mais, entre les avalanches, les tempêtes de neige et le vertige, le photographe arrivera-t-il à saisir cet animal introuvable qu'est le lièvre variable?"

N'hésitez donc pas à vous rendre sur la boutique de Guillaume (lien ici) afin de l'aider au financement de ce gros projet... 
D'avance merci...

Les Pays de Savoie veulent mettre du local dans les assiettes des enfants

Un exemple : A Lornay, le GAEC Vers les Champs, fait le choix de la diversification

Depuis plusieurs mois, une réflexion transfrontalière associant l'assemblée des Pays de Savoie et la province de Turin a été menée dans le cadre du projet Alimentation Consommateurs Territoires Transfrontaliers (ACTT),

L'enjeu est de proposer des produits de qualité, issus du territoire, et de développer des débouchés locaux pour l'agriculture, en premier lieu en restauration scolaire, comme le fait aujourd'hui la province de Turin qui, chaque année, sert quelque 8,2 millions de repas à ses jeunes écoliers.

Comment fonctionne la restauration scolaire?
Les collectivités qui assurent un service public de restauration scolaire peuvent en confier la gestion à un prestataire ou l'assumer directerment. Dans ce deuxième cas, elles ont pour fournisseurs des grossistes qui proposent des produits de toutes provenances, mais dont certains ont un ancrage régional important.
L'enjeu du projet ACTT consiste à développer une politique d'achat local en modifiant les pratiques d'achat, en modifiant
les choix en cuisine pour tenir compte de la saisonnalité et de l'offre locale, en faisant évoluer les pratiques de service afin de rationaliser l'introduction de certains produits sans impacter les coûts globaux.


Qu'est-ce qu'un produit local?
Aucune définition précise ne peut être avancée.
On peut en revanche retenir comme premier principe la proximité géographique.
La notion de circuit court englobe ainsi deux paramètres essentiels.
* Le premier inscrit l'ensemble de la filière (production et distribution) dans un rayon maximum de 80 km.
* Le second impose un maximum d'un intermédiaire entre le producteur et la vente au consommateur.
La notion de proximité relationnelle peut également être retenue. Elle implique un engagement réciproque et durable des différents acteurs de la filière et un impact socio-économique sur le territoire local.

Les producteurs locaux peuvent-ils répondre à la demande?

Une exploitation maraîchère de 5 hectares disposant de 1.000 m2 sous abri peut répondre à elle seule à une
demande 4.000 repas quotidiens, soit environ 800.000 repas annuels.
Dans les 1.035 établissements publics des départements savoyards, 97.500 repas sont servis chaque jour.

Sur ce territoire, on recense aujourd'hui 225 producteurs de légumes. Toutefois, seulement 39 d'entre eux (28 en Haute-Savoie et 11 en Savoie) ont des exploitations spécialisées dans la culture maraîchère.
Le potentiel existe, mais le lien entre les restaurants scolaires et les producteurs locaux demande à être renforcé. Actuellement, pour une exploitation locale, le pourcentage du chiffre d'affaires découlant de la fourniture de légumes à la restauration scolaire oscille entre 5% et 15%.

Quelle est la place des produits bio ?
Malgré les surcoûts (24% en moyenne), l'organisation à adapter, 9 établissements secondaires sur 10 et 1 école sur 2 des départements savoyards souhaitent développer leur consommation de produits bio.
Atteindre l'objectif de 20% de produits bio en restauration scolaire est possible avec des produits locaux,
Cela représenterait sur l'ensemble des volumes consommés 30% des produits laitiers, 25% du pain, 30% des fruits frais, 15% de la viande de bœuf, 10% des légumes frais et 10% de l'épicerie.

Aujourd'hui, le marché de la restauration scolaire dans les Savoie est estimé 28,3 millions d'euros par an. Les achats de produits bio représentent 2 millions d'euros. Spécialisée dans la distribution de produits bio locaux, la plateforme de
distribution "La bio d'ici" a réalisé un chiffre d'affaires de 500.000 euros en 2012, dont 9% auprès de ses 130 clients de la restauration scolaire. (Jean-Pierre DUNAND)


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

À Rumilly, les restaurants scolaires consomment bio ... et recyclent sur place ...

Le Grenelle de l'environnement préconisait, à l'échéance 2012, l'introduction de 20% de produits issus de l'agriculture
biologique dans la restauration collective.
En 2013, on est encore loin d'avoir atteint cet objectif ambitieux.

Dans les départements savoyards, pour les quelques 97.500 repas annuellement servis aux jeunes écoliers, la part des pro-
duits bio locaux s'élève à environ 6%!
La proportion reste encore faible, même si les volumes de produits issus de l'agriculture biologique utilisés dans la restaura-
tion scolaire des deux départements ne peuvent être négligés.
En voici les chiffres: 483.000 yaourts,  3,7 tonnes de fromage, 53,3 tonnes de pain, 49 tonnes de viande fraiche, 18,3 tonnes de légumes frais et près de 30 tonnes de fruits frais.

Ce choix des produits bio et des circuits courts relève, pour l'essentiel, d'initiatives des collectivités au rang desquelles la ville de Rumilly fait figure de bon élève,

Les déchets alimentaires réduits de manière considérable.
Au printemps 2011, Rumilly avait mené une première expérimentation avec la réalisation par les services municipaux de cuisine de deux repas intégralement bio.
La formule a plu aux enfants et la mairie a décidé de proposer, chaque mois, dans ses cantines, deux menus intégralement bio.
Avec l'appui de la Chambre d'agriculture, des conventions ont été passées avec des producteurs locaux de l'Albanais pour la fourniture de carottes, de pommes de terre, de courges et de pommes pour une quantité approximative totale de près de trois tonnes.
Mais la démarche d'éco-responsabilité va plus loin.
La conception des menus proposés dans les restaurants scolaires, le choix de produits de qualité, à l'exemple de ceux issus de la filière locale, ont permis de réduire de manière considérable les déchets alimentaires.
Pour l'essentiel, ils sont désormais valorisés par compostage dans le Jardin des possibles, proximité du restaurant scolaire central.
La boucle est bouclée.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Au GAEC "Vers les champs" à Lornay 74, Adrien  Goddet (ancien Bac STAE 2002 et BTSA ACSE 2004) est directement concerné par le projet ACTT.

Producteur de légumes bénéficiant depuis quatre ans du label "bio", mais aussi d'œufs de plein air, le jeune exploitant agricole a déjà retenu la restauration scolaire comme l'un des débouchés pour sa production.
« Depuis trois ans, je travaille avec l'entreprise Leztroy installée à La Roche-sur- Foron, qui assure chaque 'jours la fourniture de près de 8000 repas à différents établissements de la région. 
Malgré cette antériorité et  malgré la réalité de la demande, la part des produits  qui se retrouvent dans les assiettes des élèves ne représente que 40% du chiffre d'affaires du producteur de l'Albanais, qui a rnisé sur une diversification des filières pour commercialiser ses légumes et ses œufs.

Un point de vente collectif pour les producteurs
La vente directe, du producteur au consommateur,  est l'un des axes retenus.
Avec 14 autres producteurs locaux, il propose ses produits sur les étals d'un point  de vente çollectif installé à Annecy, "Au rendez-vous du terroir" .
Le principe repose sur une participation active des différents producteurs qui approvisionnent le point de vente mais assurent aussi, à tour de rôle, la vente sur le site.
Adrien Goddet et le Gaec "A travers champs" sont  également fournisseurs d'une association pour le maintien d'une agriculture paysanne, une AMAP.
Ce type d'association regroupe des particuliers qui s'engagent à acheter chaque semaine une quantité définie de produits. Adrien Goddet fournit ainsi chaque semaine une soixantaine de paniers de légumes bio.

(Extrait du quotidien Le Dauphiné Libéré  - Jeudi 19/09/2013)

 

Votre site web publié... pour le service de tous...

Service inclus avec votre adhésion à l'association des anciens....

Ami(e)s Internautes..
Vous trouverez  sur ce site, en pages EMPLOI & ENTREPRISE, les liens vers les sites internet des sociétés et des organismes créés ou gérés par des anciens élèves de l’école.
Vous pourrez y trouver des infos utiles, des stages, des offres d’emplois, des services, des échanges de prestations…
L'annuaire est peu fourni, pour l'instant, mais il s'enrichi, mois après mois, des nouveaux adhérents et de leurs services...
De plus, la validité des adhésions 2013 arrivant à échéance, de nombreux liens ont disparu de l'écran, mais réapparaitront automatiquement lors du renouvellement des adhésions.

Chère Ancienne, Cher Ancien,
La publication de votre lien web est un service simple, inclus automatiquement dans votre modeste adhésion de 20 euros, cotisation annuelle à la Vie de l'Association et au fonctionnement de ce nouveau site internet.
Si votre adhésion est à jour, il vous suffit d'insérer votre site web dans votre fiche personnelle de l'annuaire, pour qu'il apparaisse en ligne automatiquement.

Où en sommes nous de nos travaux... cliquez ici...
Nous avons besoin de vous pour poursuivre notre action...

Découvrez le Verger Expérimental de Poisy et la Boutique du Verger

Qualité Garantie - Tous produits issus de l'agriculture bio ou raisonnée...

Un important site à découvrir, un peu méconnu:

Le Verger Expérimental de Poisy .

Durant toute l'année y sont effectuées des recherches résultant d'une étroite collaboration entre producteurs et institutions scientifiques ainsi qu'économiques.
Le verger expérimental de Poisy appartient à un réseau national .
Il est aujourd'hui impliqué dans d'importantes recherches sur l'arboriculture biologique avec les particularités liées à sa situation géographique.
Il est géré par Isabelle Genivet. Pour toutes questions et interrogations: verger-de-poisy@voila.fr

En plus du verger et de ses surfaces de production (en cours d'extension), il y a une autre étape à ne pas rater lors de votre visite sur Poisy :

La Boutique du Verger de Poisy.

Accueilli(e) par le sourire de la dynamique Françoise, vous y découvrirez, outre les belles pommes et poires du verger, de nombreux jus de fruits succulents, des légumes appétissants, des miels colorés, des vins savoyards, des fromages goûteux, de la charcuterie traditionnelle...

Cette sympathique boutique est ouverte, même en période de congés scolaires (Tel/Fax : 04.50.46.39.54):

  * le mardi de 9h à 12h et de 14h à 18h30
  * le mercredi de 14h à 18h30
  * le jeudi de 14h à 18h30
  * le vendredi de 14h à 18h30
  * le samedi de 9h à 12h


Alors, n'hésitez pas, pour un petit plaisir ou pour des courses complètes, à vous rendre à la boutique du Verger de Poisy...
"Une fois que vous y aurez gouté, vous y reviendrez !"

programme INTERREG : Cultures dérobées polliniques

Un projet expérimental mené par Pierre Marigo, BTSA GPN 1995, enseignant à l'ISETA.

L'ISETA, la Fondation Rurale Interjurassienne et l'Association pour le Développement de l’Apiculture de Rhône-Alpes, conduisent sur la période 2012-2014 un travail de recherche sur la thématique de l'impact des floraisons tardives (également désignées par cultures dérobées) sur la colonie d'abeilles.

Ce travail proposé dans le cadre de l'Interreg IV Franco-Suisse, mobilise des fonds propres des 3 partenaires, de l'Union Européenne, la Région Rhône-Alpes, le Conseil Général de Haute-Savoie, la Confédération Suisse, la République et Canton du Jura et la Fondation sur la Croix à Bâle.

Le projet est soutenu scientifiquement par le centre de recherches apicoles de l’Agroscope Liebefeld-Posieux, Suisse.

"Floraison tardive de couverts environnementaux polliniques et mellifères et répercussions sur l’hivernage des colonies d’abeilles"... EXPLICATIONS :

Le contexte:
La baisse des effectifs des colonies d’abeilles, constaté en France, mais aussi en Suisse, depuis quelques années, est un phénomène inquiétant, qui entraîne de réelles difficultés économiques pour les apiculteurs, et à terme pourrait provoquer également des troubles de la pollinisation des cultures. Les trois causes principales étant les maladies et les parasites, en particulier le Varroa, les traitements phytosanitaires et la perte de biodiversité végétale. Pour pallier à cette troisième cause, un partenariat apiculteurs/agriculteurs a vu le jour afin de mettre en place des cultures de fleurs à la fois bénéfiques pour un meilleur hivernage des abeilles et des qualités agronomiques des sols.

Le projet
Ce projet se déroule sur deux années consécutives (2012-2013).
il vise à évaluer les effets pour l’abeille domestique des couverts environnementaux sur trois sites:
Deux en Rhône-Alpes (mélange de 5 plantes) et un dans le Jura suisse (100 % phacélie).
Ce travail d’expérimentation devrait permettre de diffuser des itinéraires techniques agricoles innovants pour l’apiculture en Rhône-Alpes et dans le Jura suisse

Une culture dérobée pollinique, qu’est-ce que c’est?
C`est une culture de fleurs à fort potentiel pollinique et mellifère qui est implantée entre deux autres cultures principales (par exemple: céréales et maïs). Elle est composée d’un mélange de 5 plantes ayant des objectifs différents:

 - La moutarde blanche ainsi que la phacélie sont des plantes à fort potentiel pollinique et mellifère. Elles permettent, grâce à leur valeur protéique et glucidique, un bon développement des larves qui constitueront les abeilles d`hiver.
 - Le tournesol et le trèfle de Perse offrent aux abeilles une source de nectar assurant leur nourriture en hiver.

Les intérêts agronomiques associés :
La moutarde blanche, la phacélie et le trèfle de Perse constituent un piège à nitrates (lutte contre le lessivage) permettant de rendre disponible l`azote pour la culture suivante(engrais vert). De plus, le développement racinaire de ces plantes permet d`améliorer la structure et l`activité microbienne du sol et ainsi facilite le travail de préparation du sol pour la culture suivante.
Enfin, la culture dérobée concurrence les mauvaises herbes présentes sur la parcelle en les « étouffant ». Ce couvert végétal permet donc une meilleure gestion de l`enherbement (diminution des interventions à l`aide d`herbicides).
Les intérêts environnementaux:
Et d’autres intérêts associés qui contribuent globalement à la biodiversité :
La faune sauvage, notamment la petite faune et l’avifaune, y trouve son compte (nourriture, habitat, lieu de reproduction, …). Un lieu où les insectes pollinisateurs et les abeilles domestiques se retrouvent.

Pour plus d'infos, contactez Pierre MARIGO, Enseignant en Agro-écologie à l'ISETA, Responsable du Rucher Ecole (adresse mail ci-dessous) :

Plus de 600 photos de classes en ligne !!!...

Souvenirs ! Souvenirs ! en images...

Sur www.depuis1953.fr, en rubrique "Actualités & Photos", la galerie de photos de promos s'enrichie, jour après jour, d'images originales.
Mais le travail d'archivage photographique ne fait que commencer car l'école n'a jamais réalisé une synthèse de toute sa base "images".

C'est un des nombreux défis que l'Association des Anciens Elèves a décidé de relever.
Martine, notre webmaster acharnée, ne ménage pas sa peine, ni son temps.

Mais la tâche est ardue et les travaux de recherches, d'identifications, d'archivages, de mises en ligne.... sont complexes...

Alors... merci de votre patience... et de votre aide... 
Car vous pouvez aussi nous aider!
Nous sommes loin de posséder ou de retrouver toutes les images de toutes les promos.
Nous savons que nombreux d'entre vous possèdent des clichés de promos ou des photos de sorties scolaires ou autres...

Alors.... à vos cartons d'archives... et si vous possédez quelques clichés intéressants...  merci de nous les transmettre...

ATTENTION : Vous n'avez accès aux galeries photos que si vous êtes membre adhérent de l'Association... bien entendu... car la C.N.I.L. (Commission Nationale Informatique et Libertés) ne nous permet pas un libre accès à une base photographique aussi importante.

Demande de listes d'élèves complètes

Une fréquente interrogation de nos services...

Cher(e) Ami(e),
Vous êtes nombreux à nous demander de vous fournir des listes complètes d'élèves afin d'organiser des repas de retrouvailles de promos ou pour d'autres usages.
Ces demandes sont légitimes mais nous ne pouvons pas les valider sans contrôle.
Ceci nécessite donc quelques explications claires de notre part.

En effet, la gestion du très gros fichier informatique de l'Association des Anciens Elèves de l'ISETA (13.000 personnes), est soumise aux règles strictes de contrôle édictées par la C.N.I.L (Commission Nationale Informatique et Libertés).
De  plus, de récentes utilisations abusives de nos listes, à des fins publicitaires et commerciales ont échaudé notre fonctionnement et notre confiance.

Désormais, le système est donc ainsi défini :

1° : VOUS ETES MEMBRE ADHERENT A L'ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES (c'est-à-dire à jour de votre cotisation annuelle) - info en cliquant ici:
Dans ce cas, vous pouvez accéder à l'annuaire complet comprenant la liste complète de votre classe de fin de cycle.

En cliquant sur chacun des élèves à l'écran, vous accédez à chaque fiche détaillée et vous pouvez communiquer, par courrier ou par mail, avec chaque élève ayant actualisé sa fiche.
D'où la nécessité de bien faire comprendre à tous vos collègues, l'importance de la mise à jour gratuite de leur fiche personnelle!

2° : VOUS N'ETES PAS A JOUR DE COTISATION:

Dans ce cas, vous pouvez accéder à la liste simplifiée de votre classe de fin de cycle, comprenant NOM, PRENOM et DATE DE SORTIE.
Libre à vous de lancer vos recherches personnelles avec tous les moyens techniques mis à disposition aujourd'hui.

3° : DANS CES DEUX CAS:
vous pouvez venir à notre rencontre, chaque premier jeudi du mois, lors de notre permanence, afin de consulter directement nos listes et afin que nous vous aidions dans vos projets de retrouvailles.


Souhaitant avoir répondu à vos questions et restant à votre disposition pour toutes questions supplémentaires,
Recevez, Chèr(e) Ami(e), l'expression de nos sincères amitiés.
Le Comité,

AVIS DE RECHERCHE A DIFFUSER AU MAXIMUM

Il nous manque de très nombreuses pièces du puzzle de la Grande Famille de l'Ecole...

Cher(e) Ami(e),
Vous connaissez et consultez notre site web des anciens élèves du Lycée Agricole de Poisy-Chavanod-Sevrier (Lycée désormais rebaptisé ISETA).
Nous vous remercions chaleureusement de cet intérêt, car la renaissance de cette structure passe impérativement par votre motivation à faire vivre ce projet!

Les 4 et 5 avril 2014, se tiendront les festivités du Soixantenaire de l'établissement, 
l'Assemblée Générale de l'Association des Anciens Elèves, une grande journée Portes Ouvertes Générales...
(Bientôt plus d'infos dans nos pages...)

Mais, depuis 2008, début de notre grand "chantier" de restructuration, seuls 900 anciens (sur les 13.000 que compte notre base de données) ont pris un moment pour mettre leurs coordonnées et leur cursus à jour.

Ce résultat est décevant face aux immenses efforts déployés.
Aujourd'hui, votre aide est donc fondamentale !

Si vous possédez des adresses électroniques (ou postales) de personnes ayant fréquenté un des 4 sites de l'école entre 1953 et nos jours... merci de rerouter l'AVIS DE RECHERCHE jointe ci-dessous… ou merci de nous transmettre les adresses en votre possession sur webmaster@depuis1953.fr...

Nous avons besoin de vous, de vos contacts et de vos réseaux !!! 

Pour avril 2014 et le 60ème anniversaire de l'école, la "Grande Famille" est très loin d'être réunie...
Merci de nous aider à retrouver un maximum de "pièces" d'ici au printemps prochain...

De ce puzzle totalement reconstitué et d'une base de données totalement actualisée,
dépendront les services que nous pourrons rendre à tous les anciens en recherche de souvenirs et de contacts, aux étudiants actuels en recherche d’expérience et de stages, aux anciens élèves chercheurs d’emploi , aux anciens bien installés dans la vie active et désireux d’aider l’école qui les a formés

Avec toutes nos amitiés,
Le Comité,

Vie du Lycée (ISETA) aujourd'hui... ce qui a changé depuis votre scolarité...

... redécouvrez les formations dispensées à Poisy, à Chavanod et désormais également à Sevrier...

Vous souhaitez découvrir comment vivent les élèves sur le lycée, aujourd'hui?
Que deviennent les formations? Comment le Lycée s'est-il développé ? Quoi de neuf à Poisy, à Chavanod, à Sevrier?
Rendez-vous à la rubrique Vie du Lycée.
Et n'hésitez pas à naviguer sur le nouveau site complet de l'établissement, désormais rebaptisé ISETA : www.iseta.fr

Bonne (re)découverte !
Car, pour tous les anciens élèves, devenus parents et grands-parents de jeunes actuellement scolarisés, les cursus proposés par les sites de Poisy, de Chavanod et de Sevrier ont considérablement évolué ces dernières années.
Et, par exemple, les classes de seconde "Générale et Technologique" sont des passerelles passionnantes vers une palette complète et diversifiée de formations.
Tous les nouveaux domaines de compétence sont à découvrir sur le site web de l'ISETA ou dans les documents joints ci-dessous...

Les Terminales GMNF rencontrent un de nos anciens élèves... Yan Bertholon, entrepreneur en Génie Ecologique

Septembre 2013

Situé à proximité du site de l'ISETA, le marais de Poisy est un ensemble naturel de 22 hectares dont 14 hectares de zones humides. C’est une ancienne dépression glacière dans laquelle s’est développée une végétation tourbeuse. Suite à l’absence d’entretien du site, celui-ci a évolué d’un marais-tourbière vers un boisement humide. Aujourd’hui, les deux tiers de la surface sont boisés. On y trouve cependant des espèces intéressantes comme le Saule faux Daphné, protégé au niveau national.

La première phase de restauration a permis le retour de la Fougère des marais et du Peucédan des marais, plantes protégées au niveau régional. Cette restauration se poursuit actuellement et tout cet automne. L’entreprise Bertholon, basée à Serraval, près de Thônes, prévoit ainsi de passer 3 semaines à poursuivre la réouverture du marais, pour que celui-ci retrouve une faune et une flore plus spécifiques.

Les terminales Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune ont rencontré M Bertholon, chef d’entreprise et lui-même ancien élève de l'ISETA. Il leur a présenté son matériel (tracteur et broyeurs adaptés aux zones humides), les contraintes du chantier et les indications du Plan de Gestion de la zone qu’il se doit de suivre. Les zones à débroussailler sont en effet délimitées précisément par les gestionnaires et le recours à un matériel GPS couplé à des photos aériennes est ainsi nécessaire pour effectuer le travail correctement.

Cette séance de terrain s’inscrit dans le cycle des visites d’espaces naturels protégés effectuées tout au long de l’année de terminale, pour préparer au mieux les élèves au Bac.

Rédaction et photographies : Lionel Bouvet Responsable Bac Pro GMNF

Bonne rentrée !

Mardi 3 septembre 2013

Bonjour,
Un petit message, de la part de l'équipe de l'Association des Anciens Elèves, pour souhaiter, à tous nos abonnés et à tous nos lecteurs, une bonne reprise d'activités... pour ceux qui ont eu la chance de faire une pause estivale, bien sûr...
Petit salut amical aux 1.200 élèves de l'ISETA, qui retrouvent, cette semaine, les bancs de leurs études pour cette nouvelle année scolaire.
Tous nos voeux de réussite sur les 3 sites de l'école!
Petit signe particulier également à toutes les équipes pédagogiques, administratives et techniques, sans qui l'établissement ne serait pas devenu ce qu'il est aujourd'hui...

A ce sujet...
Pour ceux qui ne connaissent pas la petite histoire de notre grande école, n'hésitez pas à consulter les pages de ce site web (lien direct ci-dessous).
Elles ont été rédigées pour vous tous, afin de mieux comprendre, ce qui a fait la réussite du Lycée d'aujourd'hui.


Bonne lecture,
Bonne rentrée,
Bon travail...
Le Service Web

Nos anciens dans le monde ?

Découvrez notre "mappemonde des anciens"

ORIGINAL!!!
N'oubliez pas de passer visiter la carte du monde où nous enregistrons, régulièrement, les anciens élèves que nous retrouvons sur l'ensemble de la planète...
Encore beaucoup d'épingles à ajouter sur ce beau fond de carte (et nous comptons sur vos infos et vos réseaux)... mais pour découvrir les quelques-unes déjà fixées...   
... un simple clic ici suffit...

Et,si vous souhaitez découvrir, plus en détail, ce que deviennent vos anciens camarades, n'oubliez pas de faire un petit tour vers la rubrique "Nouvelles du Monde"
Pour donner de vos nouvelles et les voir publier dans cette même rubrique, il vous suffit de nous envoyer un petit mail à l'adresse figurant ci-dessous.
Bonne navigation et merci de votre collaboration à faire vivre votre site web !

Cotisations 2014 ouvertes...

payable désormais en ligne par CB...

Chère Ancienne, Cher Ancien, afin de :
 - soutenir votre association et ses actions,
 - nous aider à mieux faire vivre ce site web,
- accéder à des services supplémentaires,
vous pouvez devenir MEMBRE
ADHERENT et acquitter votre cotisation annuelle (avantages et principes en cliquant ici). 

Les cotisations pour l'année 2014 sont ouvertes depuis le 1er octobre 2013 et valables jusqu'au 31 décembre 2014.

La cotisation annuelle n'est que de 20,00 euros et vous permet d'accéder , en plus des centaines de pages libres, à l'ensemble des services supplémentaires de ce site:
 - annuaires élèves et professeurs, détaillés,
 - galeries photos complètes riches déjà, de plus de 600 clichés,
 - parution de votre lien web professionnel afin de présenter votre savoir-faire dans dans notre "annuaire de liens pros" et étendre ainsi votre clientèle,

Vous pouvez acquitter votre cotisation plus simplement, que par chèque, grâce au paiement en ligne par carte bancaire en vous rendant dans la boutique de l'association des anciens élèves.

La gestion de l'association et le fonctionnement de ce site internet sont très lourds, complexes et coûteux.  Par avance, merci de votre adhésion et de votre cotisation annuelle.
Plus d'infos sur l'adhésion... cliquez ici...

Le Bureau des Anciens

La taxe d'apprentissage à l'ISETA

un soutien précieux... et essentiel !

Et si vous profitiez de ce bel automne pour vous pencher sur le dossier Taxe d'Apprentissage...?

Comme tous les établissements scolaires privés, l'ISETA (nouveau nom du Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod-Sevrier) bénéficie de 3 sources de financement :
• Les subventions de l’Etat et de la Région
• Les frais de scolarités demandés aux familles
La taxe d’apprentissage versée par les entreprises

Les subventions diminuant et afin de limiter l’augmentation des frais de scolarités à la charge des familles, notamment des plus modestes, l’établissement se doit de trouver d’autres sources de financement.
Chaque été, l’établissement accueille des colonies mais cette action est limitée dans le temps et dans l’organisation.
Aussi, un des leviers important, permettant d’équilibrer le budget du Lycée est la taxe d’apprentissage.

La taxe d’apprentissage est le seul impôt obligatoire dont les entreprises peuvent choisir l’affectation.

Cet impôt, institué en 1925 pour financer la formation des apprentis, est calculé sur le montant total des salaires bruts versés par les entreprises. Pour verser cette taxe, les entreprises doivent aujourd’hui avoir recours à un organisme collecteur agréé par l’Etat (OCTA) qui respectera leur choix dans l’affectation de leur versement.

L'ISETA est adhérent à l’OCTA ASP (Au service de la profession), organisme collecteur de l’enseignement catholique français notamment. Mais il est tout à fait possible de verser la taxe d’apprentissage au Lycée par un autre OCTA, au choix de l’entreprise.

Affecter la taxe d’apprentissage à l’établissement de Poisy, c’est participer :
- à l’acquisition de matériel pédagogique
- à l’aide à l’innovation et à l’accompagnement pédagogique
- au cours de soutien et de méthodologie
- au financement de l’expérimentation pédagogique et des besoins professionnels, de la démarche écocitoyenneté, de l’amélioration de la vie scolaire, du développement de l’apprentissage
- à l’investissement dédié à l’informatique (logiciels professionnels, renouvellement du parc), au renouvellement des matériels de laboratoires et d’outils et matériels correspondants aux différentes formations professionnelles
- au financement de voyages d’études et de visites pédagogiques en entreprise

Chère ancienne élève, Cher ancien élève, si vous avez la possibilité directement dans votre entreprise ou indirectement par vos connaissances d’obtenir un versement de taxe d’apprentissage à l’attention du Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod-Sevrier - et donc de votre Association d'Anciens Elèves -, nous comptons sur vous.

Vous apporterez, en effet par ce versement, un soutien précieux aux élèves en cours de formation, qui comme vous, pourront ainsi profiter d'équipements, de formations et d'expérimentations les plus adaptés possibles.

Retrouvez des informations pratiques sur le versement de la taxe sur :
le site de notre organisme collecteur www.asponline.org
le site de l'ISETA, rubrique Espace Entreprise, www.iseta.fr

Contact Lycée : Danielle Teolis, gestionnaire, 04 50 46 38 02 / danielleteolis@iseta.org

Pour cette rentrée 2013, votre lycée change de nom...

... une nouvelle étape fondamentale....

Depuis cette rentrée 2013, le Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod-Sevrier
change de nom et devient:

:
ISETA
Institut des Sciences de l'Environnement
& des Territoires d'Annecy.



Quelques explications, sur ce changement de nom, de la part du Conseil d'Administration et de la Direction du lycée :

"Parce que l’établissement évolue, s’agrandit, intègre de nouvelles filières, de nouveaux jeunes, nous avons souhaité faire un point sur notre vision, nos ambitions, nos rêves, nos engagements et notre promesse vis à vis de ceux qui vivent avec nous et nous font confiance chaque jour : parents, élèves, apprentis, étudiants, équipe pédagogique, éducative, administrative, technique, …mais également professionnels et acteurs de notre territoire.
Mais ce n’est pas parce que notre société connaît des bouleversements, change très vite, que nous avons cédé à un réflexe d’immédiateté et d’adaptation à très court terme !

Notre école a 60 ans. Elle est riche des valeurs apportées par ses créateurs, et nous souhaitons être à la fois novateurs… et gardiens de cette institution qui a vu grandir et s’épanouir plus de 10 000 élèves depuis sa création.
Nous avons donc le plaisir de vous présenter notre nouveau nom et notre nouveau logo, fruit d’un travail collectif, respectueux du passé et tourné vers l’avenir de notre école."


En 2013, en résumé, l'ISETA, ce sont :
- 30 formations de la 4ème à la licence
- Des formations supérieures : 9 BTSA, 2 licences professionnelles, 1 licence académique, 1 certification de niveau II, 2 BTSA en 1an couplés à une licence universitaire
- 9 filières de formation : enseignement général, eau, forêt, paysage, aquaculture, environnement, commerce, services, agriculture.
- 1.250 élèves, étudiants et apprentis
- 200 personnels de la communauté éducative
- 3 sites de formation
- 2 universités partenaires

Découvrez le Rucher Ecole de Poisy

Abeille Savoyarde Annécienne

Fondée en 1974, l'A.S.A. (Abeille Savoyarde Annécienne) a pour but la sauvegarde et la promotion de l'Abeille Noire de Savoie.

Ce sont 180 apiculteurs de la région d'Annecy qui partagent leur passion pour cette abeille locale et qui pratiquent une apiculture familiale, respectueuse de l'environnement.

Leur rucher-école est hébergé sur le site de l'ISETA de Poisy (ex Lycée Agricole de Poisy), à Bellevaux, au coeur du Parc des Bauges et à Thônes, dans la vallée de Montremont.

La miellerie collective
est équipée de matériel performant. Les adhérents peuvent y extraire leur miel à des conditions très avantageuses.

Chaque année, ses membres forment, en salle et sur le terrain, des apiculteurs de tous âges, débutants ou confirmés. Les animateurs de ces cours d'initiation et de perfectionnement sont des adhérents de l'ASA dont les compétences et la passion sont reconnues et appréciées de tous.

Ils participent aussi régulièrement à des manifestations de sensibilisation et de promotion pour mieux faire connaître leur apiculture familiale et préserver ainsi un précieux patrimoine environnemental et culturel.

Vous souhaitez approcher le merveilleux monde des abeilles,
rencontrer des apiculteurs, vous former, être conseillé ...?


Alors, rejoignez-les et participez aux activités de l'ASA.

Terres des Savoie...

... le journal professionnel des agriculteurs de Savoie et de Haute-Savoie.

Le journal "Terres des Savoie", analyse et commente en permanence, l’actualité agricole et rurale de nos deux départements savoyards.
Via de nombreux dossiers techniques, économiques ou thématiques, des prises de position, des reportages sur les filières savoyardes de production et les manifestations et événements d’élevage, ce journal apporte un éclairage politique et territorial des enjeux qui touchent concrètement les agriculteurs des Savoie.

Bi-hebdomadaire, Terres des Savoie tient la place de premier média de l’agriculture des Savoie et de première source d’information des agriculteurs professionnels. (Premier média de l’agriculture des Savoie - Enquête de lectorat EVO +)

Début 2012, a marqué le dixième anniversaire de Terres des Savoie, né de la fusion au 1er janvier 2002 de Notre Terroir, en Savoie et du Paysan Savoyard, en Haute-Savoie.
Ce rapprochement, novateur à l’époque, a ouvert un chemin qu’ont emprunté, ou vont emprunter, la plupart des organisations professionnelles agricoles savoyardes.

Terres des Savoie poursuit, quotidiennement, son chemin sur la voie de l’information la plus complète et la plus diversifiée possible sur les territoires savoyards et les filières de production.
Destiné aux agriculteurs professionnels et agricultrices en activité, aux anciens exploitants, aux employeurs de main-d'œuvre, salarié de la production, aux techniciens, conseillers, étudiants, exploitants forestiers, élus, agro-fournisseurs, concessionnaires, ruraux et montagnards, Terres des Savoie offre, tous les quinze jours, un journal professionnel de qualité, agréable et utile.

Claudine Lavorel, rédactrice en chef adjointe et ancienne élève du Lycée, vous réservera le meilleur accueil si vous souhaitez annoncer ou communiquer avec le monde agricole des Pays de Savoie.
Et merci à Claudine et la rédaction de nous permettre, régulièrement, de communiquer grâce à Terres des Savoie.

La rédaction Web de Depuis1953.fr

Découvrez le site web de la FFPML

Fédération Française des Pêcheurs à la Mouche et au Lancer

Vous souhaitez rejoindre la FFPML pour découvrir la pêche à la mouche et au lancer, vous perfectionner, bénéficier de bonnes structures, participer à nombreuses activités (loisirs, environnement, compétition, formation,....), soutenir les actions de la FFPML, encourager leur éthique ou tout simplement bénéficier de leur offre fédérale...
... beaucoup de membres de la fédération sont passés par le lycée de Poisy....


Découvrez le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges en vidéo

des reportages passionnants...

Trois supports d'informations supplémentaires pour vous permettre de découvrir le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges (64 communes sur 2 départements : Savoie et Haute-Savoie) , son territoire, ses richesses et les actions qui y sont entreprises.

Un de ces 3 supports n'est autre que la vidéo en ligne : Les patrimoines naturels et culturels, les activités que l'on peut pratiquer en toutes saisons, mais aussi des actions de nettoyage d'un canyon par des enfants et des coups de zoom sur les Noctibauges et le challenge des trails, voici tout ce vous pourrez découvrir sur la page officielle du Parc sur Dailymotion.

Vivez la campagne de plus près en Rhône-Alpes

Grâce au réseau "Bienvenue à la Ferme"

De nombreux anciens élèves de Poisy participent au réseau "Bienvenue à la ferme".
Pour les agriculteurs de ce réseau, vous accueillir sur leur exploitation est toujours un plaisir.

En adhérant au réseau, ils s’engagent à respecter les chartes de qualité Bienvenue à la Ferme et vous garantissent ainsi la qualité de leurs prestations touristiques et agricoles.

Que ce soit pour une dégustation, un apéritif, un goûter ou un repas en ferme auberge, venez découvrir le goût authentique des produits fermiers du terroir (charcuterie et salaisons, fruits et légumes, fromages, vins…) ; et vous serez étonné de la variété des spécialités gastronomiques de nos régions !
Certaines fermes peuvent vous proposer des sacs pique-nique prêts à la dégustation, des cours de cuisine de produits du terroir et bien d’autres animations… 

Le réseau "Bienvenue à la Ferme" est composé :
- de plus de 5800 agriculteurs adhérents,
- de relais "Bienvenue à la Ferme" régionaux et départementaux qui, dans chaque département et dans une vingtaine de régions, conseillent les agriculteurs dans leur activité, garantissent la qualité des produits et activités, informent sur les possibilités d'accueil et d'activités sur les exploitations, assurent la promotion du réseau,
- et d'un service de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture qui a pour objectifs :
* le développement de la marque "Bienvenue à la Ferme", propriété de l'APCA,
* le développement des relations avec les autres partenaires du tourisme rural,
* la communication nationale de la marque,
* l'animation des relais "Bienvenue à la Ferme",
* la représentation des intérêts du réseau Bienvenue à la ferme auprès des Pouvoirs Publics

Les relais "Bienvenue à la Ferme" assurent des missions très variées concernant :
-> le développement de l'agritourisme et le conseil aux agriculteurs avec notamment :
* l'apport de références économiques pour permettre aux agriculteurs de réaliser les choix les plus pertinents en terme d'activité d'accueil.
* un accompagnement pour le montage de leur projet, l'apport de connaissances dans les domaines juridiques, fiscaux et sociaux.
-> Le développement de la politique de qualité avec :
* une charte éthique et des cahiers des charges, visant à clarifier les engagements inhérents à l’adhésion au réseau "Bienvenue à la Ferme",
* le suivi des fermes en liaison avec des commissions de suivi régionales ou départementales composées de représentants du réseau et de différents organismes partenaires,
* l'organisation de sessions de formation pour les agriculteurs ayant une activité d'accueil.
-> La promotion du réseau, avec :
* un "Printemps Bienvenue à la Ferme" chaque année, qui permet aux visiteurs de découvrir
* les multiples activités proposées par les agriculteurs.
* l'ensemble des guides régionaux et départementaux "Bienvenue à la Ferme",
* la participation à certaines foires régionales et à quelques grands rendez-vous nationaux ou internationaux (à Paris : Salon "Pari Fermier", Salon International de l'Agriculture notamment)
* des sites Internet

(vous pouvez télécharger, ci-dessous, la liste des fermes pédagogiques 73 et 74, en exemple... toutes les autres sont disponibles sur le site web de Bienvenue à la Ferme)

L'ONF, acteur de la gestion durable

04/2013 - Un communiqué de nos anciens élèves forestiers

Les forestiers de l’ONF gèrent au quotidien 10 millions d’hectares de forêts publiques. Une action qui s’articule autour de trois axes : produire du bois, protéger l’environnement, accueillir le public.
Premier gestionnaire d’espaces naturels, l’ONF fournit 40 % du bois commercialisé en France et accueille en forêt près de 500 millions de visites par an.

L'ONF par nature : Accueillir

Dans un monde de plus en plus urbanisé, la forêt constitue un espace de loisirs et de ressourcement très apprécié. En France, 70% de la population s'y rend au moins une fois par an.
L'ONF répond aux attentes diversifiées des publics, randonneurs, cavaliers, cyclistes... en facilitant l'accès à ces espaces naturels, en les orientant et en les sensibilisant à la protection de l'environnement. Dans les zones touristiques ou périurbaines, l'ONF met en place une politique d'accueil en étroite collaboration avec les élus locaux et les associations d'usagers.

Chiffres clés :

Une fréquentation importante :
500 millions de visites par an en forêt dont 80 millions en Ile-de-France
Une forêt accueillante et entretenue par l'ONF :
29 centres d'initiation à la forêt
142 bâtiments d'accueil et d'hébergement du public
20.000 km de sentiers
8.000 km de pistes cyclables
4.000 km de pistes cavalières
15.000 km de pistes de ski de fond
2.000 aires d'accueil aménagées.

Vente de mouches en ligne "Made In France"

par Stanislas Freyheit, Ancien Etudiant en Licence Professionnelle en Aquaculture

Stanislas Freyheit ne se vante pas d’être « un grand monteur, ni un grand pêcheur », mais simplement « un type passionné de pêche à la mouche ».
C’est donc en toute modestie qu’il a créé un blog mais surtout un site Internet de vente en ligne de mouches sans ardillons, qu’il fabrique lui-même dans les Vosges.
À l’heure où nos politiques s’emparent du « made in France », l’argument ne manque pas de piquant !

La méthanisation vous intéresse?

Découvrez les Agriculteurs Méthaniseurs de France

Depuis quelques années, la méthanisation agricole suscite un véritable intérêt en France. Après des tentatives fin des années 1970 en plein choc pétrolier, des unités maîtrisant mieux les procédés se sont développées à partir de 2003. L’intérêt pour la méthanisation va croissant depuis que les tarifs de rachat de l’électricité produite à partir du biogaz ont été réévalués en 2006 et récemment en mai 2011.

S'il n'est pas valorisé directement dans une chaudière, le biogaz -gaz produit à partir de biomasse- peut alimenter un moteur qui entraîne une génératrice électrique. On parle dans ce cas de cogénération (électricité + chaleur) et l’électricité produite est une énergie renouvelable soutenue par une politique publique.

Le biogaz peut également être épuré. Il devient alors du biométhane, comparable au gaz naturel, et peut être injecté dans le réseau de distribution du gaz.

Pour en savoir plus, découvrez le site de l'Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France

Une association d'agriculteurs producteurs d'énergie renouvelable, acteurs de projets de territoire et assurant le juste retour au sol de la matière organique.

De nombreuses offres d'emplois Forêt, Nature, Espaces Verts, Agronomie...

mises à jour quotidiennememt

De plus en plus d'anciens élèves de l'école nous transmettent régulièrement leurs différentes offres d'emploi et de stage. Merci à vous toutes et tous.

Grâce au travail quotidien du service communication du Lycée Agricole de Poisy-Chavanod-Sevrier, de nombreuses offres d'emploi sont aussi récupérées via le site web de Poisy.
Ces offres proviennent des différentes sections de l'établissement et des différents maitres de stage et d'apprentissage des étudiants de nos sites.

Toutes ces offres sont donc synthétisées, contrôlées et ensuite mises en ligne par le dynamique Service Communication du Lycée.

N'hésitez donc pas à cliquer sur le lien ci-dessous pour tout découvrir...
Nous vous souhaitons bonne chance dans vos recherches.
A bientôt.

PS : ET n'hésitez pas à laisser vos offres d'emploi dans notre rubrique contact. Merci
 

Découvrez nos interviews d'anciens...

... et des parcours passionnants...

Régulièrement, nous tendons notre micro vers les anciens élèves qui acceptent de faire partager leurs expériences ou d'apporter un témoignage.

Découvrez l'interview avec Isabelle PELLEGRINI et ses associés,
ou redécouvrez nos discussions avec Guillaume COLLOMBET, photographe de montagne ou avec Heidi SEVESTRE, glaciologue passionnée...

Ne ratez pas leurs interviews exclusives.

Et, si vous êtes intéressé par cette rubrique et si vous acceptez de répondre à nos quelques petites questions, n'hésitez pas à nous contacter sur info@depuis1953.fr
D'avance merci...  Le Service Web

Centre d'Elevage Lucien Biset - Portes Ouvertes Printanières et nouvelle édition de l'Echo de Poisy

samedi 6 avril 2013

Ne ratez pas la Journée Portes Ouvertes du Centre d'Elevage de Poisy... le 6 avril prochain... 

Au programme toute la journée :
* Présentation des formations
* Visites guidées des installations
* Ateliers de démonstration (traite, contention, parage...)
* Marché de producteur / anciens stagiaires
* Portes ouvertes à la pépinière des chèvres de Savoie
* Animation enfants
* Mise à l'herbe du troupeau

En attendant cette date, et pour en savoir plus, l'équipe du Centre d'Elevage vous propose de découvrir la nouvelle version de "l'Echo de Poisy".

Riche d'informations utiles, vous pouvez la télécharger ci-dessous...

et pour toute question, n'hésitez pas à contacter la dynamique équipe du Centre d'Elevage Lucien Biset.

Bonne lecture...

Une nouvelle équipe à la tête de la chambre d'agriculture Savoie-Mont-Blanc

11 mars 2013 - Félicitations particulières à nos anciens élèves...

Les élections aux chambres d’agriculture se sont déroulées de la mi-janvier au 31 janvier 2013.

Lors de la session d’installation du nouveau bureau réunie sous l’égide du préfet de la Haute-Savoie, le 19 février 2013, Patrice Jacquin a été élu président de la chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc par 54 voix sur 64 membres votants.  -->

La composition du nouveau bureau (photo ci-contre):
* 1er vice-Président : Christophe Léger, agriculteur à Saint-Jorioz
* 2ème vice-président : Cédric Laboret, agriculteur à Lescheraines
* 3ème vice-président :Marie-Louise Donzel, agricultrice à La Clusaz
* 4ème vice-président : Patrice Deschamps, agriculteur à Feissons-sur-Salins
* 5ème vice-président : Florent Belleville, agriculteur à Etercy
* Secrétaire général : Bernard Mogenet, agriculteur à Samoëns

et 11 adjoints :
  * Daniel BONFILS,
  * Pascal BOUCHET,
  * Franck JACQUARD,
  * Catherine GELLOZ,
  * Jean-Marc GUIGUE,
  * Béatrice MAGNIN,
  * Nathalie MONTFALCON,
  * Isabelle PELLEGRINI,
  * André PERNOUD,

  * Pascale THOMASSON,
  * Albert TOURT.

La chambre d’agriculture constitue l’organe consultatif, représentatif et professionnel des intérêts agricoles auprès de l’État, des collectivités locales et des établissements publics qui lui est rattachée.
Elle contribue à l’animation et au développement des territoires ruraux et participe à la définition du projet agricole élaboré par le préfet dans le département. Elle est associée à l’élaboration des schémas de cohérence territoriale (SCOT), des schémas de secteur et des plans locaux d’urbanisme. Elle peut être consultée par les collectivités locales sur les questions relatives au développement économique. Elle gère le Centre de formalité des entreprises compétent pour les personnes qui exercent, à titre principal, des activités agricoles et leur apportent toute aide et conseils utiles pour leur développement.

Les Chambres d’agriculture de Savoie et de Haute-Savoie évoluent dans un environnement semblable et sont face aux mêmes enjeux.
Les agricultures ont en commun des produits à 85% sous AOC, les mêmes positions sur la politique montagne, un engagement pour le maintien des systèmes collectifs…
Au fil de ces deux dernières années, le principe de fusion des deux établissements s’est imposé comme une évidence.
Le vote unanime des membres des deux Chambres le 29 janvier 2010 a mis sur les rails la nouvelle Chambre d’Agriculture Savoie Mont-Blanc.
Elle a une existence juridique depuis le début 2013.
C’est donc d’une seule voix que cette Nouvelle Chambre d'Agriculture affirme sa volonté de mieux représenter les agriculteurs, de renforcer sa légitimité auprès des partenaires et de faire évoluer les services.

Cette organisation, avec une image rajeunie, entre dans une nouvelle dynamique où le service rendu prend toutes ses dimensions.
Que ses interventions fassent progresser la profession agricole, les projets collectifs, les projets de territoire ou chaque exploitation, elle reste guidée par des principes de qualité, d’engagement et de transparence.

Résultats du Concours Général Agricole 2013

12 mars 2013

Récemment s'est achevé le 50ème Salon de l'Agriculture, Portes de Versailles, à Paris.

Pami la palette des activités proposées, petite pause sur : Le Concours Général Agricole, "un ambassadeur de la richesse et de la qualité du patrimoine français".
Le Concours Général Agricole sélectionne et prime les meilleurs produits et vins du terroir français et les meilleurs animaux reproducteurs. Parce qu'il est organisé sous le contrôle de l'état et obéit à un processus rigoureux de présélections et de sélections, le Concours Général Agricole est connu et reconnu pour son impartialité et la valeur de ses résultats. Il révèle également des jeunes de 16 à 25 ans.

Pour le Concours Animal, les plus beaux spécimens défileront sur les rings devant un jury attentif.

Des élèves de l’enseignement agricole, des jeunes professionnels, agriculteurs récemment installés ou des futurs jeunes professionnels de la filière viticole s'affronteront à travers 3 concours très spécifiques :
Le Concours du Jugement des Animaux par les Jeunes (CJAJ)
Le Trophée National des Lycées Agricoles
Le Concours Européen des Jeunes Professionnels du Vin (CJPV)

Le Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod a la chance de présenter des élèves au Concours du Jugement des Animaux par les jeunes. Ces jeunes ont été qualifiés lors de préselections départementales..

Le principe consiste à juger des jeunes élèves de l’enseignement agricole ou de jeunes agriculteurs récemment installés, sur leur aptitude au « pointage » des animaux : bovins, ovins, caprins, chevaux de trait et de selle.
Les candidats jugent les animaux selon une grille de critères : qualités corporelles, corpulence, musculature, membres spécifiques, aplombs, allures, aspect général de l'animal.

Les objectifs de ce concours :
Sensibiliser les jeunes à l'importance de la morphologie des animaux reproducteurs.
Encourager les actions de formations professionnelles réalisées dans ce domaine par les organismes de sélection, les établissements d'enseignement agricole, les instituts techniques et les établissements départementaux de l'élevage.

C'est au terme de la finale nationale que les trophées sont décernés. 

Pour 2013, et comme chaque année, des élèves du Lycée Agricole de Poisy avaient été présélectionnés pour cette Finale Nationale qui s'est déroulée, à Paris, durant le Salon de l'Agriculture.

Voici le palmarès des jeunes au futur prometteur,

Trophée 2013 du Meilleur Pointeur Bovin de Race Abondance :


1er : CROZ Corentin (Servoz 74310)  -  LAP de Contamine sur Arves
2ème : JOSSERAND Corentin (Manigod 74230)  -  MFR Les Dronières Cruseilles
3ème : PROVINSIAL stéphan (Hauteluce 73120)  -  LEGTA de Savoie La Motte Servolex
4ème : DUPRAZ Alexis (Minzier 74270)  -  LAP de Poisy
5ème : CHAUME Quentin (Mercoeur 43100)  -  LEAP Terre Nouvelle
6ème : BURNIER FRAMBORET Loris (Arenthon 74800)  -  LAP de Poisy


Trophée 2013 du Meilleur Pointeur Bovin de Race Montbéliarde :

19ème : BREYSSE Joris (Annecy le Vieux 74940)  -  LAP de Poisy


Trophée 2013 du Meilleur Pointeur CAPRIN:

16ème : GRELLIER Mathieu (Cusy 74540)  -  LAP de Poisy


Bravo à tous...


(NDLR : De nombreux anciens élèves nous rappellent souvent les journées de préparation au pointage avec M. Kawa... désormais en retraite, mais toujours curieux de suivre ces résultats annuels... n'est-ce pas JEK?)

Découvrez ''Les Croqueurs de Pommes"...

Une association dynamique... et indispensable...

Le Mouvement national des "Croqueurs de Pommes" est né en 1978, sous l'impulsion de Jean-Louis CHOISEL, autodidacte passionné d'arboriculture et de pomologie.

Le verger familial de ses ascendants jardiniers fut détruit par l'urbanisation.
La terrible vague de froid de cet hiver 1978, avec une abondante couche de verglas, a écrasé par milliers les arbres des vieux vergers.
Pour Jean-Louis CHOISEL, ce deuxième choc a été déterminant pour passer à l'action en mobilisant des bénévoles à la sauvegarde des arbres fruitiers.

Il se rend compte de ce que la richesse des fruits de terroir n’existe plus chez les pépiniéristes, car la plupart des variétés locales sont interdites de commercialisation, parce que non inscrites au catalogue officiel du CTPS (Comité Technique Permanent de la Sélection).
Il découvre la déception, les attentes et la révolte des arboriculteurs amateurs devant l’effondrement accéléré du patrimoine fruitier.

Sa conviction : sans une action concrète et immédiate, menée par les amateurs eux-mêmes dans leur propre verger, les anciennes variétés fruitières sont promises à une inéluctable disparition.

Ses trois idées :
Faire comprendre que les variétés traditionnelles sont en voie de disparition.
Faire parler ceux qui en ont pris conscience.
Leur donner concrètement les moyens d'y remédier chez eux.

Depuis sa création en 1978, le mouvement compte désormais 60 sections locales avec 7.500 adhérents qui constituent la force de la sauvegarde des espèces fruitières anciennes.

Pour la Haute-Savoie, c'est Rémy Bazeau, ancien Chef de Culture du Verger Expérimental de Poisy, qui préside la section départementale.
Rémy, heureux retraité de Poisy, ne ménage pas sa peine. Il est sur tous les fronts et vous le rencontrez très souvent, sur notre département pour défendre, valoriser, instruire, initier, former à l'importance de cette conservation des variétés fruitières ancestrales.

Nous tenterons, dans ces pages, de vous informer des actions de cette association, à laquelle nombreux anciens élèves adhèrent.

En attendant, vous pouvez découvrir l'histoire complète de l'association nationale des Croqueurs de Pommes, sa philiosophie, ses actions, ses sections locales en cliquant sur le lien ci dessous :

UN DON pour la VIE

Pourquoi donner ses organes ?
Chaque année, des milliers de malades attendent l’organe qui leur permettra de revivre.
Chaque année, des centaines de malades meurent faute d’avoir obtenu la greffe tant espérée.


Donner la vie à d’autres êtres humains, après notre propre mort, c’est avoir retenu les paroles :
* du professeur Jean DAUSSET, prix Nobel de médecine : "Le don de vie, quoi de plus beau !... Préservez ce joyau de solidarité humaine qu’est le don bénévole et anonyme",
* du professeur Christian CABROL, pionnier européen des transplantations cardiaques : "Nous devons prendre conscience que nous sommes les seules sources d’organes et que notre corps est une richesse fabuleuse. Ne pas en faire profiter les autres est comparable à se faire enterrer avec tous ses trésors… Tout ce qui n’est pas donné est perdu".

Donner ses organes c’est dire :
* Je sais que, suite à un accident brutal, tout sera entrepris pour éviter mon décès. Mais si l’éventualité d’un prélèvement d’organes se présente, tout sera mis en œuvre pour transmettre une nouvelle vie à un ou plusieurs receveurs
.
* Je sais qu’il ne pourra subsister aucun doute sur la certitude de la mort de mon cerveau (voir ce qu’est la "mort encéphalique").
* Je sais que les premières démarches consisteront à rechercher mes intentions de donner ou de ne pas donner (voir les lois de bioéthiques).
* Je sais que ma famille ou mes proches ont une obligation morale de respecter ma volonté.
* Je sais que ma carte de donneur les aidera lorsque le médecin ou l’infirmière leur parlera du don d’organes. Ils n’auront pas à choisir à ma place.
* Je sais que le prélèvement d’organes et celui de tissus sont des actes chirurgicaux identiques à ceux effectués sur un patient en vie.
* Je sais que l’apparence externe de mon corps sera respectée, pour que mes proches puissent me revoir.
* Je sais que donner ses organes c’est vouloir, sans condition ni arrière-pensée, aider d’autres humains dans la détresse, sans se préoccuper de leur appartenance sociale, de leur style de vie, de leur origine ethnique, de leurs opinions…
* Je sais que toutes les grandes religions estiment que le don d’organes entre pleinement dans la tradition d’aide à son prochain.
* Je sais que les receveurs, et leurs familles, sauront apprécier ce cadeau de vie et en seront dignes.  

L’association France ADOT 74 
L’association France ADOT 74, qui milite POUR le DON d’organes et tissus humain depuis 1985 en Haute-Savoie, est née sous l’impulsion de Mr Serge BAOUR pour faire se développer le nombre de porteurs de carte (gratuite) de donneurs « potentiels » dans le département.
Une nouvelle équipe est arrivée en 2010, et sous la présidence de Didier BOYER, s’active de plus belle par de multiples actions auprès des publics les plus divers, scolaires, élèves infirmières, communes, grand public par des stands sur des manifestations sportives, comme ANNECY COURT, mais aussi dans des grands magasins.
Elle essaye de travailler en commun avec des associations du secteur de la santé, mais aussi avec les équipes de coordinations dans les hôpitaux, elle recherche les contacts avec les services d’urgence, les pompiers, les médecins, pharmaciens, et les donneurs de sang. Mais aussi avec les entreprises et leurs C.E (Comités d’entreprises)
Elle organise aussi des actions plus « lucratives », comme les concerts afin de faire rentrer de l’argent nécessaire à son développement ; elle cherche, comme beaucoup d’associations, des volontaires bénévoles sur tout le département, afin de pouvoir créer une véritable chaine de solidarité.
Etre à l’écoute, être le relais des personnes en attente de greffe, essayez d’apporter son aide – morale et solidaire, cela est sa mission de tous les jours.
Pour ce faire, une petite équipe d’une quinzaine de personnes se dévoue pour répondre votre attente de renseignements sur ce qu’est le DON d’organes, pourquoi il faut, avant d’accepter de recevoir, savoir accepter de DONNER, même si parfois cela est difficile de faire ce choix……
MERCI pour celles et ceux qui attendent.


Pour contacter l’association de Haute-Savoie :
Le siège social : 8 rue de la Jonchère … 74600 SEYNOD
Les téléphones : 06 72 81 89 60  /  09 77 39 80 70 et 04 50 10 44 70

Le lait, la vie...! Un site passionnant à découvrir!

25/02/2013> communiqué de nos anciens élèves, producteurs de lait

Le site Produits-Laitiers.com est destiné à l’information générale sur le lait et les produits laitiers.
Il a été réalisé à l’initiative du CNIEL afin d’apporter des informations et des réponses sur de nombreux sujets laitiers.
Il est riche de multiples infos sur le lait, sa fabrication, les races productrices, sa transformation, des recettes appétissantes...


Créé en 1973, le CNIEL, Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière, est une association loi 1901 représentative de l’ensemble des acteurs de la filière laitière française.

Organisation interprofessionnelle reconnue par les pouvoirs publics, ses règles de fonctionnement et ses prérogatives ont été fixées dans le cadre de la loi du 12 juillet 1974 entre les producteurs de lait, les groupements coopératifs agricoles laitiers et les industries de transformation du lait.

Le CNIEL est ainsi constitué de trois fédérations membres :

  * La FNPL : Fédération Nationale des Producteurs Laitiers,
  * La FNCL : Fédération Nationale des Coopératives Laitières,
  * La FNIL : Fédération Nationale de l’Industrie Laitière.

Sa vocation : traiter de tous les sujets d’intérêt commun.

Retour sur le dernier ouvrage publié par Magali Pradal

« La transformation fromagère caprine fermière » Lavoisier Edition

Qui ne connait pas Magali Pradal?
Professeur en BTSA ACSE (ancien BTSA TAGE) depuis 1981, de très nombreux anciens nous demandent régulièrement de ses nouvelles.
Magali, en effet, par ses connaissances, sa pédagogie, sa faconde, ne peut laisser indifférent et reste une référence importante pour tous les anciens élèves passés par ses cours.
En 1992, elle est nommée « Docteur en biologie et biochimie appliquée » (Faculté de Chambéry). Retrouvez son parcours complet sur le site du lycée en cliquant ici...
Mais, en plus d'une excellente pédagogue, Magali est à l'origine d'ouvrages techniques reconnus.

Après son premier ouvrage, pubilé en 1989 aux Editions Lavoisier, "La production de la viande bovine", Magali Pradal vient de publier "La transformation fromagère caprine fermière" aux mêmes éditions Lavoisier.

"La transformation fromagère caprine fermière" traite des différentes phases de la transformation fromagère en partant des bases de la production laitière jusqu’à la conception de la fromagerie sans oublier évidemment la législation actuellement en vigueur.

C’est un véritable "guide pratique" qui s’adresse aussi bien aux éleveurs, qu’aux étudiants, enseignants, formateurs et divers techniciens.

A lire attentivement avant la sortie du prochain tome sur les techniques d’élevage des chèvres… à suivre donc…

Rédaction : Service Anciens Elèves + Service Communication du Lycée

Sortie d'un nouveau livre sur la "France sauvage"...

25/02/2013> Auteur : Alain PERSUY, ancien élève BTS Forêt 1971

Depuis peu, vous pouviez vous procurer le nouvel ouvrage d'Alain PERSUY, naturaliste et forestier de métier, ancien élève du Lycée.
Alain PERSUY, travaille au sein d'un CRPF, conciliant production forestière et préservation de la biodiversité. Il enseigne également à l'université, la gestion forestière.


Son nouvel ouvrage:
"A LA DECOUVERTE DE LA FRANCE SAUVAGE, Editions Le Sang de la Terre"

Ce bel ouvrage – qui ne se veut pas une étude exhaustive – est d’abord écrit pour nous aider à comprendre les mécanismes, le fonctionnement, la complexité et surtout l'extraordinaire richesse des milieux naturels ou réputés tels encore présents en France métropolitaine.

Un livre qui s’adresse aux amoureux de la nature
"Il est affaire ici de synthèse, de regards croisés sur la nature et ses enjeux: faire comprendre, mieux faire connaître pour, peut-être, contribuer à mieux faire protéger. Initier, plus que former. "
Ce livre s'adresse avant tout aux amoureux de la nature, à ceux qui y trouvent ressource d'âme et lieu de respirations, qui s'en sentent responsables et qui cherchent quelques arguments à porter dans le beau combat pour la beauté du monde vivant.
Randonneurs, militants associatifs, étudiants, familiers des campagnes et des bois, des monts et des rivières, ces chapitres ont pour seule ambition de vous être utiles!"

Un ouvrage illustré et pratique
Ce livre sur le thème de la nature sauvage est aussi illustré de plus de 150 photographies originales de l’auteur et d’une trentaine de schémas et tableaux pour se documenter et apprécier la richesse des milieux naturels.

Alain Persuy a déjà publié plusieurs ouvrages sur la nature  dont "la forêt naturelle" et "le coteau calcaire" aux éditions Belin.

Egalement toujours disponible, son guide d'identification des principales espèces d'arbres et d'arbustes dans nos bois et forêts. (Guide des Arbres et Arbustes de France - Edition BELIN)...
Une centaine d’espèces des bois et forêts (hors parcs et jardins) parmi les plus courantes, est décrite et photographiée dans ce guide.
Un système de clés silmple et original assure une identification précise et fiable d'une espèces.
Pour chaque espèce, une grande photo et le plus souvent une photo d'un détail caractéristique.
Une sélection d'espèces
dans l'environnement proche des lecteurs.

Des ouvrages à découvrir très vite........
Bravo Alain!

Portes Ouvertes Générales conviviales...

15 et 16 février 2013 - Site de POISY

Le Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod-Sevrier a présenté ces 15 et 16 février, la palette complète de ses formations, lors des traditionnelles Journées Portes Ouvertes.

Les visiteurs et futurs élèves ont pu découvrir le site et ses très nombreuses filières, formations et nouveautés, dans la bonne humeur générale.
Les familles ont été accueillies par un pool d'hôtesses à l'écoute de la moindre requête.
De nombreux lycéens et lycéennes, bénévoles et motivé(e)s, participaient à ce chaleureux accueil et ont guidé les visiteurs dans un parcours complet de formations, riche de multiples découvertes et animations.

Cette année encore, le stand des Anciens étaient installé, avec l'ensemble des services administratifs.
Il a reçu les anciens élèves (et jeunes parents) en recherche d'informations ou fiers d'apporter un témoignage ou une anecdote.

2013, Année Internationale de la coopération dans le domaine de l'eau

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé 2013
« Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau ».

L’année sera orchestrée par l’UNESCO, qui a été officiellement nommé par l’ONU-Eau pour mener les préparatifs de cette année de la coopération dans le domaine de l’eau, en raison notamment de l’approche multidisciplinaire pratiquée par l’Organisation, qui mêle les sciences naturelles et sociales, l’éducation, la culture et la communication. Compte tenu de la nature intrinsèque de l’eau, élément transversal et universel, l’Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau devrait logiquement couvrir et englober tous ces aspects.

L’objectif de cette Année internationale est de sensibiliser à la fois aux possibilités de développement de la coopération et aux défis que représente la gestion de l’eau, face à un accroissement de la demande d’accès, de répartition des ressources et de services d’approvisionnement. L’Année mettra en avant l’histoire des réussites qui ont marqué la coopération dans le domaine de l’eau.

Tout au long de 2013, les célébrations incluront des manifestations organisées au siège de l’UNESCO à Paris, ainsi que de nombreux autres événements prévus par diverses parties prenantes partout dans le monde.

Des actus... encore des actus...

mises à jour en permanence

 

Vous trouverez, dans les actualités du site www.depuis1953.fr, de nombreuses infos très variées sur l'association des anciens élèves et sur les activités de vos anciens camarades de classe.

Mais, si vous voulez suivre, plus précisément, la vie quotidienne de votre ancien lycée, n'hésitez pas à vous rendre sur www.poisy.org.

Vous découvrirez ainsi, les nombreuses informations mises en ligne quotidiennement par le dynamique Service Communication de l'établissement, avec qui nous collaborons dans de très bonnes conditions.

Les échanges permanents d'informations avec le lycée confirment un des axes forts de la refonte de nos statuts: la participation, en tant que partenaire privilégié, au développement de l'école.

 

La Marque Savoie, Ambassadeur des meilleurs Produits de Savoie

Communiqué de nos anciens élèves producteurs...

Depuis 1974, pour vous permettre de faire la différence, la Marque Savoie valorise les produits et les services de Savoie et de Haute-Savoie répondant à des critères d'origine et de qualité.
Elaborée en collaboration avec les organismes professionnels, les syndicats de produits et les producteurs concernés, notre démarche repose sur 7 principes fondamentaux :

1. La valorisation du patrimoine savoyard

Les produits que nous défendons sont issus de savoir-faire uniques, parfois centenaires, et contribuant à faire vivre une tradition exceptionnelle. Pour la Marque Savoie, il est important de préserver une cohérence entre les produits qu'elle défend et le territoire savoyard.

2. L'origine Savoie des produits

Lorsque les conditions techniques et naturelles le permettent, les matières premières des produits défendus par la Marque Savoie proviennent de Savoie et/ou de Haute-Savoie. Seul le conditionnement peut être réalisé en dehors des Savoie.

3. Des produits à la saveur incontestée
Parce que la Marque Savoie a pour vocation d'orienter le consommateur vers ce que les Savoie font de meilleur, notre logo se veut une réelle invitation à la découverte des saveurs de la région.

4. Une éthique partagée

Les entreprises composant la Marque Savoie partagent des valeurs fortes concernant l'environnement et le développement durable, le progrès social et sociétal, l'ancrage territorial et la promotion globale des Pays de Savoie. Elles sont ainsi garantes de l'excellence des produits et des services savoyards.

5. Des partenariats dynamiques
Parce que territoire et terroir sont intimement liés, la Marque Savoie s'engage dans des secteurs incontournables de nos départements, auprès de partenaires de choix comme l'Association Savoie Mont Blanc Tourisme.

6. Une commission d'expert
Chaque demande d'adhésion est minutieusement étudiée par notre Commission Qualité (parfois renforcée par une aide externe), réunissant des représentants de l'ensemble des Membres de la Marque Savoie.

7. Des valeurs et des engagements contrôlés

Parce que la Marque Savoie est synonyme de haute qualité, chaque produit est tributaire d'un Cahier des Charges défini avec l'entreprise. Des contrôles sont régulièrement menés par des organismes externes mandatés par la Marque Savoie.

Engagez vous pour l'apiculture, signez la charte Abeille - Sentinelle de l'Environnement

Charte Nationale

Apparue avec les plantes à fleurs, l’abeille existe sur notre planète depuis plus de 80 millions d’années. Aujourd’hui, plus de 80 % de notre environnement végétal est fécondé par les abeilles, qui jouent un rôle prépondérant de pollinisateurs.

Ainsi, près de 20 000 espèces végétales menacées sont encore sauvegardées grâce à l’action pollinisatrice des abeilles et près de 40 % de notre alimentation (fruits, légumes, oléagineux…) dépend exclusivement de l’action fécondatrice des abeilles.

Par ailleurs, le miel, le pollen, la gelée royale, la propolis, le venin, demeurent des produits naturels appréciés par les consommateurs et font l’objet de nombreuses recherches de par le monde pour leurs qualités diététiques et thérapeutiques.

Pourtant, aujourd’hui, après avoir survécu à tous les changements climatiques, les abeilles sont menacées en raison de mutations profondes de l’environnement dues notamment à des pratiques agricoles inadaptées (emploi abusif de produits phytosanitaires de plus en plus toxiques, remembrement, monoculture, ensilage…).

Depuis 1995, près de 30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année.
En 10 ans, 15 000 apiculteurs ont cessé leur activité.
De 1995 à 2005, la production nationale a chutée de 30 % et les importations ont triplé.

C’est pourquoi l’UNAF a lancé en 2005 l’action « L’abeille, sentinelle de l’environnement » pour alerter le grand public de cette situation inquiétante et tenter de protéger aussi bien l’abeille que l’apiculture qui en dépend. Un nombre croissant d’institutions et d’entreprises privées nous répondent, conscientes de l’importance de la préservation de cette faune pollinisatrice pour la sauvegarde de nos cultures et de la biodiversité

SIGNEZ LA CHARTE NATIONALE ABEILLE, SENTINELLE DE L'ENVIRONNEMENT... en cliquant ici..

Refonte de l'identité visuelle du Lycée !!!

un grand chantier... et bientôt une conclusion...

Le Lycée Agricole de Poisy-Chavanod-Sevrier, créé en 1953 à Annecy-le-Vieux, déplacé sur Poisy en 1965, fusionné avec Chavanod en 1972 et fusionné avec Sevrier en 2012, a eu, depuis sa création de nombreux noms et de nombreux logos.

De 'CARD' (Centre d'Apprentissage Rural Départemental) à 'Lycée Agricole Privé' en passant par 'Ecole Technologique Agricole' ou 'Ecole d'Agriculture' ou 'Ecole de la Nature'... son nom a souvent été adapté au gré des sites, des années, des personnes....

L’identité visuelle actuelle du Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod a bientôt 10 ans et sa structure a évolué.

A la rentrée 2013, Poisy-Chavanod-Sevrier, ce sont plus de 1.250 élèves qui sont répartis dans 9 pôles d'enseignements différents: agronomie, eau, forêt, paysage, aquaculture, environnement, commerce, services et
enseignement général.
Avec des classes de 4ème et 3ème, un lycée, des sections BTS, un centre de formation continue et d'apprentissage, une école d'ingénieur... les formations sont très diversifiées.

Aujourd’hui, l’image claire d’un établissement constitue un de ses facteurs de réussite.

Cette image, ou identité visuelle, repose sur un ensemble de caractéristiques graphiques, déclinées de façon cohérente et systématique sur tous les supports (papier entête, cartes de visites etc..).
Elle permet la reconnaissance, l’expression de valeurs et de spécificités, un positionnement par rapport à son environnement, une source d’économie, en rationalisant et en normalisant la pérennité de l’institution.

Après une grande enquête, réalisée récemment, le Lycée vient de lancer LE Grand Chantier de recherche d'un nom et d'une image uniques, porteurs, représentants l'ensemble des valeurs, des caractéristiques, des sites...
De nombreuses réunions, concertations, propositions sont en cours et vont monopiler toutes les forces vives de l'établissement...
Bientôt, donc, la suite de ce grand dossier... et mi-2013... le résultat de ces travaux...
... restez attentifs...

Pour vos plateaux de Fêtes... Le Reblochon de Savoie

Un fromage traditionnel reconnu par une AOP - Communiqué de nos anciens élèves producteurs...

Finesse, douceur, saveur, harmonie (le Reblochon appelé aussi Reblochon de Savoie de par ses origines, est le résultat de l'alchimie de la nature et du savoir-faire d'exception de l'agriculture savoyarde).
De nombreux anciens élèves du Lycée sont fiers de produire ce fromage unique. En voici ici rappelés, quelques principes.

Le Reblochon est une Appellation d'Origine Contrôlée (AOC).
Sa zone de production couvre une grande partie de la Haute-Savoie et le Val d'Arly en Savoie. Il est fabriqué exclusivement à partir de lait cru et entier par des producteurs fermiers et des fromagers. Tous les reblochons de Savoie répondent évidemment aux règles de l’Appellation d’Origine Contrôlée mais dans la famille il en existe deux ; le Reblochon de Savoie et le Reblochon de Savoie fermier. La production de ce fromage crémeux se situe à la troisième place en volume des Appellations d'Origine. Le Reblochon bénéficie d’une Appellation d’Origine Contrôlée depuis 1958.

Sa forme :
Un cylindre plat de 13 à 14 cm de diamètre et de 3,5 cm d'épaisseur environ, pour un poids compris entre 450 et 550g.
Sa teneur en matière grasse est de 45% de l'extrait sec du fromage, soit 22% seulement du poids total d'un Reblochon (cette mention n'est pas obligatoire sur l'emballage pour les AOC).
Le Reblochon existe aussi en petit modèle. Son diamètre est d'environ 9 cm et son poids est compris entre 240 et 280g.

Le Reblochon, toute la Savoie dans un fromage :
Toutes les promesses de qualité et de plaisir de ce fromage s'expriment au travers du parfait accord des sens olfactifs et gustatifs qu'il met en éveil. Le Reblochon est un formage tout en rondeur, crémeux, couvert d'une fine "mousse" blanche qui jette un voile de douceur sur le grain très fin de sa croûte à la couleur jaune safranée. Tranché, il dévoile une pâte onctueuse et souple de couleur ivoire. En bouche, le Reblochon révèle une saveur subtile et veloutée, relevée d'une fine tonalité de noisette. Un vrai moment de plaisir!

Syndicat Interprofessionnel du Reblochon
Maison du Reblochon - 28 rue Louis Haase - BP 55 - 74230 THÔNES
Tél. : 04.50.32.74.74

Découvrez Monsieur Papillon !

L'ambassadeur d'Eco-Emballlages

Depuis 20 ans, Monsieur Papillon trie ses emballages. Grâce à lui, 67% des emballages sont aujourd’hui recyclés, ce qui représente des matières premières économisées et de l’énergie préservée!

Eco-Emballages a pour vocation d'assurer la responsabilité élargie des producteurs en matière de gestion de la fin de vie de leurs emballages ménagers. Sa mission est de piloter le dispositif de tri et de recyclage au bénéfice du consommateur-habitant citoyen. Pour cela, Eco-Emballages travaille avec les entreprises à l'éco-conception et à la réduction des emballages, finance la collecte sélective et contribue à son efficacité, informe le grand public et favorise le recyclage des emballages.

SES MISSIONS :

* Faire trier les Français
84% des Français déclarent trier régulièrement. Aujourd’hui, l’enjeu est de faire trier plus et mieux, de convaincre les hésitants de trier régulièrement et de changer le regard des récalcitrants. Pour cela Eco-Emballages met en œuvre des actions de communication nationale et soutient des actions de communication locale pour développer plus encore ce qui doit être un réflexe au quotidien.

* Accompagner la collecte
Les collectivités locales sont épaulées par d'étroits partenariats noués avec Eco-Emballages pour mettre en œuvre la collecte sélective. Un contrat leur assure une assistance technique, financière et pratique. Les équipes régionales d'Eco-Emballages apportent au quotidien, conseils, formations et retours d’expériences afin d’atteindre un juste équilibre entre coût et performance.

* Encadrer le recyclage
Les filières de recyclage permettent de garantir le retraitement effectif de la totalité des emballages triés. Eco-Emballages a pour mission d’encadrer les critères de qualité et de prix qui garantissent la pérennité des débouchés pour les matériaux collectés (verre, papier, plastique, …) et travaille ainsi en collaboration avec les industries du recyclage.

* Faire progresser les emballages
Eco-Emballages encourage les entreprises qui commercialisent des produits emballés à concevoir des emballages plus compatibles avec l'environnement : moins lourds, plus facilement recyclables, plus concentrés et ayant le moins d'impact possible sur l’environnement. Plusieurs secteurs ont déjà fait des progrès significatifs comme les produits frais, les eaux en bouteille, les boîtes en acier.
 

Sortie de l'Almanach Savoyard 2013 !!!!!

26/09/2012... dans tous les bureaux de presse... Ne le ratez pas...

Découvrez cet ouvrage qui fait référence en Savoie et Haute-Savoie et qui est un véritable "conservatoire de la mémoire de notre Province" 

Sa mission :

Transmettre de génération en génération le patrimoine Savoyard avec fierté mais également avec humour.

Au sommaire :
Avec son calendrier lunaire, l’Almanach retrace les faits les plus importants de l’année écoulée en Pays de Savoie, en France et dans le monde.
Il contient également des reportages, des articles, documentaires, les histoires de Fafois, les marchés et les foires, des articles sur la faune et la flore, les travaux du mois au jardin, des textes en patois, des chansons et la revue des centenaires savoyardes...

Petite histoire:
Dans les années quarantes, connaissant le principe des Almanachs disparus lors de la 2nde guerre mondiale, Emile ROSSET, très attaché aux valeurs et aux traditions de nos Pays de Savoie, a voulu relancer la formule.
Après quelques difficultés, il trouve finalement un partenaire-imprimeur qui accepte de lui faire confiance.
C’est la naissance de l’Almanach du Vieux Savoyard en 1946.
A ce moment-là, il travaille seul, puis sa fille commence à s’occuper du secrétariat, tout en poursuivant ses études.
En 1988, Michel BLUDZIEN-ROSSET, le petit-fils d'Emile devient le premier salarié de cette entreprise familiale et est devenu depuis le Directeur d'Edition.
Michel est un ancien élève de Poisy, sorti en 1985. I
l a donc, depuis, repris les rênes du groupe d'édition familial. 

Cette année, grâce à une bonne collaboration entre nos services, un petit rédactionnel (page 84) et une annonce publicitaire (page 100) nous permettent d'être présents toute l'année, dans tous les foyers savoyards fidèles de cette véritable "bible"...

Le Lycée Les Roselières de Sevrier et le Lycée Agricole Privé de Poisy Chavanod se rapprochent

20/09/2012 - Une fusion pour une dynamique d'ensemble aux services des jeunes et des familles

Depuis septembre 2012, le Lycée Agricole Privé de Poisy Chavanod et le Lycée Professionnel Rural Privé des Roselières de Sevrier se sont rapprochés pour proposer une offre de formation globale.

Deux établissements, des valeurs identiques
Le Lycée Professionnel Rural Privé des Roselières est un lycée de 160 élèves dispensant des formations de la 4ème au Bac Pro.
Avec près de 1100 élèves, le Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod est un lycée, un centre de formation par apprentissage, une unité de formation continue, une école supérieure avec des formations allant de la 4ème au Bac+3.

Ces établissements sont, tous deux, sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, et font partie du Conseil National de l’Enseignement Agricole Privé.

Aussi, le rapprochement de ces deux structures partageant les mêmes valeurs et richesses, paraissait naturel.

Une fusion pour une dynamique d’ensemble aux services des jeunes et des familles
Les Conseils d’Administration de Poisy et de Sevrier, présidés respectivement par Monsieur Martial Saddier, Député Maire de Bonneville, et Monsieur Jacques Robert, ont décidé de se regrouper afin de proposer une offre de formation globale de l’Enseignement Agricole, défini par le Ministère de l’Agriculture, et de remplir ensemble leurs missions de formation, à la recherche toujours de la qualité des enseignements et de l’encadrement aux services des jeunes.

Un seul lycée, 3 sites de formation
Le Lycée Agricole Privé dispense, donc depuis la rentrée, ses formations auprès de 1250 élèves dans les domaines de l’Enseignement Général, l’Agriculture, la Forêt, le Paysage, l’Aquaculture, la Nature et l’Environnement, l’Eau, du Commerce et des Services sur 3 sites : Poisy, Chavanod et Sevrier.

Rédaction et Photos : Service Communication Lycée Poisy-Chavanod-Sevrier

La chaîne de télé Arte réalise un documentaire sur le jus de pomme local

15/09/2012 - Thorens-Glières - 74

Vendredi après-midi, une équipe de la chaîne Arte a rencontré Rémi Bazeau et son équipe du Comité “Pom” pour la réalisation d’un documentaire qui sera diffusé dans plusieurs mois sur la chaine nationale.

Ce reportage reprend les actions du Comité Pom et revient sur la fabrication artisanale du jus de pomme.

Le comité POM est une antenne locale de l'association des CROQUEURS DE POMMES de Haute-Savoie.
Arte a donc suivi une journée de cette structure.. dont voici quelques infos....

Le Mouvement national des "Croqueurs de Pommes" est né en 1978, sous l'impulsion de Jean-Louis CHOISEL, autodidacte passionné d'arboriculture et de pomologie. 

Il se rend compte de ce que la richesse des fruits de terroir n’existe plus chez les pépiniéristes, car la plupart des variétés locales sont interdites de commercialisation, parce que non inscrites au catalogue officiel du CTPS (Comité Technique Permanent de la Sélection).

Il découvre la déception, les attentes et la révolte des arboriculteurs amateurs devant l’effondrement accéléré du patrimoine fruitier.

Sa conviction : sans une action concrète et immédiate, menée par les amateurs eux-mêmes dans leur propre verger, les anciennes variétés fruitières sont promises à une inéluctable disparition.

Ses trois idées :
* Faire comprendre que les variétés traditionnelles sont en voie de disparition.
* Faire parler ceux qui en ont pris conscience
* Leur donner concrètement les moyens d'y remédier chez eux.

Depuis sa création en 1978, le mouvement compte désormais 60 sections locales avec 7.500 adhérents qui constituent la force de la sauvegarde des espèces fruitières anciennes.

Pour la Haute-Savoie, c'est Rémy Bazeau, ancien Chef de Culture du Verger Expérimental de Poisy, qui préside la section départementale.
Rémy, heureux retraité de Poisy, ne ménage pas sa peine. Il est sur tous les fronts et vous le rencontrez très souvent, sur notre département pour défendre, valoriser, instruire, initier, former à l'importance de cette conservation des variétés fruitières ancestrales.

Sa rencontre avec les équipes d'Arte fut un beau moment. Nous vous communiquerons, dès que nous en aurons connaissance, la date précise de la diffusion de ce beau reportage sur ARTE...

PROMO SPECIALE PORTES OUVERTES !!!!!

OFFREZ-VOUS... ou OFFREZ... un TEE-SHIRT DE QUALITE!

 

UNE IDEE... SOUTENEZ L'ASSOCIATION
DES ANCIENS ELEVES...

Tee-Shirt bicolore haute qualité :
-> flancs verts ou flancs orange
-> 100% coton, encolure et bas des manches en élasthanne
-> Impression logo couleur sur cœur
-> 3 tailles disponibles : M, L et XL

Seulement 13 euros /pièce

Promo Portes Ouvertes 2013 !
Remise
exceptionnelle
de plus de 30%!
soient 9 euros /pièce!


Disponible en ligne
sur notre boutique,
cliquez ici...

Ou lors des permanences
du Service Anciens Elèves,
prochaines dates, ici...

ou encore auprès du Secrétariat
Général du Lycée
Site de Poisy - Batiment Administratif

Découvrir le Lac d'Annecy...

... et vous remémorer quelques bons souvenirs de votre vie lycéenne...

(re)Découvrir le lac d’Annecy, c’est s’accorder un passeport pour la forme et la vitalité tout autant que pour la sérénité et la détente.
C’est d’abord contempler un paysage exceptionnel, composé de bleu, de vert et de blanc, d’eau limpide, de forêts et de neige.
Le panorama du lac et des montagnes qui l’entourent est doux, non agressif mais néanmoins imprégné de caractère alpin : le lac se situe à 447 mètres d’altitude, mais est surplombé au point le plus haut par la Tournette, époustouflant sommet en forme de fauteuil, qui culmine à 2351 mètres.
On est ici en harmonie avec la Nature que l’on laisse souveraine, parce que les maîtres mots en ce domaine, depuis plus de 40 ans, sont : « respect et protection ».

Mais ces espaces protégés sont aussi accessibles pour la découverte et l’émerveillement, dans l’objectif d’une harmonie raisonnable entre le paysage, les habitants et les visiteurs !
Depuis le 19ème siècle des touristes de tous les pays fréquentent cet univers connu à présent dans le monde entier.
Ils sont attirés à la fois par son esthétique unique et par la qualité des efforts de sauvegarde entrepris pour le préserver le lac et ses environs de toute pollution irréversible.

Aujourd’hui ce travail de longue haleine permet à tous de vivre ici des moments agréables qui conjuguent vraie détente et art de vivre. 

Nous avons besoin de vous pour poursuivre notre action...

... devenez membre adhérent...

Chère Ancienne, Cher Ancien,
Pour nous aider à mieux faire vivre ce site et pour ainsi accéder à un ensemble de services supplémentaires, vous pouvez devenir MEMBRE ADHERENT et ainsi :  

  • participer plus activement au financement de ce très important outil informatique
  • obtenir des adresses complètes de vos camarades de classe,
  • accéder aux galeries photos complètes (photos de promo, trombinoscopes, photos d'archive...)
  • publier un lien hypertexte vers votre blog, votre site internet ou celui de votre société
  • nous demander des listes de promotions
  • accéder à l'annuaire personnels et professeurs
  • et bientôt d'autres services à venir…

La gestion de l'association et de ce site internet est très lourde et complexe.
Par avance, merci de votre adhésion active.
Le Bureau des Anciens

Pisciculture Française : Halte aux idées reçues !

Découvrez l'action du Comité Interprofessionnel des Produits de l'Aquaculture

Communiqué de nos anciens élèves pisciculteurs!

Grâce aux efforts et à la rigueur de tous les acteurs de la filière pour une meilleure qualité et à une traçabilité exemplaire, pisciculture d’eau douce et pisciculture marine ont élaboré en 2009 la "Charte Qualité – Aquaculture de nos Régions®",

Cette charte qualité reprend les exigences figurant dans les référentiels précédents "La Truite, Charte Qualité ®" et "Qualité – Aquaculture de France ®" concernant la qualité et les conditions d’élevage rigoureusement contrôlées des poissons d’eau douce et d’eau de mer. Elle met en avant toutes les garanties de proximité, de fraîcheur, de traçabilité, et de bien être des poissons que le consommateur peut trouver près de chez lui. Il peut ainsi consommer "local" en toute confiance.
Près des 2/3 des pisciculteurs de nos régions sont déjà signataires de la charte qualité "aquaculture de nos régions" pour garantir aux consommateurs :

* FRAICHEUR EXEMPLAIRE
Les poissons "Charte Qualité – Aquaculture de nos Régions®" sont pêchés à la commande et livrés sur les étals dans des délais extrêmement courts (entre 24h et 72h), ce qui les place parmi les plus frais du marché.

* TRAÇABILITÉ ASSURÉE
De l’éclosion des oeufs, jusqu’à la livraison des poissons vivants vers les sites de transformation, toute la vie des poissons "Charte Qualité – Aquaculture de nos Régions®" est retranscrite dans leur registre d’élevage.

* SUIVI SANITAIRE RIGOUREUX
Soins, vérification quotidienne de l’état de santé des poissons, suivi vétérinaire et garantie d’une alimentation contrôlée et respectueuse du poisson, de l’environnement et du consommateur.

* BIEN-ÊTRE DES POISSONS
Les bonnes pratiques d’élevage garanties par la charte qualité sont indispensables au bien-être de l’animal : qualité de l’eau, qualité des installations, alimentation, soins quotidiens, conditions de transformation, mode de transport… tout est étudié et contrôlé pour assurer le respect du poisson.

* DÉMARCHE DURABLE
L’aquaculture est le complément indispensable à la pêche responsable. Pour participer au développement durable de la filière, des outils et des indicateurs (guide de bonnes pratiques, ID AQUA®) ont été développés. Les professionnels et les organismes de recherche sont dans une démarche permanente d’innovations (procédés d’alimentation…etc).

Au-delà de cette marque collective, certains producteurs ont choisi de développer des certifications Label Rouge et Agriculture Biologique. Chacune de ces démarches permet de garantir au consommateur un produit de grande qualité.

Vous souhaitez en savoir plus ? n'hésitez pas à vous rendre sur une pisciculture près de chez vous !
ou connectez-vous sur le site du CIPA, le Comité Interprofessionnel des Produits de l'Aquaculture.

Découvrez Les Pommes et Poires de Savoie

'Communiqué de nos anciens élèves arboriculteurs et membres de l'IGP Pommes et Poires de Savoie'

Distinguées par une Indication Géographique Protégée (IGP) depuis 1996, les Pommes & Poires de Savoie sont cultivées selon des méthodes responsables depuis plus de 20 ans.
Une agriculture respectueuse de l’environnement, qui privilégie la qualité plutôt que le rendement, en laissant aux fruits le temps de mûrir et de donner le meilleur d’eux-mêmes. 22 variétés de Pommes & Poires de Savoie poussent ainsi dans les vergers de nos deux départements de Savoie (73) et de Haute-Savoie (74).
La main experte de nos producteurs, leur amour du terroir et le climat montagnard favorable confèrent aux Pommes & Poires de Savoie des propriétés exceptionnelles.

Depuis plus de 30 ans, les producteurs de Pommes & Poires de Savoie pratiquent une arboriculture raisonnée, répondant à 3 engagements fondamentaux :
 * Le Goût
 * La Qualité sanitaire
 * La Préservation de l’environnement

 
Une qualité garantie...
Les producteurs de Pommes & Poires de Savoie limitent le rendement des arbres pour privilégier la qualité gustative des fruits.
Seuls les traitements indispensables et adaptés aux parasites et maladies sont pratiqués. Nos fruits sont exempts de résidus chimiques nocifs.
Les fruits sont cueillis à maturité, lorsque leurs qualités gustatives sont idéales (calibre minimum, taux de sucre et d’acidité optimal).
La plupart des étapes post-cueillette (préparation des plateaux et des commandes, stickage…) sont réalisées manuellement, pour une manipulation des fruits tout en douceur.
Les fruits ne subissent aucun traitement après leur récolte. Ils sont garantis sans conservateurs ni cire alimentaire.
Un système de traçabilité permet de suivre toutes les étapes de la production :
  - Les arbustes possèdent un « passeport » certifiant l’absence de virus.
  - Chaque lot de fruits est enregistré pour être identifié à tout moment, des vergers aux magasins.

Des richesses naturelles exploitées...
L’arboriculture raisonnée privilégie des pratiques respectueuses de la nature, pour des fruits sains et un environnement préservé.
Dès leur 2e ou 3e année, les vergers sont enherbés pour améliorer la qualité nutritive des sols, préserver les nappes phréatiques et lutter efficacement contre l'érosion.
La fertilisation est limitée au maximum. Lorsqu'elle s'avère vraiment nécessaire, la fumure organique est privilégiée et la fumure minérale '’est utilisée que dans les strictes limites d'un rigoureux cahier des charges.

Des méthodes de lutte naturelle sont employées contre les parasites :

- Introduction d’insectes prédateurs comme les acariens ou les punaises prédateurs pour limiter les araignées rouges qui abîment le feuillage.
- Introduction de bandelettes imprégnées de phéromones pour désorienter les papillons, responsables du ver de la pomme (carpocapse) et limiter leur reproduction.

Toutes les infos, des recettes, des actus... sur le site de l'IGP Pommes et Poires de Savoie....

Merci François !


Il y a quelques temps, lors du lancement de ce site web, notre Président rédigeait un petit hommage à François Stellio, un des Hommes sans qui l'Ecole de Poisy-Chavanod n'existerait pas...et qui fut, en 2005, un des moteurs de la relance de l'ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES...

... avant le 60ème anniversaire de l'école qui arrive à grand pas, petit retour sur cet hommage à notre ami François, et qui n'est plus là pour découvrir la renaissance actuelle de la Grande Famille qu'il aimait tant!

Petit retour également sur l'histoire passionnante de l'école.

Découvrez le texte complet de cet hommage ...

Le site des Vins de Savoie

Venez flattez vos sens au coeur des vallées viticoles savoyardes !

Bienvenue sur le site des Vins de Savoie !

La Savoie vous ouvre ses portes et vous permet de découvrir toutes les richesses que les vignerons savoyards protègent de leurs mains.

Dans cet univers vous pouvez vous renseigner sur les vins de Savoie, les cépages de Savoie, l’histoire des vins de Savoie, les manifestations…
Vous découvrirez tous nos différents cépages du vin blanc de Savoie : Jaquère, Altesse, Chasselas, Roussane et nos cépages de vins rouges de Savoie : Mondeuse, Gamay, Persan ...

Nous vous décrirons les AOC de Savoie comme l'Apremont, le Chignin, le Chignin Bergeron, l'Arbin, l'Abymes, le Crepy, Seyssel, Roussettes de Savoie, Marestel ...

Il y a tellement de belles choses à découvrir derrière les fameuses montagnes de Savoie !
Venez flattez vos sens au cœur des vallées viticoles savoyardes !
 

Découvrez des dizaines d'offres d'emploi ...

... grâce à l'ANEFA et sa bourse d'emploi régionale...

L’ANEFA, Association Nationale pour l’Emploi et la Formation en Agriculture, a été créée en 1992 par les partenaires sociaux de l’agriculture pour développer l’emploi et la formation en agriculture.
L'ANEFA a pour objectifs :
- de communiquer sur les métiers et les formations de l’agriculture ;
- de promouvoir l’emploi agricole ;
- d’informer sur les besoins en recrutement de salariés agricoles.
Egalement beaucoup d'autres offres d'emplois, réactualisées quotidiennement, sur le site ISETA : www.iseta.fr

Agriculture : Le saviez-vous ?

Un film à ne pas rater...

"Le saviez-vous ?" est un film de présentation mettant en avant les différentes composantes du monde agricole, acteur majeur de nos territoires.

Ce film a été réalisé le 29 mars 2012 à Montpellier, à l'occasion du rassemblement des 22 organisations représentant les producteurs agricoles, les filières alimentaires, les industriels, les professionnels des services, les établissements d’enseignement, les négociants et travaillant au quotidien à la réussite des territoires.

Nouvelle habilitation pour ALPEN FORMATION

Printemps 2012

Avec ALPEN FORMATION (Projet commun des Lycées Agricoles Privés de Combloux, Poisy et Sevrier), la formation professionnelle permet de se perfectionner, s’adapter, se reconvertir dans les domaines de l’environnement, du commerce, des services à la personne.

Suite au Grenelle de l’environnement, il a été mis en place le plan Ecophyto 2018 dont l’objectif est de diminuer d’au moins 50% l’utilisation des produits phytopharmaceutiques d’ici 2018. Ce plan est construit sur plusieurs axes dont l’un concerne la formation de ceux qui utilisent, conseillent et vendent des produits phytopharmaceutiques. Toutes ces personnes devront détenir un « certificat individuel » ou « certiphyto » adapté à leur domaine d’activité d’ici :
le 1er octobre 2013 pour les professionnels exerçant dans les secteurs de la distribution, de la prestation de services et du conseil ;
le 1er octobre 2014 pour les professionnels exerçant pour leur propre compte tels que : les agriculteurs et salariés agricoles, les forestiers, les agents des collectivités territoriales.

Nous vous informons que dans ce cadre, Alpen Formation et le centre de formation continue du lycée de Poisy ont été habilités par le Ministère de l’Agriculture à dispenser les formations et les tests pour accéder au certificat individuel.

Contactez Angélique ROGUET, ALPEN FORMATION au 04.50.46.16.66
Ou téléchargez la plaquette en cliquant sur le lien ci-dessous...

Des légumes bio du bord du Lac d'Annecy dans les assiettes de 200 lycéens Sevriolains.

... un projet d'avenir...

A Sevrier, sur les bords du Lac, entre le Lycée Privé des Roselières (partenaire du Lycée de Poisy-Chavanod) et le GAEC "Le Bouquet Savoyard", il n'y a qu'une route à franchir: la RD 1508...
Difficile d'être plus près!
C'est ce qui a donné à quatre élèves de terminale, l'idée d'introduire des légumes bio dans les menus de la cantine.
Dans le cadre de leurs études,qui impliquent la réalisation d'un projet durable, Péroline, Marie, Fanny et Clémence se sont lancées dans cette aventure.
Dans leur dossier, les informations sur le bio qu'elles ont communiquées à leurs camarades et une enquête menée auprès des clients du marché de producteurs, sur le lieu de production  et... sous les fenêtres de leurs salles de classe.
L'enquête a révélé que 100% des consommateurs interrogés par les étudiantes sont satisfaits des produits achetés, 40% mangent bio depuis toujours, ils apprécient la fraîcheur et la qualité de la conservation des légumes.
Fortes de ces appréciations, les lycéennes se sont tournées vers les autres élèves et là, les réactions ont été plus partagées, "Déjà, pour eux, c'est difficile de manger des légumes! Et ils n'avaient pas beaucoup de connaissances sur le bio" explique Péroline.
Nullement découragées, elles ont expliqué leur projet et éclairé les lycéens de leurs connaissances. Et puis, elles se sont adressées au cuisinier, Christian Teissier, qui était ravi. "Ce qui l'intéresse en dehors de la qualité bio, c'est qu'il n'y a pas de problèmes de transport et que les prix sont abordables."  "La directrice, Catherine DAILLIER, très motivée, nous a donné des conseils, des idées pour le questionnaire, le service de la Vie Scolaire nous a soutenues, ils étaient contents de mettre tout ça en place." Depuis, le cuisinier prépare des légumes bio, chaque mois.
Le bio, Péroline est tombé dedans quand elle était petite: "Je mange bio depuis toujours, dans ma famille c'est une habitude. L'intérêt pour moi a été de partager mes connaissances. Je ne sais pas si les lycéens s'en rendent compte, mais c'est une chance d'avoir du bio dans son assiette."
Marie, c'est tout le contraire de Péroline: "Je n'étais pas habituée, j'ai appris avec Agnès Prieur, du GAEC, et puis nous sommes allées voir sur internet..."
A quelques semaines du bac pro, option 'Service en Milieu Rural', ces quatre lycéennes ont monté, à Sevrier, un projet d'avenir.
(Texte rédigé d'après l'article d'Isabelle LEBEDEL- Dauphiné Libéré 12/05/2012)

UN LABEL BIO POUR LE GAEC "LE BOUQUET SAVOYARD"
Le GAEC "LE BOUQUET SAVOYARD", situé à Sevrier, sur les bords du Lac d'Annecy, est composé de 3 associés : Jean-François et Agnès PRIEUR-DREVON et Marie-Claude GAILLARD... ces deux dernières associées ont effectué la première partie de leurs études agronomiques sur le site du Lycée Agricole de Poisy (Agnès, Bac D' 1988 et Marie-Claude, Bac STAE 1996).
Depuis la fin du mois de mars 2012, le GAEC "Le Bouquet Savoyard" est labellisé bio.
Cette exploitation agricole de trois hectares produit des fleurs coupées et des légumes
Toute la production est destinée à la vente directe aux consommateurs de proximité.
Pour vendre sans interruption tout au long de l'année, la gamme produite est très large.

Zoom sur le Centre d'Elevage

A (re)découvrir...

Le Centre d'Elevage de Poisy "Lucien Biset" est un pôle de formation et de références en élevage laitier.

Un outil de la profession
En 1965, les Chambres d'Agriculture de Rhône Alpes, du Jura et de la Saône et Loire souhaitent se doter d'un pôle de formation en élevage.
Le Centre d'Elevage de Poisy est administré par un conseil d'administration composé d'un représentant de chaque Chambre d'Agriculture. Aujourd'hui, quatre Chambres constituent le Conseil d'Administration : celles de l'Ain, de l'Isère, de Savoie et de Haute-Savoie.
Le Centre d'élevage de Poisy oeuvre au quotidien pour promouvoir le métier d'éleveur et rayonner au coeur des organisations professionnelles agricoles, départementales et régionales.

Une mission
Le Centre d'Elevage de Poisy forme et perfectionne des jeunes adolescents et adultes qui souhaitent apprendre le métier d'éleveur, approfondir leurs connaissances et réussir leur installation ou leur métier en élevage.
L'objectif du Centre est d'être reconnu comme pôle de références en élevage. Ainsi des activités de recherche et développement, d'accueil pédagogique, de création ou adaptation d'outils pédagogiques... sont également développés sur le site.

Une méthode
Notre pédagogie est fondée sur la mise en situation réelle : l'acquisition simultanée de savoirs (théorie) et de savoir-faire (pratique)

Une équipe
Des formateurs praticiens, vétérinaires, ingénieurs, techniciens assurent à la fois le travail quotidien sur la ferme, les formations, les stages de perfectionnement, la création d'outils pédagogiques... accompagnés d'un service administratif et d'un service de maintenance nécessaires au bon fonctionnement du Centre d'Elevage.

Centre d'Elevage de Poisy
845 Route de l'école d'agriculture
74 330 POISY
Tél: 04 50 46 20 13

La filière caprine en Rhône-Alpes

Une filière qui a du potentiel

La production de lait de chèvre sur notre territoire a augmenté de 34 % entre 1995 et 2006.
Et les fabrications de fromages de chèvre en laiteries ont quant à elles doublé entre 1996 et 2007, passant de 45.000 tonnes à 90.000 tonnes !
Un volume important auquel viennent s’ajouter les fromages fermiers, estimés à environ 15.000 tonnes.

Pourtant, pour de multiples raisons, ces dernières années, la production de lait de chèvre sur notre territoire n'a pas été suffisante pour répondre à cette demande toujours dynamique et il aura fallu importer plus de 100 millions de litres de lait de chèvre en 2008, soit quatre fois plus qu’en 1996 !

En 2009-2010, la donne a changé : la collecte française est actuellement en hausse, ce qui a permis de baisser le niveau des importations, mais conduit les différents acteurs de la filière à appliquer aujourd'hui des règles plus strictes de maîtrise.

L'avenir reste néanmoins à construire, la relève à assurer : des exploitations sont à reprendre, et de réelles opportunités s’offrent aux candidats à l’installation. Il est tout aussi important d'ancrer la production sur le territoire, en confortant les éleveurs en place et en les aidant à optimiser les résultats économiques de leurs exploitations.

C'est dans ce double objectif que l’ANICAP a décidé de mettre en place un plan de pérennisation de la filière intitulé « Bien vivre du lait de chèvre »

La Fondation Mouvement pour les Villages d'Enfants

et ses parrains Jean Dujardin & Marc Lièvremont en Campagne !

Pour la 2ème année consécutive, la Fondation MVE met en scène ses 2 parrains dans une Campagne de Communication presse et radio, qui a pour objectif de développer sa notoriété et faire parler de la cause de l’Enfance en danger en France.

La Fondation Mouvement pour les Villages d'Enfants a pour mission d’accueillir, protéger et éduquer des jeunes en danger, de l’enfance à la vie adulte.
Elle leur offre un cadre, stable, éducatif et protecteur, favorisant le maintien des liens fraternels dans le respect de leur histoire familiale, pour se construire et devenir des adultes autonomes et responsables, capables de trouver leur place dans la société. 
Ces enfants et adolescents lui sont confiés par l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) sur décision du juge des enfants depuis plus de 50 ans.

Du 1er avril au 16 mai, le spot radio enregistré par Jean Dujardin sera diffusé principalement sur Europe 1 ainsi que sur Autoroute Info lors du week-end pascal. L’acteur et l’ancien sélectionneur du XV de France ont accepté de prêter leur image pour les annonces presse qui seront visibles dans Paris Match et le Journal du Dimanche ; et dont les visuels sont signés par le studio Harcourt.

La Fondation MVE et ses parrains : une histoire de cœur

Pour les deux hommes, issus de familles nombreuses, soutenir une Fondation qui rassemble les frères et sœurs en danger séparés de leurs parents est apparu comme une évidence. C’est pourquoi Marc Lièvremont s’engage auprès de la Fondation en 2004, rejoint par Jean Dujardin en 2009. Tous deux se sont très sensiblement mobilisés dans les différents projets proposés par la Fondation MVE. 

Adresse Fondation MVE  -  28, rue de Lisbonne  -  75008 Paris
Téléphone : 01 53 89 12 34   -   Télécopie : 01 53 89 12 35

Balades du vin en Rhône-Alpes...

Idée découverte !

Que faire ce week-end en Rhône-Alpes ? Avec Baladesduvin.com, faites le plein d'idées de balades !
Tous les vignobles se sont réunis pour mieux vous séduire.
Se balader de vignes en caves ou aller de randonnées en événements, autant d'activités, de loisirs et de promenades pour un week-end en famille réussi.
Tout est prévu pour organiser au mieux vos sorties en Rhône Alpes.
N'hésitez plus ! Baladesduvin.com, il y a plus d'un vignoble en Rhône-Alpes, il y a plus d'une balade autour du vin...
Et vous croiserez, dans ces belles propriétés viticoles, de nombreux anciens élèves passés par Poisy avant leur complément de formation viticole dans des établissements spécialisés.
Maison Courlet, Caveau Quenard... pour ne citer que quelques exemples...

FDSEA des Savoie : un nouveau Président

Bernard Mogenet, Ancien élève de Bac D' et BTSA ACSE

Le nouveau Conseil d'Administration de la FDSEA des Savoie, réuni à Annecy le 23 mars 2012, représenté par 61 membres titulaires représentant les territoires, les filières, les sections sociales et commissions statutaires, a élu Monsieur Bernard Mogenet comme premier Président de la nouvelle FDSEA des Savoie.

Bernard Mogenet, 38 ans, est éleveur laitier en EARL avec sa compagne à la tête d'une exploitation agricole de 50 vaches laitières. Son lait est livré en partie à la coopérative de Samoëns ; il a par ailleurs développé une activité de vente directe en fromages frais.
Engagé dans les responsabilités professionnelles depuis 15 années, il a occupé la fonction de président du syndicat Jeunes Agriculteurs de 2004 à 2008. Elu à la Chambre d'Agriculture, il siège actuellement au bureau. Il a oeuvré pendant plusieurs années à la présidence d'Alliance Conseil / Elevage Avenir pour la modernisation des organisations de services à l'élevage.
Il occupait le secrétariat général de la FDSEA de Haute-Savoie depuis 2008.
A l'issue de son élection, après avoir vivement remercié ses collègues pour la confiance qu'ils lui témoignent, il a développé les grandes orientations qu'il comptait mettre en oeuvre pour défendre les agriculteurs et l'agriculture des Savoie.
«Dans un monde agricole confronté à de grandes mutations, à des remises en question, face aux ruptures, à l'instabilité croissante des environnements qui rendent difficile la prise de décision, la FDSEA des Savoie agira pour un projet solide et dynamique en faveur des agriculteurs. Aux questions de fond liées aux problématiques du foncier, de l'installation du revenu des agriculteurs, s'ajoutent actuellement la dérégulation des marchés et des charges croissantes qui pèsent sur les revenus.» a-t-il indiqué.
Pour le nouveau Président de la FDSEA des Savoie, il n'est pas concevable que : «l'agriculteur n'ait pas une visibilité suffisante de son horizon professionnel. Dans toutes les régions agricoles des Savoie, chaque agriculteur doit se reconnaître dans une politique agricole forte et avoir confiance en l'avenir.»
Pour Bernard Mogenet, le rôle que jouent les agriculteurs sur le territoire des Savoie doit être pris en considération à sa juste valeur par l'ensemble des collectivités : «les territoires et les filières s'expriment fortement au sein de la FDSEA. Avec la nouvelle équipe nous entendons convaincre les élus régionaux, les conseillers généraux mais aussi ceux des structures intercommunales pour qu'au plus près du terrain un pacte avec les agriculteurs soit signé.
Tout doit être mis en oeuvre pour préserver l'outil de travail des agriculteurs et que l'action positive et indispensable de ces derniers sur le cadre de vie typique des Savoie soit reconnue et accompagnée.»

L'agriculture apporte une valeur ajoutée indéniable aux Savoie. L'attractivité et le dynamisme des Savoie sont en grand partie liés au cadre de vie qu'offre le travail des agriculteurs.
Enfin Bernard Mogenet a rappelé que le mouvement FDSEA avec celui des Jeunes Agriculteurs était ouvert à tous et que l'heure n'était pas à la division du monde agricole mais au travail dans l'unité pour défendre les intérêts de la profession agricole.
Bernard Mogenet s'est entouré d'une équipe représentant les différentes filières et différents territoires. Son secrétaire général est Alexandre Merle, éleveur à Serrières en Chautagne.


Petit rappel de début février 2012 sur la fusion des FDSEA 73 et 74 :
« Un moment historique », « majeur même » s’est exclamé Bernard Accoyer, Président de l’Assemblée Nationale, au point d’y consacrer sa journée entière. Mais que se passait-il donc de si important, à Rumilly, tout début février 2012, pour que des centaines de personnes et d’élus convergent vers la salle des fêtes ?
La fusion des fédérations départementales des syndicats d’exploitants agricoles des deux Savoie. Une première en France qui suit de peu celle des chambres d’agriculture. Si l’union a été consacrée officiellement hier -accouchant d’un nouveau logo stylé - elle est engagée depuis quelques années déjà.

La toute nouvelle “FDSEA des Savoie” a fait vœu de concentrer tous ses efforts sur des dossiers qui engagent l’avenir du monde agricole. Et elle a du pain sur la planche. Le foncier donne du fil à retordre. «il faut gérer au mieux le foncier pour avoir du pain demain». L’économie est aussi un vrai souci (faiblesse du pouvoir d’achat des agriculteurs, ...) et le loup -sa gestion et l’indemnisation- figure en pôle position des dossiers délicats. Idem pour le vautour mais avec des menaces plus claires : "Vu le silence des autorités, on va faire le travail nous-même". Ils n’ont pas caché non plus leur sévère agacement à propos des occupations illégales des gens du voyage...


Fédération Des Syndicats d'Exploitants Agricoles des Savoie

Site de Savoie :                                                              Site de Haute-Savoie :
Maison de l'Agriculture                                                 Maison de l'Agriculture
40 rue du Terraillet – 73190 Saint Baldoph             52 avenue des Iles – 74994 ANNECY Cx 9
Tél. 04 79 33 17 36 – Fax 04 79 60 49 10                Tél. 04 50 88 18 86 – Fax 04 50 67 26 01

ALPEN FORMATION : Dynamique structure pour la Formation Continue en Rhône-Alpes

Projet commun des Lycées Agricoles Privés de Combloux, Poisy et Sevrier - 74

Les Lycées Agricoles Privés de Combloux, de Sevrier et de Poisy se sont rapprochés autour d’un projet commun : la Formation Continue.

ALPEN FORMATION
, c’est l’expérience de ces trois fondateurs en matière de formation dans les domaines agricoles, de l’environnement, de la commercialisation, des services : aux personnes, aux collectivités, aux entreprises.
• Près de 1 400 élèves et apprentis
• Une implantation forte sur le territoire de Haute-Savoie
• L’ expérience des fondateurs d’Alpen

Notre Association
L’envie de développer le secteur de la formation professionnelle, la synergie évidente et une couverture géographique renforcée, la nécessité de rendre plus visibles nos actions auprès des différents acteurs et stagiaires de la formation, ont conduit les conseils d’administrations des trois établissements à créer une structure autonome, sous forme d’association loi 1901 : ALPEN FORMATION.
Son objet : Dispenser, dans le cadre de la formation professionnelle continue, une formation générale, technologique et professionnelle.

Porteurs de valeurs
ALPEN FORMATION souhaite s’adapter au mieux à chaque demande et à ses spécificités propres : un enseignement «sur mesure» pour la réussite de chacun.
Tout au long de la vie, nous sommes confrontés aux réalités du monde du travail.
Avec ALPEN FORMATION, la formation professionnelle permet de se perfectionner, s’adapter, se reconvertir dans les domaines de l’environnement, du commerce, des services à la personne.

Toute l’équipe s’affère au montage et à la réalisation de ses nombreux projets.
Retrouvez toutes les infos sur le site web d' ALPEN FORMATION...

Petit Focus sur le Bac Pro GMNF

Grâce à Lionel Bouvet, ancien élève, enseignant responsable de cette formation

Le Bac Pro GMNF (Gestion des Milieux Naturels et de la Faune), préparé au Lycée de Poisy-Chavanod est très prisé.

La pédagogie est centrée sur une approche concrète de terrain et de projet : interventions et rencontres de professionnels, activités dirigées, travaux de groupes, études de milieux, sorties et visites, stages, voyages d'études, activités pratiques en lien avec nos partenaires (reprises de chevreuils, comptages, ...).


Du travail rigoureux et de l'esprit d'initiative sont demandés à l'occasion des activités. L'implication personnelle des jeunes dans le monde associatif et la curiosité sont des atouts incontestables pour cette formation, dont le but premier est la poursuite d'étude en BTS, puis en Licence pour ceux qui le souhaitent. 

C'est Lionel Bouvet, (ancien élève de Bac D' Agronomie Biologie 1987 + BTSA Gestion Forestière 1989) qui est l'enseignant responsable de cette formation sur Poisy.

De très nombreux projets concrets sont réalisés. Nous tenions, par ces quelques mots, à féliciter LIonel pour les comptes-rendus concis et nombreux qui illustrent, très fréquemment, la rubrique actualités du site web du Lycée (www.poisy.org).

Quelques exemples des sorties en milieux naturels des Bac Pro GMNF, en cliquant ci dessous
 - Entretien d'un marai protégé,
 - Au secours des crapauds,
 - Abattage d'arbres,
 - Journée étude des sols,
 - Observation des hivernants...

Bravo à Lionel Bouvet et à son équipe, pour ce très riche programme de terrain et pour ses comptes-rendus réguliers.
N'hésitez pas à télécharger le PDF joint, si votre enfant est intéressé par cette formation de terrain.

Plaquette publicitaire 1968...

Souvenirs! Souvenirs!

Découverte au fond d'un grenier...
Trouvez, ci-dessous, la copie d'une plaquette publicitaire datant de 1968, vantant les mérites de l'école, de ses équipes et de ses équipements.

On aperçoit, sur les nombreuses photos de ce beau document d'archive, André BAVEREL en TP de biologie, Laurent VIGUIER en intervention musclée à l'amphithéatre ou Yves GRIVAUD en pleine préparation culinaire...

Merci à Philippe Chanel, ancien élève conservateur, d'avoir fouillé ses cartons d'archives et de nous avoir fait parvenir cette pièce "collector".

Bonne découverte... et à vos cartons...

Lutte contre l'ambroisie... 36 parlementaires mobilisés!

(communiqué d'un de nos anciens élèves)

Selon le Comité Parlementaire de suivi de risque ambroisie, cette plante sauvage continue sa conquête.
Rappelons qu'elle nuit à la santé.

A la veille du colloque international Ambrosia à Lyon les 29 et 30 mars 2012, le Comité parlementaire de suivi du risque ambroisie demande au Ministère de la Santé une étude épidémiologique sur l’impact de l’ambroisie.

L’évaluation technique des moyens mis en œuvre pour lutter contre l’ambroisie ne suffit pas à mesurer l’impact de cette plante sur les populations. A ce jour, aucune étude de fond n’a été effectuée sur le sujet bien que la lutte contre l’ambroisie soit inscrite dans le Plan National Sécurité Environnement 2 (Action 10 du PNSE 2). Des données éparses ont été recueillies ici et là mais elles ne suffisent pas à l’appréciation des conséquences subies par les personnes vivant dans les zones envahies. Les allergies provoquées par les pollens d’ambroisie peuvent être d’une rare violence. Les médecins ayant à faire à ce genre de sensibilité décrivent de grandes souffrances chez leurs patients et déclarent leur impuissance à les soulager car il n’existe aucun traitement véritablement efficace.

Réaliser une étude épidémiologique de l’impact de l’ambroisie permettrait de mieux comprendre le fonctionnement des allergies aux pollens d’ambroisie et de mettre en place des thérapies efficaces. Le premier souci du Comité parlementaire de suivi du risque ambroisie est en effet de venir en aide aux personnes qui subissent les effets de l’ambroisie au quotidien. Le développement considérable de l’ambroisie dans certaines régions est inquiétant. En Rhône – Alpes, cette croissance a triplé la présence de pollen dans l’air en 25 ans. Se baser uniquement sur des mesures techniques, c’est prendre le risque de se satisfaire d’études et de prospectives intellectuelles sans lien avec la réalité vécue sur le terrain.

Aujourd’hui l’ambroisie est une menace sanitaire et agricole : entre 2008 et 2009 la population allergique a augmenté de 20 %. Dans les régions fortement infestées ce sont 6 à 12 % des riverains qui sont allergiques aux pollens d’ambroisie. Il est fondamental que l’Etat se mobilise pour coordonner la lutte et protéger la population de cette plante invasive et toxique.
L’étude épidémiologique est une première étape vers une action coordonnée et efficace sur le terrain.

Jacques Remiller - Député-maire de Vienne (Isère)

Pour info, sur les Savoie, un seul Député a rejoint ce comité : Dominique DORD.

Second Anniversaire de votre site web...

10 Février 2012 : Une nouvelle étape franchie !!!

Voilà 2 ans,  le 10 février 2010, que nous avons ouvert les pages du site web www.depuis1953.fr.
Depuis 24 mois : des milliers d'heures de travail et de bénévolat..
Depuis 24 mois : des centaines de mails, de dossiers et de requêtes...
Depuis 24 mois : des dizaines de remarques et de critiques constructives...

Depuis 24 mois, la fréquentation du site progresse doucement mais régulièrement.

Très beau cadeau d'anniversaire de ce site web et très belle récompense du travail effectué depuis plus de 7 ans, par l'Association des Anciens Elèves, après des décennies de silence.

Nous tenions, par ce petit article à remercier les 20.986 internautes attentifs venus, depuis l'ouverture du site, consulter, s'informer et échanger.

Parmi ceux-ci, un merci tout particulier aux 744 anciens élèves qui se sont identifiés et qui ont pris quelques minutes pour actualiser leur coordonnées, permettant ainsi de mettre à jour notre base de données et donc de reconstituer notre "Grande Famille".

De la précision et de la qualité de cette base de données dépendent les services que nous pouvons rendre à tous les anciens en recherche de souvenirs et de contacts, aux étudiants actuels en recherche d’expérience et de stages, aux anciens élèves chercheurs d’emploi, aux anciens bien installés dans la vie active et désireux d’aider l’école qui les a formés…

Ce réseau se développant désormais activement, la courbe quotidienne des anciens élèves retrouvés devrait être désormais exponentielle.

Merci de continuer à parler de ce site web autour de vous... et pour vous aider, vous pouvez télécharger, ci-dessous, notre avis de recherche et le flyer à diffuser sans modération.

Encore MERCI à toutes et tous d'avoir passé ces 730 jours en notre compagnie!
En route pour une nouvelle étape de cette belle aventure!
Le Président de l'Association des Anciens Elèves,

Découvrez ASTERS ....

Conservatoire des espaces naturels de Haute-Savoie

Asters, c'est :
* Une association loi 1901 à vocation technique et non militante, qui intervient depuis 1982 sur la Haute-Savoie.
* Le Conservatoire des espaces naturels de Haute-Savoie.
Comme tous les autres conservatoires d'espaces naturels, Asters a une mission d'intérêt général sur la connaissance, la protection, l'acquisition et la gestion des espaces naturels et des espèces ainsi que sur l'information et la sensibilisation du public.
* 41 sites gérés , dont les 9 réserves naturelles de Haute-Savoie : les Aiguilles Rouges, Vallon de Bérard, Carlaveyron, les Contamines-Montjoie, Passy, Delta de la Dranse, Bout du Lac d'Annecy, Roc de Chère et Sixt-Passy.
* Une équipe salariée de 25 personnes au service de l'environnement haut-savoyard, des élus locaux et du territoire.

Les missions d'ASTERS :
    - Réalisation d'inventaires et d'expertises des milieux naturels,
    - Elaboration de programmes de gestion des milieux naturels, mise en œuvre, gestion des neuf réserves naturelles de Haute-Savoie,
    - Appui et conseils techniques aux collectivités, socioprofessionnels, ...
    - Accueil et sensibilisation du public,
    - Montage et animation de programmes internationaux dont les programmes Interreg et Life.

De nombreuses missions associent ASTERS au Lycée Agricole de Poisy-Chavanod...

Découvrez... ''La Boutique Depuis1953''

... et adhérez en ligne en quelques clics...

Depuis quelques mois, notre Boutique en ligne est ouverte. Elle propose quelques articles gadgets et souvenirs: tee-shirts, stylos, livres...
Les cotisations 2012 étant ouvertes, cette boutique permet, aussi et surtout, à tous les anciens élèves, de règler leur cotisation annuelle beaucoup plus simplement que par chèque 
Quelques clics de souris suffisent... et cela en toute sécurité...

(des infos sur l'adhésion en cliquant ici...).

Mais, dans cette boutique, il vous est également possible de faire un Don Bienfaiteur afin de soutenir l'association et participer aux importants frais de cette structure : gestion du site web, hébergement informatique, salaire webmaster, édition et distribution des supports de communication, campagnes médias...

Vous cherchez un métier, Vous réfléchissez à une formation... pensez au CREAP Rhône-Alpes...

Conseil Régional de l'Enseignement Agricole Privé de Rhône-Alpes

Vous cherchez un métier,
Vous réfléchissez à une formation,
Vous imaginez votre avenir,
Vous êtes en pleine réflexion sur votre devenir,

Venez découvrir l'offre très complète de formation dans les domaines des métiers de la nature et des services :

28 Etablissements
75 Diplômes préparés
15 domaines de métiers

En formation scolaire, par apprentissage ou en formation continue...
Venez rejoindre les 7500 élèves, apprentis, stagiaires qui, chaque jour, construisent leur avenir dans les établissements du CREAP Rhône-Alpes.


Découvrez le site très complet du CREAP Rhône-Alpes en cliquant ici...

Agriculture des Savoie: les circuits courts ont un site...

Janvier 2012 / Les producteurs des Savoie sur le Net.

C’en est bien fini de la vache folle et autres moutons à la tremblote qui avaient jeté un discrédit sans précédent sur le monde agricole. Semant une confusion entre l’agriculture productiviste et celle à taille humaine.

Le consommateur a besoin, plus que jamais, de connaître avec précision le contenu de son assiette. Et quoi de mieux pour se rassurer que d’aller s’approvisionner directement à la source ?

Une démarche qu’ont bien comprise les agriculteurs en ouvrant grand leurs fermes aux visiteurs et en organisant des points de vente. Les circuits courts n’ont jamais eu autant le vent en poupe. Mieux, ils ont redonné un coup de jeune à la population agricole. Ils étaient d’ailleurs bien représentés lors de la journée formation aux circuits courts organisée par la Chambre d’agriculture des Savoie.

« Un développement, qui passe par le collectif », ont insisté les présidents Ducrey et Jacquin des Chambres d’agriculture de Haute-Savoie et Savoie. Le collectif en planche de salut pour organiser notamment la sortie de la politique agricole commune.

Aussi, ils ne ménagent pas leurs efforts pour inciter les agriculteurs à s’organiser pour amener le produit vers le consommateur. Une volonté qui a trouvé un premier aboutissement dans l’ouverture d’un site internet aux producteurs des Savoie, depuis fin 2011.

Derrière cette vitrine, 105 producteurs (dont 18 en Haute-Savoie) présentent leurs exploitations et leurs produits. De quoi donner envie de goûter aux territoires et, subséquemment, de soutenir les filières. (texte et photo: DL/K.B)

Processus de paiement de cotisation par carte bancaire.

Rien de plus simple...

Tout d'abord, pour devenir Membre Adhérent de l'Association, vous devez impérativement vous identifier sur ce site, afin de mettre à jour vos coordonnées et votre cursus scolaire. Cette mise à jour gratuite est fondamentale pour la bonne tenue du fichier des anciens et pour assurer correctement les services promis par l'Association
En cliquant ici, un accès direct à votre identification...

Ensuite, dès la fin de votre mise à jour, vous pouvez accéder à notre "boutique en ligne" et ainsi acquitter votre cotisation.
En cliquant ici, un accès direct à la Boutique des Anciens...

Tous les types de carte de paiement (image ci-contre) sont acceptées.

Pour répondre à certaines interrogations, vous pouvez payer en ligne par Carte Bancaire, que vous ayez, ou non, de compte Paypal. Ouvrir un compte Paypal est totalement facultatif.

Un compte Paypal (gratuit) permet, simplement, d'enregistrer et de sécuriser sa carte bancaire afin de régler, par ce même mode de paiement, d'autres achats en ligne, sur d'autres serveurs.

Si vous ne souhaitez pas créer un compte Paypal, rien de plus simple, il vous suffit juste d'utiliser la partie gauche de l'écran de paiement de vos achats et de règler directement votre cotisation en quelques clics.

Vous pouvez également, toujours, nous adresser votre chèque, ou bien passer à notre bureau, pour régler votre cotisation en espèces, lors de notre permanence mensuelle,  chaque premier jeudi du mois, entre 9 heures et 16 heures (Bureau des Anciens, au bâtiment du CDI).

Pour toute question, utilisez le mail ci-dessous

2011-2020 : Décennie de la biodiversité

Déclaration de l'Assemblée Générale de l'O.N.U. en Décembre 2011.

"La diversité biologique et les produits que nous en tirons sont vitaux pour l’humain et l’humanité grandissante et le développement réellement durable dépend de cette biodiversité", a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon dans un message lu par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies à la communication et à l´information, Kiyo Akasaka, à Kanazawa au Japon.

Les activités humaines ont été la cause de l´extinction d´espèces animales et végétales plusieurs centaines, voire milliers de fois plus rapides que le rythme naturel. Nous ne pouvons pas revenir sur les extinctions. Nous pouvons cependant prévenir l´extinction d´autres espèces tout de suite. Pour les 10 ans à venir notre engagement à protéger plus de huit millions d´espèces et notre sagesse pour trouver un équilibre de vie sera mis à l´épreuve », a indiqué M. Akasaka.

L´Assemblée générale a déclaré la période 2011-2020 Décennie pour la biodiversité des Nations Unies afin de promouvoir la mise en œuvre d´un plan stratégique sur la biodiversité et sur une vision de la façon de vivre en harmonie avec la nature.

Lire la déclaration complète.

Agriculteurs Apiculteurs : même combat ?

Un entretien du Dauphiné Libéré avec Pierre Marigo

Interpellés par des champs entiers de culture florale, nous avons voulu en savoir davantage et nous sommes allés rencontrer Pierre Marigo, professeur au Lycée aqricole de Poisy et intervenant en milieu apicole.
En effet, ce ne sont pas moins de 350 ha de culture dérobée pollinique que l'on peut voir dans les deux Savoie, en milieu de plaine.
Après les céréales, on trouve des parcelles ensemencées d'un mélange type phacélie, moutarde, vesce, avoine, tournesol.
Les avantages sont multiples ; outre de faciliter l'émergence d'une biodiversité qui nous fait défaut, il en ressort, pour l'agriculteur, une meilleure fertilisation des sols, un travail biomécanique facilité et également une action de piège à nitrates. L'opération sera renouvelée l'an prochain avec un objectif de 10 tonnes de semences pour les 2 Savoie, financées par le Conseil Général.
La nécessité d'échanges entre les milieux aqricoles et apicoles doit amener chacun à tenir compte de l'autre, dans son activité, tout cela pour le bien commun de tous.
La place des haies, disparues aujourd'hui, nous interroge sur la pollinisation en général et la disparition de nombreux insectes nécessaires à l'équilibre, sans parler des oiseaux.
D'ailleurs, il est une chose qui ne trompe pas, c'est de compter les 40·à 50 nouveaux élèves par an qui s'inscrivent aux formations du Rucher école de Poisy.
L'implication de la ville?
Voilà trois ans qu'une convention a été signée pour la mise en place d'un rucher de ville.
Rumilly est d'ailleurs la première ville de Haute-Savoie à avoir fait le pas de cette installation.
Deux apiculteurs locaux s'occupent des ruches, la ville s'attache à une action pédagogique, le miel n'étant pas destiné à la vente.
Dans un souci de cohérence, ce sont aussi les cultures et massifs de fleurs plantés par l'équipe des jardiniers municipaux qui se trouvent modifiés dans l'ensemble: des plantes mellifères sont choisies, des tontes plus raisonnées au bord des routes, tout un ensemble de mesures qui tend à un environnement où l'écologie rime aussi avec économie.
J-F.J.
Article du Dauphiné Libéré 20/10/2011

Rémy Bazeau... une passion pour l'arboriculture

Portrait de notre ancien responsable du Verger Expérimental

Le Dauphiné Libéré de ce lundi 10 octobre 2011, publie, dans sa rubrique "Gens d'ici", un très beau portrait de Rémy Bazeau, ancien responsable du Verger Expérimental de Poisy. Nous nous permettons, ici, de reprendre cet article:

" Rémy Bazeau est âgé de 23 ans, lorsqu'il s'installe, en 1964, avec son épouse Marcelle et ses deux enfants à Thorens-Glières, un village qu'il n'a plus quitté.
Natif du Val de Loire, pays d'arboriculture, il s'est spécialisé dans cette activité, alors en pleine expansion.
Pendant huit ans, il est chef de culture aux pommeraies d'altitude de Haute-Savoie, puis, en 1974, il saisit l'opportunité de devenir responsable du verger expérimental de l'Ecole d'Agriculture de Poisy.
"Jusqu'à ma retraite, en, 2000, je me suis investi dans un travail passionnant. J'ai eu la chance de participer à de nombreux essais et expériences avec l'élite du monde arboricole, tant en France qu'à l'étranger" confie-t-il.
Parallèlement, il s'engage dans une mission qui lui tient à coeur: sauver les anciennes variétés fruitières à hautes tiges menacées de disparition.
Mais c'est un travail de longue haleine qui nécessite un engagement associatif.
En 2000, il accepte la présidence de l'Association des Croqueurs de Pommes de Haute-Savoie et met en place une antenne locale, le Comité Pom, avec une équipe d'une vingtaine de personnes.
Elu municipal pendant deux mandats, il obtient l'autorisation de créer un verger communal où, avec les membres du Comité Pom, il entretient, encourage et vulgarise son savoir faire.
C'est au sein de l'Office de Tourisme qu'il va concevoir et réaliser en 2008 "La ronde des fruits en Pays de Fillière". Cette idée originale, soutenue par la région et par la communauté de communes, identifie par un visuel tous les anciens arbres fruitiers remarquables pour les intégrer dans le patrimoine local.
Enfin, avec ses amis du Comité Pom, il anime, chaque année, une fête de la pomme et de la courge qui se traduit par une manifestation festive et surtout culturelle autour des fruits et de leurs usages.
Cette année, cette belle fête aura lieu le 6 novembre prochain"


Notre site publie une info sur cette très belle fête dans l'agenda... cliquez ici...

Contacter Rémy...

Qu'est ce que la Police de l'Eau?

Une plaquette info envoyée par un ancien élève

"L’eau fait partie du patrimoine commun de la nation.
Sa protection, sa mise en valeur et le développement de la ressource utilisable, dans le respect des équilibres naturels sont d’intérêt général.
L’usage de l’eau appartient à tous dans le cadre des lois et règlements ainsi que des droits antérieurement établis article L 210-1 du code de l’environnement."

La police de l’eau a pour objectif de lutter contre la pollution des eaux des cours d’eau, lacs, plans d’eau et de la mer, ainsi que des eaux souterraines, en particulier celles destinées à l’alimentation humaine ; de contrôler la construction d’ouvrages faisant obstacle à l’écoulement des eaux et de prévenir les inondations ; de protéger les milieux aquatiques et les zones humides ; de concilier les différents usages de l’eau, y compris les usages économiques.

Une fête ''Art et nature'' à la Ferme de Chosal avec Nils Udo

24/09/2011 - Journée artistique exceptionnelle à la Ferme de Chosal.

La FERME DE CHOSAL, est un Esat (Établissement de service et d’aide par le travail) à vocation agricole, géré par l’AAPEI-Épanou.
Elle a accueilli le 24 septembre dernier, une fête “Art et nature” qui a rassemblé tout ce qui se fait de mieux en matière de “land art”.

À commencer par le “pape” de cette pratique artistique contemporaine qui prend la nature et ses matériaux comme matière première, Nils Udo,  un artiste de référence.

« C’est un artiste de renom, référence en matière de “land art”, à qui l’on doit notamment le concept du nid avec des branchages », précise Emmanuel Mosse, directeur de la Ferme de Chosal. Il a rencontré l’artiste allemand au printemps à Thonon-les-Bains. Et le courant est passé.

« La Ferme de Chosal est au carrefour du handicap, de la culture, de la découverte de pleine nature, avec au centre de tout, l’humain. C’est ça qui lui a plu, lui qui travaille avec la nature, qui prône l’humilité face à son œuvre. »

Samedi, Nils Udo a donc présenté officiellement l’œuvre permanente créée pour le sentier” Art et nature” de la Ferme de Chosal.
Une belle reconnaissance pour la ferme, devenue en 2010, le Pôle land art de la Haute-Savoie (Plad).

Un projet archi-novateur, que l’équipe de Chosal a pris à bras-le-corps, concrètement depuis un an. Mais qui est l’aboutissement de plusieurs années d’ateliers artistiques organisés sous l’égide de l’Odac (Office départemental d’action culturelle) en pleine nature, au bord des Usses, au cœur des 12 hectares de verdure qui entourent la ferme. Des ateliers pilotés par Régine Raphoz, devenue aujourd’hui directrice artistique de la ferme.

« L’an dernier, nous avons organisé une première fête “Art et nature”, préfigurant ce projet de Plad, résultat d’un partenariat public/privé. Cette année, nous entrons dans le vif du sujet, avec un artiste de renom, et d’autres artistes qui eux vont créer sur le sentier des œuvres éphémères », reprend Emmanuel Mosse.

Œuvres qui côtoient celles réalisées par les résidents de la ferme, qui accueille chaque jour 63 travailleurs handicapés.

Ils ont été, bien évidemment, au centre de cet événement festif, et de ces inaugurations artistiques, qui s’inscrivent dans le cadre de la Fête 2011 des familles et amis de la ferme.

D'où vient le nom de la commune de Poisy?

au moins 4 possibilités et pas tellement de certitudes...

Pour répondre à la question d'un de nos internautes, voici le fruit d'une petite enquête sur le nom : Poisy.
La signification du nom de la commune de Poisy est sujette à différentes interprétations :
1. Poisy se serait d’abord écrit “Poësy” venant du patois “Poë” qui veut dire puits. En effet, chaque maison, en raison du manque d’eau jaillissante, possédait son puits.
2. Poisy viendrait du mot “Podium”, en grec “Podion” c’est-à-dire balcon (d’Annecy).
3. Poisy viendrait du nom du Dieu “Potacium” ou du nom d’une villa romaine fondée par le romain Potius.
4. Poisy serait né d’une légende situant l’existence d’un atelier de frappe de monnaie au château de Macully pour fabriquer la “Poise” : petite monnaie ayant cours à Genève vers 1350.
Le sobriquet prêté jadis aux habitants de Poisy, était : “R’noillus” signifiant grenouilles à cause des nombreux batraciens peuplant le marais.

Que signifie le logo de la commune de Poisy:
Le clocher a été choisi parce qu’il associe l’âme villageoise et traditionnelle à un univers de jeunesse et de dynamisme. Son orientation vers le haut donne un mouvement et une image d’ouverture sur l’extérieur.
Le graphisme d’ensemble permet de donner un équilibre, symbole d’une commune organisée qui maîtrise son développement.
L’arbre traduit l’enracinement dans le passé rural et la présence de la forêt ; le ruban, la traversée de la commune par le Fier.
Le choix des couleurs est représentatif et veut évoquer :
> le vert : l’environnement,
> le rouge et le jaune : le dynamisme, l’énergie, le fleurissement,
> le bleu : l’eau vive, signe de vitalité.
Le rectangle noir servant de cadre au nom de Poisy, donne une touche de caractère pour une commune qui s’affirme.

Infos extraites du site web de la Commune de Poisy

Pastoralisme en Pays de Savoie... des changements...

Découvrir la Société d'Économie Alpestre de Haute-Savoie (SEA 74)

La Société d'Économie Alpestre de Haute-Savoie est une association créée en 1927, régie par la loi 1901, cotisant à la Fédération Française d'Économie Montagnarde.

Suite au départ en retraite de son Directeur, Pierre Lachenal, c'est Antoine Rouillon, professeur à Poisy depuis plusieurs années, qui vient de reprendre les rênes de cette belle structure.
Antoine n'a donc pas fait cette rentrée 2011/2012 mais nombre d'anciens élèves n'oublieront pas ses cours passionnants et passionnés !
Petit focus donc sur la SEA de Haute-Savoie et bon vent à notre ami Antoine Rouilllon, désormais à la tête de de cette importante association.

La S.E.A.: des objectifs pour une politique pastorale active

- Maintien d'une force de production agricole spécifique : Environ 500 agriculteurs et leurs familles, 9500 vaches laitières inalpées, des produits fermiers originaux et de qualité (Reblochon, Tomme, Abondance, Chevrotin...)
- Maintien d'une "force de tonte animale"
- Entretien des sites touristiques d'été et d'hiver, maintien de la qualité des paysages et de l'environnement, participation à la lutte contre les risques naturels
- Maintien de la vie sociale en zones difficiles et d'une culture montagnarde vivante. Tradition de l'inalpage, de la vie et de la culture alpestres, patrimoine bâti d'une grande qualité architecturale.

Quelques chiffres relatifs aux alpages haut-savoyards :
- 65.000 ha dont 50000 ha de pelouses
- 26.000 bovins inalpés dont 9500 vaches laitières principalement de race Abondance
- 26.000 ovins
- 3.900 chèvres
- 400 chevaux
- 500 chalets d'habitation utilisés par les alpagistes
- 500 chalets - étables utilisées
- 250 ateliers de fabrication fermière en alpage
- Un patrimoine bâti qui représente près de 4000 bâtiments
- 120 communes concernées par les alpages parmi lesquelles 32 communes/stations touristiques qui réunissent 75 % du domaine pastoral du département.

Production d'énergie renouvelable...

grâce au tri au nouveau restaurant du Lycée

Le Lycée Agricole Privé de Poisy Chavanod continue sa démarche éco-responsable en intégrant une gestion optimisée de ses déchets dans le nouveau restaurant scolaire (cf article sur ce site).

Ainsi, l'équipe de cuisine trie les emballages (cartons, bidons, boites de conserve) dès réception des denrées alimentaires.
Ensuite, les restes de préparation et de repas (épluchures, huiles usagées, restes d'assiette), notamment en sortie de self, sont triés par les élèves, agents et professeurs du lycée.
Aujourd’hui, ce sont près de 300 kg des déchets alimentaires du Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod qui sont méthanisés chaque semaine grâce au GAEC Les Châtelets à Gruffy.

Le devenir des produits triés :
  *  Les emballages sont recyclés à nouveau en cartons, fibres polaire et objets pour les plastiques. L'acier recyclé entre dans la composition de nombreux objets de la vie courante et permet une économie d'énergie de 75%.
  *  Les déchets organiques du restaurant permettent de produire une énergie renouvelable, utilisée pour chauffer des maisons et produire de l'électricité.


(rédaction Service Communication Lycée Poisy)

Trophées de l'agriculture durable 2011-2012

limite = 1er novembre 2011

Depuis 2008, le ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire avec le soutien du Crédit Agricole, organise le concours national des « Trophées de l’agriculture durable » pour distinguer les démarches exemplaires d’exploitants et de structures, ayant pour objectif une agriculture à la fois productive et respectueuse de l’environnement et des hommes qui la font vivre.

L’appel à candidature est ouvert jusqu’au 1er novembre 2011.

Les dossiers de candidature sont téléchargeables sur le lien web disponible ci-dessous, ou à retirer auprès de la DRAAF ou de la DDT.
Les dossiers dûment remplis par les candidats doivent être adressés à la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) au plus tard le 1er novembre 2011, le cachet de la poste faisant foi.

Info importante destinée à nos membres adhérents...

7 septembre 2011

Petit message important afin de donner suite à de très nombreuses questions concernant une info diffusée, par nos services voilà quelques semaines, sur ce site web.
En effet, en avril dernier, nous avions communiqué, dans ces pages, sur la prochaine Assemblée Générale de l'Association des Anciens Elèves, qui devait se tenir le jour de l'inauguration du tout nouveau restaurant scolaire de Poisy... (Nouveau restaurant de 1000 places, première pierre de la très grosse restructuration du lycée et du regroupement, sur Poisy de l'ensemble des installations du site de Chavanod.)

En effet, nous considérions que le lancement de ce nouvel équipement d'importance, était l'occasion de rassembler, autour des élèves, des personnels et des anciens personnels, les anciens élèves qui avaient pris à coeur d'adhérer à l'association et de faire ainsi revivre la ''Grande Famille du Lycée''.

Cependant, nous avons du revenir, en début d'été, sur cette organisation, car l'inauguration du nouveau restaurant scolaire a été fixée au samedi 10 septembre 2011, seule date où le Président de l'Association des Anciens Elèves et la secrétaire-webmaster du site web n'étaient pas disponibles.
Leurs présences étant obligatoires pour le déroulement de cette Assemblée Générale et pour l'organisation de la journée des anciens, nous avons donc été dans l'obligation d'annuler ce projet de réunion.
Nous tenons à nous excuser ici, de ce contretemps et de la mauvaise communication sur cette annulation de date.
L'inauguration du nouveau restaurant scolaire de Poisy s'est donc déroulée ce samedi 10... sans nous... mais nous sommes en train de rechercher une nouvelle date et une belle occasion pour organiser notre prochaine Assemblée Générale.
Bien amicalement vôtre.
Le Service Anciens Elèves

La pêche en Savoie : entre plaine et montagne

à découvrir...

Le département de la Savoie (73) compte 1800 km de cours d’eau de 1ère catégorie, essentiellement peuplés de salmonidés, 60 km de rivières de 2ème catégorie et 8000 ha de lacs naturels et de retenues pour pêcher.

La pêche en Savoie, c’est une diversité piscicole remarquable !
Les rivières, torrents et lacs savoyards sont peuplés de nombreux salmonidés tels que :
La truite fario et arc en ciel, l’omble chevalier, le cristivomer, le saumon de fontaine, ainsi que de nombreux carnassiers (brochet, perche, sandre, black-bass, silure) et poissons blancs (gardons, ablettes…), sans oublier corégone, poisson emblématique des lacs alpins.

La Savoie offre une multitude de destinations halieutiques :
* Pêche du bord ou en barque au lac d’Aiguebelette (545 ha), ou au Lac du Bourget, plus grand lac naturel de France (18 km de long et 4460 ha de superficie) riche de 33 espèces piscicoles
* Découverte des berges du Rhône et du Guiers dans l’avant pays savoyard (frontalier avec le département de l'Isère)
* Exploration de l’Isère et ses affluents dans la combe de Savoie
* Prospection des nombreux torrents qui dévalent les différents massifs de notre département, le Chéran dans les Bauges (partie aval en Haute Savoie), la petite Isère et ses affluents en Tarentaise, le bassin de l’Arc en Maurienne
* Randonnées halieutiques au bord des nombreux lacs, naturels et de retenue(Roselend, St Guérin, La Gittaz, Chevril, Sassière, Grand Maison, Bissorte, Plant d'Amont et d'Aval, Mont Cenis)
* Découverte des Parcours Pêche de Savoie(Barouchat, Aitelène)

La Fédération et ses 29 AAPPMA vous souhaitent de passer d'agréables moments au bord des rivières et plans d'eau savoyards !

Concours Prairies 2011 - Poisy une nouvelle fois en tête du palmarès...

Juillet 2011

A l’heure actuelle, plus de la moitié de la surface agricole française est occupée par des productions fourragères. La bonne gestion de ces surfaces est donc particulièrement importante.
Dans les exploitations d’élevage, la maîtrise des prairies est le premier moyen pour les éleveurs de sécuriser le système fourrager et d’améliorer le revenu.
La sélection a mis à la disposition des éleveurs une large gamme d’espèces et de variétés de plantes fourragères qui permet de répondre à toutes les situations. Choisir des espèces et des variétés adaptées aux conditions de l'exploitation et aux contraintes de productions, c'est incontestablement améliorer son système fourrager tant au niveau de la qualité et de la productivité de la prairie, que de l'organisation du travail et de la rentabilité de l'exploitation.
Il est important que les futurs techniciens et techniciennes y soient sensibilisés.
Dans ce but, le GNIS organise, chaque année, un concours pour les étudiants de 1ère année des classes de techniciens supérieurs, options : A.C.S.E. / P.A. / Technologies Végétales / Technico-commercial

Pour participer à ce concours, les étudiants doivent constituer un dossier dans lequel ils ont à analyser, puis proposer une amélioration simple et réaliste du système fourrager d’une exploitation représentative.
Cette proposition, qui nécessite un choix et une utilisation appropriée d’espèces et de variétés prairiales, se traduit soit par l'introduction d'une nouvelle prairie soit par la rénovation d'une prairie existante.

Chaque année, les elèves de BTSA ACSE, mené par Magalli Pradal, participe à ce concours.
Le Jury régional Centre Sud-Est, désigné pour délibérer sur les dossiers de participation au Concours Prairies 2010/2011, s'est réuni fin uin 2011 à Lempdes (63).

Cette année encore le Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod se distingue, en classant aux 2 premières places, 2 binômes de BTSA ACSE. :
        1er : Marion SALVI et Aurore JUILLET
        2ème : Sandrine LOUVOT et Cyril CONSEIL

De plus, le prix de la meilleure participation pour l'ensemble des dossiers a été attribué au Lycée Agricole de Poisy-Chavanod.

Toutes nos félicitations aux élèves de BTSA ACSE pour ces résultats et bravo à Magali PRADAL et son équipe pédagogique pour l'encadremennt et la préparation des élèves.

NDLR : nous n'avons pas encore de clichés de la remise des prix, celle-ci n'ayant pas encore eu lieu. La photo illustrant cet article est donc extrait du concours 2009/2010.

Assemblée des Pays de Savoie : les ambitions du Pôle d'excellence bois

Article extrait de l'Essor Savoyard du 21/07/2011

Mercredi 13 juillet 2011, la commission développement rural de l'Assemblée des pays de Savoie s'est réunie pour la toute première fois dans les locaux du futur Pôle d'excellence bois (PEB), qui se trouve sur l'ancien site de l'entreprise Salomon, à Rumilly (74).
Composée des membres des commissions agricoles des conseils généraux de Savoie et de Haute-Savoie, cette commission a pour objectif d'harmoniser les politiques forestières, agricoles, et foncières des deux départements.
« Actuellement, nous sommes encore dans la phase de foisonnement d'idées », a expliqué Christian Monteil, le président du conseil général de Haute-Savoie, à l'issue d'une réunion dont l'enjeu principal était le PEB. Pour autant, certaines orientations sont déjà bien définies et la phase concrète devrait bientôt commencer.
« C'est un site qui a vocation à devenir un outil de promotion, de développement et de recherche autour de la forêt, a poursuivi le président. Maintenant, il nous faut réfléchir aux financements, aux modes d'interventions des uns et des autres, et a une certaine harmonisation de nos politiques, qui sera, au passage, fort utile au moment de la réforme des collectivités territoriales. Sans oublier la profession, à qui nous ne manquerons pas de demander son avis. »
Un calendrier précis
François Mogenet, vice-président du conseil général de Haute-Savoie, délégué à l'agriculture et à la forêt, a pour sa part évoqué un calendrier déjà au point : « D'ici fin 2011, les interprofessions des deux départements s'installeront dans les locaux. Dans un an, un Gaec de BTP haut-savoyard spécialisé en éco-construction les rejoindra. Enfin, dans un an et demi, nous implanterons ici un observatoire. » Dans un délai pour le moment inconnu, des classes de formation en continu verront également le jour.
Les collectivités préviennent toutefois que ces avancées ne seront réellement efficaces que si elles sont accompagnées par des partenaires privés. « Il n'y a que de cette manière que la création de ce Pôle d'excellence bois permettra de générer des emplois », rappelle Christian Mogenet.
L'ambition finale de ce projet, qui est de fédérer l'ensemble de la filière bois et de favoriser les débouchés économiques pour les entreprises des deux départements, vient de prendre un sérieux coup d'accélérateur.

JEAN-BAPTISTE SERRON

Le Chaource : un fromage à découvrir....

Chaource - Aube (10)

Un petit clin d'oeil à Magali, ancienne élève BTSA ACSE 1998, désormais Animatrice du Syndicat de Défense du Fromage AOC de Chaource.

"Aux confins de la Champagne et de la Bourgogne, le Chaource, fromage sous Appellation d’Origine Protégée, a traversé les siècles grâce à une tradition fromagère ancrée dans son terroir.

Il se présente à nous aujourd’hui dans ses plus beaux atours : une croûte blanche et duveteuse, une pâte délicieusement fine et fondante et des arômes de crème et de champignon frais relevés par une légère pointe de sel.

Classé en appellation d'origine contrôlée, ce délicieux fromage est reconnaissable à sa croûte fleurie, à sa pâte moelleuse et à son goût inimitable.
Découvrez son histoire au musée du fromage.

Pour tout connaître sur ses origines, ses secrets de fabrications, sa filière et toutes les délicieuses recettes ...…Visitez le site très intéressant et complet du Syndicat de Défense du Fromage de Chaource.

Et si vous souhaitez vous rendre à Chaource, cliquez ici pour accéder à l'Office de Tourisme du Chaourçois en Pays d'Armance."

Partenariat entre le Lycée de Poisy et l'Association Les Amis du Vieux Seynod

Explication et projets...

L’association des «Amis du Vieux Seynod» existe depuis 1984.
A travers la fête du Vieux Seynod, l’objectif était de remettre en avant l’identité rurale du territoire.
Pour cela, une collection importante de matériel agricole et d’outils anciens, reflétant le passé rural de la commune, a été réunie (1300 objets !).
Afin d’organiser ce «musée», l’association a eu l’idée de créer une infrastructure culturelle.

Dernièrement, avec l’arrivée d’un nouveau Président, d’une dynamique renouvelée, de partenariats diversifiés notamment avec le LAP de Poisy-Chavanod, le projet a pris une autre dimension : l’association a redéfini ainsi son nouveau projet sur la base de l’objectif suivant :«tisser des liens entre le monde rural et le monde urbain»

Du fait de ce partenariat, le lycée, dès le début d’année, a été sollicité pour participer à ce projet.
Les objectifs retenus par l’association et les projets rencontrent très précisément le "Projet d’Etablissement du Lycée de Poisy-Chavanod", notamment sous l’angle de l’animation du territoire.

C’est ainsi que le Lycée s'est
associé au comité technique qui élabore la mise en oeuvre de ce projet.
Dès la rentrée scolaire 2011/2012, cela pourrait déboucher dans un 1er temps sur la mise en place de conférences (peut-être dans le cadre des Forums de Poisy), dans un second temps sur des animations (enseignement de techniques traditionnelles paysannes et rurales, etc.…).

L'établissement de Poisy-Chavanod, dont les préoccupations sont de former des professionnels mais également des citoyens acteurs de leur territoire, acquis à des valeurs humanistes, a toute légitimité pour participer au maintien et à l’enseignement des savoirs traditionnels ruraux qu’ambitionne cette association des Amis du Vieux Seynod.

(Rédaction: Jacques Siret - 07/2011)

Les vins de Savoie misent sur l'avenir

Article transmis par nos anciens élèves viticulteurs en Savoie

Nos anciens élèves viticulteurs en Savoie communiquent :
"Trois événements en un pour les vins de Savoie, en ce début d'été 2011 : l'inauguration de la maison de la vigne et du vin à Apremont, la remise des diplômes aux médaillés du dernier concours général agricole et surtout la signature d'un nouveau plan d'actions pour leurs vignobles.

Le plan intégré de développement agricole (Pida) "Vignobles de Savoie" est un plan d'actions qui vise, à terme, à redonner un véritable essor à la filière des vins de Savoie, en agissant à la fois sur la production - pour viser l'excellence des vins - et sur la notoriété - pour valoriser des vins souvent méconnus.
Il concerne principalement le département de la Savoie mais aussi ceux de l'Ain, de la Haute-Savoie et de l'Isère, où une partie des vignes "estampillées" vins de Savoie sont implantées.
Ce plan d'actions est mis en oeuvre autour de trois axes stratégiques. Il s'agit tout d'abord d'élaborer un vin de qualité dans le cadre du développement durable. Dans ce contexte, sont prévus le lancement d'une étude du terroir viticole, l'accompagnement des viticulteurs vers l'agriculture biologique, la mise en place d'une Indication géographique protégée (IGP) pour les Vins de Pays d'Allobrogie... Deuxième axe : relancer la notoriété du vignoble, avec la création d'un observatoire économique de la filière, la formation de prescripteurs (restaurateur, caviste, élèves hôteliers...), l'organisation d'opérations promotionnelles mutualisées, la conception d'un kit communication, l'élaboration de nouveaux produits (Crémant de Savoie)... Il s'agit enfin de développer l'oenotourisme avec la création d'une oenothèque à la Maison de la vigne et du vin, la formation des vignerons à l'accueil, la mise en place d'animations touristiques (sentiers viticoles, reconnaissance du patrimoine viticole...).
Ce plan intégré de développement agricole bénéficiera de 356 000 euros de subventions régionales sur trois ans.
À l'heure de la signature de ce plan, chacun insistait sur le fait que « le vignoble savoyard est fragile ». Bien que l'on dénombre tout de même 550 producteurs sur l'ensemble du terroir viticole concerné. Dans un département comme la Savoie, c'est même la deuxième économie agricole après le lait.
Dans ce contexte, ce Pida semble un outil efficace pour redynamiser une filière agricole qui est aujourd'hui reconnue comme étant de qualité.
« Notre futur passe par la qualité, la renommée, la réputation », confirme Gilbert Perrier, président du Comité interprofessionnel des vins de Savoie. « Les viticulteurs des Pays de Savoie se sont battus ces dernières années pour assurer le rendement et la qualité de leur exploitation. Il faut continuer dans ce sens, alors que le marché des vins est de plus en plus concurrentiel. »

Conférence sur les glaciers...

...dans le cadre de la semaine du développement durable. / 06.2011

Dans le cadre de la semaine du développement durable, une conférence sur les glaciers et le réchauffement climatique a été proposée à près de 170 élèves du site de Chavanod.

Heïdi Sevestre, spécialiste des glaciers, est venue présenter ses recherches et son expérience acquise sur les sommets de l'Himalaya.

Heïdi connaît bien Poisy car elle a suivi une partie de son cursus scolaire au Lycée : une Seconde Générale et Technologique, une Première S au Lycée.
Après son bac, elle a poursuivi ses études à l'IER et a passé un master en glaciologie au Pays de Galle.
Elle devrait poursuivre par une thèse sur les glaciers de l'Himalaya.

La conférence s'est déroulée sous l'oeil attentif des élèves. Après une présentation du fonctionnement du climat, elle a expliqué l'utillité des glaciers. Elle a ensuite abordé les causes et les conséquences du réchauffement climatique sur les glaciers et les vies humaines.

Après cet exposé très pédagogique, elle a apporté des éclairages aux interrogations des élèves qui ont montré un fort intérêt à cette intervention de qualité.

Un grand merci à Heïdi Sevestre pour sa présentation et à Gérard Châtelain, responsable des Bac Pro Aménagements Paysagers par voie scolaire, pour l'organisation de cette conférence.
Rédaction : Service Communication

Nota du Service Anciens Elèves : Nous sommes entrés en contact avec Heidi pour une interview plus détaillée... en ligne sur ce site...

Réunion au sommet au centre d'élevage

05.06.2011

A l'occasion de l'arrivée de Nicole Bloc à la direction du Centre d'Elevage Lucien Biset, André Pernoud a tenu à réunir les quatre Chambres d'Agriculture qui sont parties prenantes de cet établissement de formation.
L'Ain était représenté par Albert Thiévon, l'Isère par René Jacquin, la Savoie et la Haute-Savoie par Catherine Gelloz, Gérard Ducrey et Didier Curtenaz, la Chambre Régionale par Jean-Marc Fragnoud, la DDT par Eric Gervasoni et le Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod par Bernard Morand, Président et Jacques Siret, Directeur.

Outre l'accueil chaleureux réservé à Nicole Bloc et son équipe, ce fut l'occasion pour eux de réaffirmer la vocation régionale du Centre d'Elevage autour de son coeur de métier de formation professionnelle qualifiante.
L'accent a été mis sur les actions menées au travers de stages de perfectionnement pour éleveurs et techniciens, du suivi des protocoles de recherche en partenariat public ou privé, l'exploitation laitière restant le pivot de ces différentes activités.

A l'heure où les consommateurs s'interrogent sur la qualité des produits mis sur le marché, il est primordial que les éleveurs soient à même de leur fournir des produits de qualité.
Et les formateurs sont là pour donner les meilleurs méthodes permettant d'optimiser la production tout en respectant le cycle de la vie animale.
(article extrait du Dauphiné Libéré du 05 juin 2011)

Découvrez le Musée d'Histoire Naturelle de Gruffy

De la découverte de la nature à l'éducation à l'environnement !

Une remarquable exposition retraçant la vie secrète des hôtes de nos bois, de nos montagnes, mais aussi de nos étables et de nos marais.
Au Musée d’Histoire Naturelle de Gruffy, de grands diaporamas présentent des centaines d’animaux naturalisés sauvages et domestiques de la région. Vous pouvez ainsi mieux faire connaissance avec ces espèces souvent aperçues furtivement dans la nature. Des collections d’insectes et de minéraux vous attendent également. Pour finir, initiez vous au monde fantastique des abeilles dans la deuxième salle du musée avec une projection vidéo et une ruche vitrée vivante.
A l'extérieur, le musée vous invite à découvrir le paysage de l'Albanais, à vous promener dans le verger communal, à vous approcher prudemment du rucher ou bien encore à divaguer sur le sentier pédestre pour vous rendre jusqu'à une petite mare. Au printemps, il est également possible d'explorer le jardin de fleurs et légumes oubliés.
Les collections et sites d'interprétation du musée donnent au plus grand nombre à découvrir, comprendre, aimer, respecter et protéger une telle multitude d’espèces. Le musée ouvre un peu plus nos yeux humains sur l’infinie beauté, richesse et l’incroyable organisation du monde animal.
Plus qu’une invitation à la découverte, le Musée d’Histoire Naturelle de Gruffy diffuse un appel à la responsabilité de tous et de chacun. La biodiversité, source inépuisable d’émerveillement, apparaît surtout, à plus grande échelle et à plus long terme, comme la condition même du maintien de la vie sur la Terre.
Certains équilibres sont fragiles et la survie de certaines espèces dépend complètement d’une action pédagogique pour la connaissance et l’explication, combinée à une politique de protection. Une meilleure connaissance permet de comprendre les conséquences de ses actions sur son environnement et amène à développer un comportement plus respectueux de la nature.

Le Musée d’Histoire Naturelle de Gruffy est ouvert :
- du 15 mars au 15 novembre de 14h à 18h tous les jours (sauf lundi et samedi)
- en juillet et en août tous les jours de 14h à 18h30
- toute l’année pour l’accueil des groupes (sur réservation).

Déjà 20 bougies pour le BTS TC Produits d'Origines Forestières

21.05.2011 - Chavanod : Une bonne soirée mais une participation décevante

Lors de la journée Porte Ouverte du site de Chavanod, le samedi 21 mai dernier, se déroulaient les 20 ans de la formation BTSA Produits de la filière forêt bois.

Les étudiants du BTSA avaient, pour la circonstance, valorisé leur formation en réalisant une très belle exposition, afin de sensibiliser le grand public aux différentes étapes de la transformation du bois, de sa croissance à son utilisation finale.  [montage de l'expo ci-contre]

Et pour clore la journée et bien fêter cet anniversaire, les étudiants avaient convié, sur le site de Chavanod, les anciens élèves de la formation et leur avaient concocté un programme spécial: sortie randonnée, accrobranche, et bien d'autres réjouissances.

En janvier dernier, votre association des anciens élèves, sollicitée pour imprimer les étiquettes nécessaires aux invitations de cette soirée, avait fourni 395 coordonnées précises.
Après quelques retours de courriers erronés, dus à quelques changements d'adresses (une cinquantaine), la distribution des invitations avait donc "atteint sa cible", avec près de 90% de plis distribués; confirmant, par ce fait, la qualité du travail de nos services administratifs  (rappel ici de notre démarche...).

Malheureusement, ce 21 mai, pour leur grand anniversaire, les "BTSA TC POF" n'étaient qu'une quarantaine à avoir répondu à cet appel et à se retrouver pour faire la fête.

Alors, pour un meilleur succès des prochaines rencontres entre anciens et pour la réussite d'autres anniversaires de sections à venir; vous pouvez, sur l'adresse info@depuis1953.fr, nous communiquer vos remarques sur les jours et périodes plus ou moins favorables à d'éventuels rassemblements, nous donner des idées et des lieux de regroupement, des souhaits de rencontres...

Nous attendons vos remarques et suggestions. D’avance Merci !

Très belle exposition forestière

21.05.2011 - Réalisée par les BTSA TC POF à l'occasion du 20 ème anniversaire de leur formation

Les étudiants de BTSA Technico-Commercial Produits de la filière forêt bois (anciennement produits d'origine forestière) ont eu l'ingénieuse idée de proposer une exposition à l'occasion du 20ème anniversaire de la formation BTSA TC POF.

Guillaume Vincent et Benoit Pinget ont été les initiateurs et ont géré le projet de sa conception à sa réalisation. Cette exposition d'une taille importante, près de 30 m2, a été mise en place afin de sensibiliser le grand public aux différentes étapes de la transformation du bois, de sa croissance à son utilisation.

Grâce à la participation financière du Lycée et au partenariat avec le Lycée Lachenal d'Argonay, ayant prêté main forte sur la réalisation de la structure, leur projet a pu voir le jour.

Après quelques de tonnes de bois, de nombreuses heures de travail, de sueur, de montage et de démontage, le public des portes ouvertes sur le site de Chavanod et les anciens élèves de la formation BTSA TC POF ont pu admirer leur oeuvre.

Un grand bravo aux étudiants pour cette très belle réalisation et pour leur forte implication sur ce projet !

Pour découvrir les photos du montage de cette exposition itinérante, cliquez sur ce lien.

Rédaction : Service Communication - Photos : Benoit Pinget - Grégory Bouvier - Service Communication

Ouverture de la nouvelle restauration scolaire de Poisy

16.05.2011: Premier repas sans faute... Dans un bâtiment aux normes HQE... et première étape d'un ambitieux projet de rénovation

Après 14 mois d'un gigantesque chantier, les premiers repas concoctés dans le nouveau self de Poisy, ont été servis ce lundi 16 mai.
Un bâtiment vaste et lumineux, des couleurs chaudes, une équipe de restauration souriante et qui s'est parfaitement adaptée à ce nouvel outil d'une capacité de 1.000 repas.


En sortie du réfectoire, les avis étaient unanimement positifs et chacun confirmait le fait que cette nouvelle réalisation répondait totalement à une vraie attente.
On notait, ce jour aux selfs, de nombreux élèves et encadrants, venus se restaurer et découvrir ce beau bâtiment réalisé dans des règles de Haute Qualité Environnementale (HQE).
Parmi ceux-ci, on notait la présence de Monsieur Bernard Morand, Président de l'Ecole, et d'Olivier Paris, administrateur de l'école et Président de l'Association des Anciens Elèves. Ils accompagnaient Jacques Siret, Directeur de l'Etablissement et Vincent Viard, Responsable du Patrimoine et des Bâtiments. Vincent Viard, responsable de ce chantier, dont le travail, la présence, la précision et la qualité de suivi des différents corps de métiers, furent salués par tous.

Les deux administrateurs présents nous confirmaient que ce nouveau bâtiment venait remplacer définitivement le restaurant scolaire actuel, contruit en 1965, agrandi il y a 20 ans, mais aujourd'hui sous-dimensionné par rapport à l'effectif du lycée et source régulière de travaux coûteux de mise aux normes vis-à-vis de la réglementation suivie par la DSV.
Cette nouvelle restauration scolaire permettra également la fabrication de plats qui serviront pour le service du site de Chavanod, site sur lequel des travaux de mise aux normes auraient été très couteux.
L'ancien self verra rapidement commencer des travaux afin de le transformer en foyer pour les élèves et en salles de classe provisoires.

Une petite révolution pour les élèves du Lycée mais une grande étape dans la vie de l'école.
En effet, ce projet de nouvelle restauration scolaire fait partie du programme de renovation de l'ensemble des bâtiments du site de Poisy.
Le regroupement complet et définitif des sites de Poisy et de Chavanod étant une des finalités de ce dossier ambitieux.
Cette programmation de rénovation et d'extension s'effectuera sur une durée moyenne de 10 ans, le bâtiment de la restauration scolaire étant la première pierre de l'édifice.

(Rédaction : Service Anciens Elèves - Photos : Service Communication Lycée)

Nota 1 : Une rubrique sur le site internet du Lycée de Poisy-Chavanod existe depuis quelques mois. Elle permet de suivre mensuellement le déroulement des travaux de la nouvelle restauration scolaire du site de Poisy.
Bravo et Merci à Vincent Viard, pour ce "compte-rendu en ligne" mensuel, en textes et en images.


Nota 2 : Cette importante réalisation est une étape importante mais vous pouvez découvrir les autres étapes qui ont fait Poisy et toute l'histoire de l'école, grâce à ce site web, en cliquant ici...

Le Président de l'Association sur les ondes

(rediffusion de l'émission de RADIO RCF)

La radio RCF (Radios Chrétiennes Francophones) vient de rediffuser une interview du Président des Anciens Elèves.

Olivier PARIS, devait, dans le peu de temps qui lui était imparti, présenter le site web interactif très complet des anciens élèves. Epreuve difficile car beaucoup de choses à présenter et peu de temps de radio disponible...

Certains d'entre vous ayant raté cette interview, et nous demandant les horaires de rediffusion, il est plus simple de vous en proposer le podcast...

Il vous suffit donc d'allumer les hauts-parleurs de votre PC et de cliquer ici pour écouter cette interview complète..

Egalement, en cliquant ici, le journal complet de Myriam Benoit, avec une seconde intervention du Président (en fin d'édition)

Nicole Bloc, nouvelle directrice du Centre d'Elevage Lucien Biset

02.05.2011 - Centre d'Elevage de Poisy

Nicole Bloc est arrivée début mai à la tête du Centre d'Elevage Lucien Biset, présidé par André Pernoud, ancien élève de l'école, éleveur de Haute-Savoie et Président de la FDSEA.
Ingénieur agronome de formation, Nicole Bloc a réalisé l'intégralité de sa carrière au sein du monde de l'élevage. Son parcours d'une vingtaine d'années à l'Institut de l'Elevage et d'une dizaine d'années à la direction de l'Union des Coopératives d'Elevage Alpes Rhône, lui a permis de maîtriser les métiers de la filière bovine.
Le Centre d'Elevage de Poisy pourra donc bénéficier de ses connaisances et de son réseau de contacts au sein des professionnels.


Le Centre est un établissement de formation aux techniques d'élevage laitier créé en 1966 par les Chambres d'Agriculture de Rhône-Alpes. Il appartient à celles de la Savoie, Haute-Savoie, Ain et Isère. Il offre des formations qualifiantes (CAP agricole, Certification Professionnelle Eleveur, Certificat de Spécialisation Laitier) qui peuvent se réaliser aussi bien en alternance que dans le cadre de la formation continue.
Les formations sont principalement basées sur la pratique, grâce notamment à la ferme pédagogique de l'établissement : 80 vaches laitières de 3 races différentes et plus de 140 hectares.
Cette ferme est à la pointe du développement durable avec ses toitures recouvertes de panneaux photovoltaïques, sa station d'épuration des eaux usée à base de filtres plantés de roseaux ou son système de récupération des eaux pluviales.
Les stagiaires peuvent ainsi découvrir des techniques innovantes et mettre en pratique leurs connaissances en étant encadrés par une équipe pédagogique expérimentée de vétérinaires et d'ingénieurs.


Nous souhaitons donc la bienvenue à Madame Nicole Bloc, désormais à la tête du Centre d'Elevage de Poisy, centre qui développe une intense activité de recherche appliquée en élevage laitier, en coopération avec de nombreux organismes de recherche publics et privés.

Gruffy : le verger conservatoire est planté !

Une centaine d'arbres déjà plantés...

Dans le cadre du programme européen «Fruits, biodiversité et jeunes consommateurs» conduit par le Parc naturel Régional du Massif des Bauges, la commune de Gruffy accueille sur son territoire un verger conservatoire de pommiers et poiriers. Objectif : préserver les espèces locales d'arbres fruitiers.

Afin de réduire le moins possible l'espace destiné à l'activité agricole et éviter que le verger ne soit déconnecté des espaces de vie, la commune de Gruffy a fractionné le verger conservatoire conformément à la façon dont, à Gruffy, arbres et constructions s'interpénètrent. Il a donc été proposé à des agriculteurs et propriétaires de terres agricoles, de recevoir une partie des arbres de ce verger sur leurs parcelles.

Ces arbres et leur plantation sont financés par la Communauté européenne, la Région Rhône-Alpes et les Départements de Savoie et de Haute-Savoie. Le choix des variétés a été réfléchi en collaboration avec les associations locales investies dans la préservation des vergers ('Croqueurs de pommes 74' - Président : Remy Bazeau, 'Croësons et Carmaniules') et les pépiniéristes spécialisés dans la production d'arbres fruitiers locaux.

Maillon important des écosystèmes haut-savoyards, ce verger conservatoire a été classé à l'inventaire départemental des Espaces Naturels Sensibles de Haute-Savoie.
Ces arbres seront accessibles aux financeurs de l'opération, aux associations locales et aux écoles de la commune. Les fruits récoltés seront à l'entière disposition des propriétaires. Ils pourront, s'ils le souhaitent faire bénéficier une association de la commune d'une cueillette ponctuelle.

Depuis fin janvier 2011, la totalité des 100 arbres du verger conservatoire est planté. 7 agriculteurs, groupements d'agriculteurs ou propriétaires de terres agricoles non exploitants de la commune ont reçu ainsi des arbres. Le reste des arbres a été implanté sur des parcelles communales.

Afin d'assurer la continuité du projet et la pérennité des arbres, le Parc naturel régional s'est associé aux associations locales pour effectuer des journées de formation à la taille et à la greffe d'arbres de plein vent. Une formation à l'entretien des pommiers et poiriers sera proposée également sur place à Gruffy, à tous ceux qui auront reçu des fruitiers dans le cadre de cette opération.

La partie du verger installée à côté du Musée de la Nature de Gruffy est ouvert au public, et s'accompagne d'un parcours pédagogique. Renseignement auprès du musée (0450775860).

L'agriculture des Savoie... de nombreuses filières diversifiées...

des anciens élèves dans tous les secteurs de l'agriculture...

L’horticulture et les pépinières
Un peu plus de 100 entreprises répondent aux besoins du marché local. Les productions sont très diversifiées : production de plantes à massifs, de montagne,... jusqu'à l'élevage en pépinières d'arbres d'ornement et de sapins de Noël. Depuis 2006, la filière travaille pour développer une identification garante de plantes élevées dans les Savoie, répondant à des critères qualitatifs élevés : une forte rusticité, ainsi qu'une adaptation au climat local rigoureux.

La culture maraîchère
Plus de 80 exploitations maraîchères assurent l'approvisionnement des marchés locaux. Souvent regroupés autour des grandes villes, les maraîchers écoulent leur production en direct. Ce secteur est particulièrement à la pointe de la technique, et en écho aux attentes des consommateurs, de plus en plus d'entreprises maraîchères sont préoccupés par de meilleurs pratiques culturales et se tournent vers l'agriculture biologique. Quelques exploitations livrent les grandes enseignes.

La pêche professionnelle
L'agriculture savoyarde a la particularité de compter 57 pêcheurs professionnels répartis sur les 3 lacs alpins (d'Annecy : 4, Le Bourget : 10, Le Léman : 43). Le lavaret (corégone ou féra), la perche, le brochet, l'omble constituent des espèces très prisées.

L’agritourisme.
Sur les Savoie, plus de 2 000 exploitations sont engagées dans un acte de vente directe ! A travers des réseaux existants tels que Bienvenue à la Ferme, les Fermes Pédagogiques agréées, les Gîtes de France, Accueil paysan, etc... ou la simple vente à la ferme, les consommateurs rencontrent directement les producteurs. Par ailleurs, les points de vente de producteurs se développent avec l’intérêt des consommateurs pour le « circuit-court », en complément d'un réseau dense de magasins de coopératives.

L'apiculture
compte une vingtaine de professionnels. Les abeilles jouent un rôle essentiel pour l'avenir. Fortement concurrencés par des miels d'importation à bas prix, les apiculteurs ripostent par des productions de qualité.

L'héliciculture
Le développement de la production d'escargots sur les Savoie permet de faire vivre plus d'une vingtaine d'exploitations. Celles-ci développent généralement des gammes complètes de produits.

Les porcs fermier
Les porcheries des fruitières ont été fermées il y a quelques années. Pour répondre à la demande de produits charcutiers authentiques, les éleveurs développent de petits ateliers.

L’aviculture
Les élevages avicoles spécialisés ont résisté à la forte restructuration de cette filière en se tournant pour la plupart vers des productions de qualité (oeufs et poulets de chair). Ce secteur répond désormais à des normes draconiennes d'hygiène et de bien-être animal.

La filière équine
Depuis la loi sur le développement des territoires ruraux (2006), l'élevage équin connaît un fort développement. L'élargissement du statut d'éleveur fait naître des vocations.

D’autres productions permettent de diversifier l'agriculture savoyarde :
le tabac, les plantes aromatiques, l'élevage d'autruches, la pisciculture... Plus qu’une mode, le bio répond à une véritable demande des consommateurs, et à un souci croissant chez les producteurs qui veulent eux aussi œuvrer pour de meilleures pratiques culturales, en particulier en productions végétales (légumes, fruits...).
La qualité est également prioritaire pour les filières fromagères qui répondent à des normes rigoureuses stipulées dans des cahiers des charges AOC très strictes.

Une belle collaboration entre apiculteurs et agriculteurs

15.04.2011 - Frangy

A Champagne, hameau de Frangy (74), 60 apiculteurs de l'Association l'Abeille Savoyarde (ASA) se sont "agricolisés" durant plusieurs heures sous la conduite des associés du GAEC "Les Chardonnerets" de Jean-Yves Pascal, Isabelle Pellegrini (ancienne élève de Poisy Bac D' et BTSA TAGE) et Gérard Barril.

L'objectif de cette rencontre, retisser les liens entre agriculteurs et apiculteurs.

"Aujourd'hui, c'est 30 ans de sécheresse dans le dialogue agriculteur/apiculteur, témoigne jean-Yves Pascal.
Pour la petite histoire, j'ai toujours été intéressé par l'apiculture On m'a offert un rucher et j'ai voulu prendre des cours au Lycée Agricole de Poisy. Je n'ai pas été bien reçu par les apiculteurs. Partant de ce constat, avec Pierre Marigo, l'enseignant qui dispensait les cours, nous avons convenu qu'il fallait combler ce fossé, qu'il fallait renouer le dialogue, tisser des liens entre les deux coporations."

Un challenge difficile, sachant que la préservation de la biodiversité passe par les insectes, et notamment par l'abeille pour la pollinisation, et que d'un autre côté, les agriculteurs n'ont pas directement besoin des abeilles.
"Nous testons actuellement avec le centre d'Expérimentation Technique Agricole (CETA) de la Chambre d'Agriculture, les cultures dérobées", poursuit Jean-Yves Pascal.
"Comme son nom l'indique, reprend Pierre Marigo, cette démarche s'inscrit entre deux cultures. On sème, par exemple, de la phacélie ou de la moutarde qui apportent, à l'automne, de la nourriture aux abeilles au moment où il n'y a plus de fleurs."
Les bénéfices pour les agriculteurs: ne pas laisser un sol nu à l'érosion, améliorer les systèmes des sols et la pénétration de l'eau...

L'opération expérimentale, soutenue par le Conseil Général, qui a subventionné les semences, a été implantée le long de sentiers pédestres empruntés avec des panneaux qui sensibilisent la population à l'action, car il ne faut surtout pas oublier que celui qui fait le marché au final, c'est le consommateur.
(Extrait du Dauphiné Libéré - 04/2011)

Remise des diplômes BTA GFS et Bac STAV.

18.03.2011

C'est devant un public enthousiaste qu'a eu lieu la remise des diplômes 2010, des sections BTA G.F.S (Gestion de la Faune Sauvage) et des bacs S.T.A.V ''Production'' et ''Aménagement''.

L'organisation, sans faille, menée de main de maître par Patricia Di Paolo, responsable administrative du site Lycée, a donné lieu à une agréable soirée.

Soirée qui s'est terminée, avec les anciens élèves récipiendaires, leurs parents et formateurs et des représentants du Conseil d'Administration du Lycée et de l'Association des Anciens Elèves, autour d'un agréable buffet préparé par les personnels du restaurant scolaire.

Bravo à toutes et tous pour ces beaux résultats et coup de chapeau particulier à Marjolaine VIRET, ancienne élève de Terminale STAV, option Production Agricole, distinguée ce soir là, car seule élève a avoir obtenu une mention TRES BIEN !

Chapeau aussi aux élèves du BAC PRO ''Conseil Vente Produits Horticoles et de Jardinage'', qui sous la direction de Francine BAUDIER, ont réalisé les magnifiques compositions qui décoraient l'amphithéatre ainsi que celle offerte à Marjolaine.

Voici, pour info, les taux de réussite 2010 de ces 3 sections :
          - BTA GFS : 86 %
          - BAC STAV option Aménagement et Valorisation des Espaces : 86 %
          - BAC STAV option Production agricole : 87 %

Une nouveauté technique sur ce site...

... en réponse à de nombreuses demandes...

Un site internet interactif vivant est un site qui évolue sans cesse et qui réagit vite à la demande de ses internautes.
Notre rubrique "Actualités" compte à ce jour plus de 85 articles traitant de nombreux sujets.
La recherche rapide d'informations devenait donc complexe.
Suite à vos remarques, nous venons donc d'ajouter en haut de page, un menu chronologique afin de faciliter la découverte de nos actus.
Alors n'hésitez pas à utiliser ce menu et ainsi découvrez ou redécouvrez des articles que vous avez peut-être ratés.
Bonne navigation et n'hésitez pas à nous formuler vos remarques sur cette nouveauté.
Le Service Web

Le CNEAP et la Création de Collèges Agricoles à Madagascar

Découvrez FERT et ses actions

Découvrez FERT et ses actions...
FERT est une Association de coopération internationale créée en 1981 par la volonté de responsables d'organisations professionnelles céréalières et de diverses personnalités préoccupées par les problèmes agroalimentaires des pays en développement.

FERT a pour mission de contribuer à créer dans ces pays les conditions permettant aux agriculteurs de mieux assurer l'approvisionnement de leurs pays en améliorant leurs conditions de vie et de travail.
A cette fin, FERT promeut la création par les agriculteurs d'organisations qui leur apportent des solutions durables aux problèmes qu'ils rencontrent dans l'exercice de leur métier et la défense de leurs intérêts.

FERT conduit dans plus de 10 pays une vingtaine d'actions de terrain dans lesquelles elle mobilise les professionnels français dans une démarche de solidarité, pour partager leur longue et riche expérience d'engagement professionnel et de gestion de leurs organisations.

En 2000, FIFATA (Association pour le Progrès des Paysans, représentant 113000 Exploitations Agricoles Familiales), accompagnée par FERT, décide de faire de la formation initiale un axe fort de ses activités.
En effet, les paysans veulent offrir à leurs enfants la possibilité de se former de manière professionnelle au métier d’agriculteur.
Convaincus des limites de l’apprentissage traditionnel, ils souhaitent que soient créés des collèges agricoles porteurs de changements et permettant de s’adapter à l’évolution rapide de l’environnement socio-économique.
FIFATA et FERT font pour cela appel au CNEAP (Conseil National d’Enseignement Agricole Privé) qui justifie d’une longue expérience dans le domaine de la formation initiale en France puis à l’association Un Filleul pour Madagascar, qui propose de parrainer la scolarité de jeunes ruraux.

Aujourd’hui, quatre collèges agricoles sont opérationnels dans les régions Sofia, Menabe, Haute Matsiatra et Amoron’i Mania, et accueillent un total de 265 élèves à la rentrée de septembre 2010.
Fortement ancrés au territoire régional, ils s’adressent aux filles et fils de paysans âgés de 14 à 18 ans lors de leur recrutement, ayant terminé leur cycle primaire et désireux de devenir agriculteurs. Ils sont sélectionnés avant tout sur leur motivation et leur niveau scolaire.
Après avoir suivi un cursus de trois ans au collège, ces jeunes sont en mesure de devenir des paysans aguerris et de faire vivre leur famille des revenus de leur exploitation.
Confrontée à la difficulté de recruter directement des formateurs présentant à la fois des compétences pédagogiques, agricoles et de gestion, FERT a parallèlement mis en oeuvre une formation de formateurs agricoles.

Pour en savoir plus... consultez les 2 documents téléchargeables ci-dessous...
Ou consultez le site très complet de FERT.

De l'utilité des amphibiens...

"Pourquoi se donner tant de mal pour sauver des crapauds ?"

Joël Baud-Grasset, Conseiller Général du Canton de Bogève - Haute-Savoie, nous informe des travaux de la LPO concernant les migrations d'amphibiens dans le secteur de la Vallée Verte (Nord de la Haute-Savoie).
(interview de cet ancien élève disponible en cliquant ici)

Vous avez peut-être entendu parler de l'importante opération menée sur le secteur de Bogève--->

Grâce au blog de Thomas Guilloud, jeune stagiaire à la LPO, qui s'occupe du site de Bogève, vous allez enfin comprendre en quoi consiste ces opérations de protection des amphibiens, dans quels buts, avec quels moyens...

En quelques mots :
Ces programmes de protection mis en place par la LPO ont pour but de mieux estimer, identifier et comprendre les populations d'animaux sur des sites jugés de haute importance pour la biodiversité.
Pour ceux qui se demandent "Pourquoi se donner tant de mal pour sauver des crapauds ?", tout simplement parce que les amphibiens font partie de la biodiversité de la France, et que ce n'est pas parce qu'on considère les crapauds comme une espèce "ordinaire" qu'il faut la laisser disparaître, ou bien se dire "des crapauds il y en a partout, et il y en a toujours eu" et attendre qu'ils soient menacés d'extinction avant de s'en préoccuper.
Ils font partie intégrante de tout un écosystème, font partie d'une chaîne alimentaire, et leur disparition aurait des conséquences bien plus importantes que la simple absence de crapauds dans la région...
Prenons un cas volontairement simplifié : disparition des amphibiens signifie disparition des prédateurs des larves de diptères, donc explosion des populations de moustiques... (qui en plus des piqures, peuvent apporter des agents pathogènes aux animaux et à l'Homme).

Si vous désirez plus d'infos, n'hésitez pas à contacter Thomas via son adresse électronique en cliquant ici.

Sacs plastiques biodégradables : illusion ou réalité ?

Article de S. BESSON paru sur Actualités News Environnement

Les sacs en plastiques soi-disant biodégradables pourraient bien ne pas être si écologiques que cela, et une nouvelle étude prévient de leurs dangers potentiels pour l’environnement.
Le polyéthylène est l’une des matières les plus utilisées au monde, et le sac en plastique est devenu l’un des symboles de l’impact de l’homme sur l’environnement et la planète. Alors que beaucoup s’inquiètent de l’ampleur considérable qu’ont pris les déchets plastiques sur la surface du globe, d’aucuns s’inquiètent également de celle prise par la version « dégradable » de cette matière.

Cependant, d’après une étude publiée la semaine dernière dans le journal Environmental Science & Technology, il n’y a, à ce jour, aucune preuve montrant que les «polyéthylènes dégradables» le soient vraiment.

Bien qu’il soit clair que les sacs en plastique «dégradables» par exemple finiront par échouer dans l’environnement, les fragments de ces derniers pourraient persister sur le long terme, et aucune étude de long terme n’a encore été réalisée sur ce sujet.
Ainsi, ces produits peuvent être décrits comme biodégradables sans qu’aucune échelle de temps ne soit connue concernant ce processus de biodégradabilité.

(Extrait de l'article publié sur le site internet Actualités News Environnement)

Purin d'Ortie & Compagnie

un livre pratique à redécouvrir

Cela vous dirait de traiter la plupart de vos problèmes au jardin sans employer le moindre produit chimique ?

Avec Purin d'Ortie & Compagnie, c'est tout à fait possible !

Vous y découvrez l'art et la manière de préparer de nombreux extraits végétaux, celui d'ortie, mais également ceux de 23 autres plantes indispensables, comme la prêle, la fougère, la consoude, le pissenlit....
Une véritable trousse de secours pour votre jardin, vos jardinières et vos plantes d'intérieur...

Bravo à Eric Petiot (ancien élève de Chavanod - promo 1982), Bernard Bertrand et Jean-Paul Collaert, les co-auteurs de cet excellent ouvrage. (Préface de Michel Lis).

A l'expérience des auteurs s'ajoutent les témoignages de spécialistes qui vous livrent leurs propres secrets et tours de mains....

"
Ce sont vos plantes qui vont être heureuses !"

Récifs coralliens : menace de disparition à l'horizon 2050

D'après une étude réalisée par le P.N.U.E. et W.R.I.

Une nouvelle étude globale réalisée par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et l'Institut mondial des ressources (World Resources Institute, WRI), en collaboration avec un réseau de plus de 25 organisations spécialisées, révèle que 75% des récifs coralliens de la planète sont actuellement menacés par l'activité humaine.

Les récifs coralliens composent – avec la cime des forêts équatoriales – les écosystèmes les plus riches et les plus complexes de la planète. Bien qu'ils occupent moins de 0,25 % de l'environnement aquatique, ils pourraient abriter entre 1 et 3 millions d'espèces, dont 10 % seulement sont connues. Près de 5 000 espèces de poissons – plus du quart de la totalité des espèces de poissons marins connues – y ont été identifiées. Sur un mètre carré de récif corallien, le nombre d’espèces animales et végétales est plus de cent fois supérieure à ce qu’il est dans l’océan voisin.

Victimes de pêches destructrices, du tourisme ou encore du réchauffement climatique, près d'un tiers des récifs coralliens de la planète sont déjà morts ou endommagés. Les conséquences sont autant environnementales qu'économiques : ces écosystèmes abritent des millions d'espèces animales et végétales et font vivre un 1/2 milliard de personnes dans le monde.

2 jeunes BTS Aménagement Paysager montent "ANTP Environnement"

une nouvelle structure... et un large panel de services paysagers.

"ANTP Environnement est une entreprise d'espaces verts dédiée à la conception, création, et à l'entretien de vos aménagements paysagers."

Créée en 2011, cette jeune structure se caractérise par les qualifications de ses dirigeants et par la qualité des prestations proposées.
Les fondateurs, Aurélien LACOMBE et Nicolas QUATRESOLS, sont tous les deux sortis de Poisy, en 2009, avec leur 'BTSA Aménagement Paysager' en poche.
Ils proposent désormais de vous accompagner tout au long de votre projet, de la réalisation des plans paysagers  à l’aboutissement de celui-ci, sans oublier l’entretien à long terme, afin de garder votre aménagement pérenne.
En outre, leurs compétences et diverses expériences leur permettent aussi de réaliser: taille, élagage, abattage, déneigement, ou création de bassin.
Dans un souci de disponibilité et de compétence, leur jeune société est en cogérance (SARL), afin de pouvoir répondre au divers besoin des clients sans sacrifier la qualité des services.
Vous pouvez les contacter sur deux sites Haut-Savoyards :
  - Bonneville avec Nicolas Quatresols au 06.85.59.17.13
  - Groisy avec Aurélien Lacombe au 06.50.40.07.16

Engagement des filières agricoles pour la collecte des emballages professionnels

Accord entre le Ministère de l'Ecologie, Développement Durable, des Transports et du Logement et ADVILOR

La Ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, a signé un nouvel accord-cadre avec les représentants de la société ADIVALOR, et ses partenaires, afin d’accompagner, sur le principe de la responsabilité élargie du producteur, le développement des filières de collecte séparée des déchets d’emballage professionnels issus de l’agrofourniture.

Pour rappel, un premier accord-cadre a été signé en 2003 et à permis d'atteindre un taux de collecte de 66% des déchets d’emballages de produits phytopharmaceutiques (EVPP) ; de contribuer à la résorption de 80 % des stocks historiques de produits phytopharmaceutiques non utilisables (PPNU) ; et enfin, d'élargir le champ des actions d'ADIVALOR à la collecte et au recyclage des emballages de produits fertilisants (EVPF), des emballages vides de semences et plants (EVSP), des films agricoles usagés (FAU) et des emballages vides de produits hygiéniques utilisés en élevage laitier (EVPHEL), pour lesquels les premiers résultats sont prometteurs.

De son côté, le nouvel accord-cadre prévoit notamment de renforcer les objectifs de collecte et de recyclage pour l’année 2015.
Ainsi, les nombreuses avancées prévues par ce nouvel accord sont notamment :
- la promotion de l’éco-conception des produits de l’agrofourniture auprès des producteurs en vue de la réduction de la quantité et de la toxicité des déchets, de l’augmentation de leur potentiel de recyclage et de l’intégration croissante de matériaux issus du recyclage dans leur composition
- l’augmentation des taux de collecte et de recyclage, pour chaque flux de déchets d’ici à 2015 ; sur l’ensemble des flux concernés, ADIVALOR et ses partenaires visent un taux de collecte moyen de 73 % (contre 46 % en 2009) avec un taux de recyclage moyen de 95 % (contre 79 % en 2009),
- l’extension progressive, dans une approche partenariale (utilisateurs professionnels, distributeurs, metteurs sur le marché), du dispositif de collecte actuel en vue de la valorisation d’autres flux de déchets issus de l’agrofourniture,
- la poursuite des efforts en matière de communication et de sensibilisation des utilisateurs professionnels, principalement les exploitants agricoles, à de meilleures pratiques environnementales en termes de prévention et de gestion de ces déchets,
- le développement d’indicateurs environnementaux relatifs à la prévention, à la collecte, au transport et au traitement de ces déchets, afin de suivre l’activité de la filière ADIVALOR,
- la transmission annuelle d’un bilan d’activité comprenant les résultats par flux de déchets, un tableau de suivi des différents engagements, un état d’avancement des projets visant à élargir le périmètre des déchets collectés, et un bilan financier consolidé détaillé.

Le BOIS ENERGIE s'installe en Chartreuse savoyarde

Bientôt, sur ce site, une interview de son responsable, Philippe COQUET, ancien élève.

Le « bois énergie » s'installe en Chartreuse savoyarde

La Communauté de communes du Mont Beauvoir, appuyée par le Parc Naturel Régional de Chartreuse, a inauguré récemment une plate forme de stockage de plaquettes forestières issues du broyage de bois des forêts locales.
Cet ambitieux aménagement permet désormais d'approvisionner les chaufferies collectives du territoire et des agglomérations proches.

L'aménagement se situe au Col de Couz sur la Commune de Saint Thibaud de Couz.
Il est composé d'un bâtiment en bois de 1.500 m² pouvant accueillir plus de 5.000 m3 de plaquettes forestières.
Une aire de stockage permet d'accueillir grumes et fagots avant de les broyer.
La gestion de cette plate forme a été confiée à ONF énergie, une filiale de l'Office National des Forêts.

Vous trouverez, sous peu, en rubrique "Interview", une discussion avec Philippe Coquet, ancien élève de Poisy et gestionnaire de cette plate-forme. A très bientôt donc pour plus d'infos.

En attendant, vous pouvez télécharger la plaquette d'ONF Energie ci-dessous.

Des poêles sérigraphiées aux couleurs de l'école... original !

Une opération des élèves du Lycée

Chaque année, a lieu la vente de poêles TEFAL
sérigraphiées au logo du Lycée.

Cette action a été montée, il y a 4 ans, afin de financer les voyages d'études, par un des parents d'élèves de Seconde Générale et Technologique qui travaille dans la société TEFAL .

Aujourd'hui, cette opportunité se perpétue !
Et toutes les sections du lycée sont concernées.

Chaque élève peut vendre des poêles au prix de 15 euros.

Pour toute commande, s'adresser directement auprès des élèves du Lycée ou auprès des responsables de cycle ou des professeurs principaux qui communiqueront les contacts élèves.
OU envoyez un mail à l'adresse ci-dessous :

Le Thiou : La rivière des 7 fées

01.2011 - Sortie du livre de Christian Philippe-Janon

Ce début d'année 2011 voit la sortie d'un très original et utile ouvrage :

LE THIOU " La Rivière des 7 Fées"

La plus petite rivière de France, le Thiou, dans le prolongement du Lac d'Annecy jusqu'au Fier, en pays Haut-Savoyard, comble les rêves des plus exigeants par son charme envoûtant de petite Venise des Alpes.

Vous apprécierez cette lecture sous ses aspects, à la fois:
- documentaires: avec un bouillonnement d'informations sur l'histoire du lieu et de son environnement;
- philosophiques: avec les petits bonheurs vécus entre un enfant et son grand-père à travers un parcours initiatique;
- poétiques: avec ce language des fées au milieu de ce site auréolé de légendes féeriques

En laissant murmurer votre imaginaire, vous pourrez porter un regard plus riche sur cette petite perle de rivière enchantée.
Un souvenir inoubliable abreuvera votre besoin d'évasion.

Nota 1 :Cet ouvrage est aussi disponible dans différentes librairies annéciennes, dont La Procure, ou auprès de l'auteur dont l'adresse électronique vous est proposée ici.

Nota 2 : Christian Philippe-Janon est le Président du club HEA (Hydro-Entente-Aventure) du Lycée Agricole de Poisy-Chavanod

Remise des diplômes BTSA - Promo 2010

28.01.2011

La remise des diplômes de l'Enseignement Supérieur (Formation Initiale Temps Plein) a eu lieu vendredi 28 janvier 2011. Pas moins de 65 étudiants ont répondu présents à ce rendez-vous qui se veut chaque année très convivial.

Par classe, les anciens étudiants se sont regroupés et ont reçu de la part des responsables des formations leur diplôme bien mérité et le chapeau du lauréat.

Après quelques souvenirs relatés par les responsables des BTSA sur chaque promotion, les étudiants se sont retrouvés à l'entrée du CDI pour le lancé de chapeaux.

Chacun a pu échanger avec ses anciens camarades, ses enseignants sur son devenir et se remémorer des moments forts passés au Lycée.

Tous ces 'désormais' anciens élèves ne sont pas encore dans nos bases de données... mais ce ne serait tarder... notre urgence actuelle étant la finalisation de la base de données 1953 - 2009.
Patience... Patience...

Découvrez la C.E.R.F.F.

Association fondée par 2 anciens élèves du lycée

La CERFF (Campagne d’Education Respectueuse de la Faune et de la Flore) est une association loi 1901 à but non lucratif. Elle a été fondée par deux anciens élèves de Bac STAE 2006, qui après leurs études supérieures en environnement ont souhaité œuvrer pour la nature, par la sensibilisation et l’action sur le terrain.
L'équipe actuelle de l'association souhaite, avant tout, sensibiliser le public en lui apprenant à mieux décrypter le grand livre ouvert qu’est la Nature.
Elle propose ainsi de passer des moments conviviaux avec ses adhérents, faire des rencontres, partager des expériences et des idées pour mieux comprendre, apprécier et préserver notre environnement.

Leur constat : Dans l’époque actuelle, il est à déplorer que le rapport coût / bénéfice régisse toutes nos prises de décisions. Il y a  cette chance, dans l’environnement, de regrouper des âmes qui apportent leur force, leur savoir, leur amour pour la protection de la nature, en dehors de toute connotation financière..
Cette association s’inscrit dans cette démarche et se dévoue totalement à la pérennité de notre écosystème.

La CERFF a la chance d’avoir à sa disposition des connaissances, des vécus, des espoirs riches par leur différence et leur complémentarité. Elle espére ainsi apporter un souffle de changement dans le dessein d’un monde plus respectueux du vivant.

Bravo aux 2 membres co-fondateurs : Nicolas Balverde et Mickael Tissot (tous deux de la promo STAE 2006) pour ce superbe résultat et ce programme riche et diversifié que nous publions régulièrement au travers de notre agenda en ligne www.depuis1953.fr.

Suivre la vie du Lycée au travers de la presse...

Nouveau! Découvrez la "revue de Presse" du site web poisy.org

Le Sercice Communication du Lycée Agricole de Poisy-Chavanod et sa dynamique responsable, Lydie, a, dans ses nombreuses missions, la lourde charge du suivi et de la mise à jour du site web général de l'école : www.poisy.org
Riche d'une multitude d'informations sur les différentes filières de formation, le projet d'établissement, l'insertion professionnelle, la démarche éco-responsable du lycée, les résultats aux examens... ce site web très pratique évolue en permanence.
En effet, après le lancement (cet automne) d'un forum dédié au co-voiturage; c'est une toute nouvelle rubrique qui vient de voir le jour en ce début d'année 2011.
Grâce au travail minutieux de Camille Duverger, jeune stagiaire en Communication, une grande partie des archives presse concernant le lycée ont été numérisées et mises en ligne.
Vous pouvez donc découvrir la synthèse de ce travail dans la REVUE DE PRESSE, accessible dès la page accueil du site www.poisy.org ou directement en cliquant sur le lien ci dessous.
Vous découvrirez ainsi, semaine après semaine, les échos de la presse...locale, régionale, nationale... et internationale!
Bravo à Lydie et Camille pour ce nouveau lancement...

Rencontre entre élèves de terminales du lycée et anciens élèves...

vendredi 14 janvier 2011

Ce vendredi 14 janvier 2011, une sympathique rencontre réunissait les élèves de Terminale S et de Terminale STAV.
Organisée par Guillaume Bouchet (coresponsable du Bac STAV) et Béatrice Presson (coresponsable du Bac S), cette rencontre accueillait également une vingtaine d'anciens élèves venus échanger sur leurs parcours et expériences après leur sortie du lycée.
Après une présentation aux élèves et aux familles de tous les parcours scolaires possibles après la terminale, de petits ilots thématiques, installés au CDI, permettaient des rencontres directes avec les anciens diplomés, installés maintenant dans différents secteurs d'activités ou en poursuite d'études supérieures.
Ce type de rencontre correspond totalement à deux des buts de notre association :"rendre service à tous les anciens en recherche de souvenirs et de contacts, aux étudiants actuels en recherche d’expérience et de stages, aux anciens élèves chercheurs d’emploi , aux anciens bien installés dans la vie active et désireux d’aider l’école qui les a formés
Nous tenions à remercier très chaleureusement tous ces anciens élèves, qui ont pris sur leur temps (un vendredi soir!) pour revenir à Poisy et informer très concrètement et directement les futurs diplomés des terminales S et STAV.
La soirée s'est terminée par un sympathique partage de succulentes galettes des rois
Merci à toutes et tous... et à l'année prochaine...
Le Président des Anciens Elèves, Olivier Paris

Découvrez la plus précieuse des épices : le Safran

grâce à Rose-Marie Garcin, ancienne élève, jeune safranière passionnée !

Le Safran est obtenu en faisant sécher une partie seulement du pistil de la fleur du Crocus sativus.
La culture de cette plante bulbeuse de la famille des Iridacées est affaire de patience: 200 000 fleurs sont nécessaires pour obtenir 5 kg de stigmates frais, soit 1 kg de safran sec !

Cette épice, aux nombreuses propriétés médicinales, était cultivée traditionnellement sur le pourtour méditerranéen. Sa production en Provence était importante jusqu’au milieu du XIXème siècle, nous en avons d’ailleurs retrouvé la trace au XVIème siècle !

C'est dans les Alpes de Haute Provence, au cœur d’une vallée sauvage et d’une grande richesse, que Rose-Marie a choisi de s'installer pour faire découvrir des produits de qualité, issus de cultures saines et de cueillettes de baies sauvages.
En effet, après avoir quitté le pays pendant une dizaine d’années pour exercer le métier de technicien forestier, elle a ressenti le besoin de revenir aux sources…

.../... La suite et beaucoup plus d'infos, sur le site de l'exploitation de Rose-Marie ...

Un lauréat bauju au Concours National Prairies fleuries!

Un concours auquel le Lycée de Poisy participe depuis le début.... (12/2010)

“Prairies fleuries” est le premier concours agricole national qui récompense des agriculteurs qui relèvent le défi de l’excellence agri-écologique : maintenir la richesse en espèces de leurs prairies permanentes tout en les valorisant dans leurs systèmes d’exploitations (fauche, pâture).
Le concours a mobilisé 18 territoires (13 Parcs naturels régionaux et 5 Parcs nationaux) et plus de 200 exploitations agricoles.

Les 31 exploitations gagnantes dans les 18 territoires étaient candidates au concours national. Les prairies primées ont réussi une intégration remarquable dans leur environnement et sont au cœur du système de production des exploitations ainsi que des préoccupations environnementales des territoires.
Dernière manifestation phare de « 2010, année internationale de la biodiversité », cette cérémonie festive animée par Denis Cheissoux a démontré au travers des témoignages des agriculteurs primés que production et biodiversité peuvent se rejoindre.

Le concours national s'est déroulé enre le 15 et 16 décembre 2010 à Paris.
Durant la première journée, les 31 prairies selectionnées localement ont été présentées devant le jury national. Les échanges ont été très intenses et le choix d'un lauréat dans chacune des trois catégories (pâture, fauche grasse, fauche maigre) a été ardu!

Le Parc naturel régional du Massif des Bauges (Savoie et Haute-Savoie) a été a l’honneur car, outres le fait qu’il est initiateur de cette démarche, le jury a récompensé dans la catégorie Pâture, Pascal FRANCOZ, producteur de lait à Tome des Bauges AOC sur Saint-Offenge. (à droite sur la photo)
Son exploitation individuelle de 30 vaches laitières s'étend sur 70 hectares. Elle est située à 700 mètres d'altitude, en bordure du village. La pâture est destinée aux vaches laitières et sa qualité joue un grand rôle dans la santé du troupeau et la valeur nutritionnelle de la Tome produite.
L'exploitation de cette parcelle présente, aussi l'intérêt de faire vivre un terrain alors que d'autres espaces voisins sont en friche.

Pour la catégorie prairies de Fauche maigre, un éleveur ovin AOC de viande Barèges-Gavarnie du Parc national des Pyrénées a été récompensé.
Pour la catégorie prairies de Fauche grasse, un producteur de lait à Comté (AOC) et bio (AB) du Parc naturel régional du Haut-Jura a été primé. Le GAEC du Sierroz (AOC Tome des Bauges) de Saint-Offenge s'est retrouvé à la seconde place dans cette catégorie!

Présentes dans les vallées et plateaux des massifs montagneux, les prairies naturelles se retrouvent aussi en plaine à la faveur du bocage, des plaines alluviales, des zones humides...
Ces surfaces herbagères jouent un rôle capital dans la préservation des habitats faune flore (notamment celui des abeilles), dans la qualité des paysages comme dans le maintien des corridors écologiques, des sols et de leur capacité à épurer des eaux.
Confrontées à la déprise, la mise en culture, l'implantation de prairies intensives et le recul de l'élevage, les prairies naturelles souffrent d'une productivité jugée trop faible pour l'agriculture intensive. Elles gardent pourtant toute leur place dans les systèmes d'élevage extensif et dans le cadre des dynamiques locales (AOC, production fermière, diversification...).
(article extrait du site web du Parc Naturel Régional des Bauges - lien web ci-dessous)

Merci à Pierre Marigo pour cette info... et encore bravo aux vainqueurs!

Pour plus d'infos, rendez-vous sur www.parcdesbauges.com & www.prairiesfleuries.fr

Pointage en Races Caprines

mercredi 8 décembre 2010 - Lycée de Poisy

Un pointage en races caprines a été organisé mercredi 8 décembre 2010 par le responsable du Bac STAV production animale, Guillaume Bouchet.

Pour l'occasion, les chèvres d'un éleveur de la région ont été confortablement installées sur de la paille sous le hangar à vélo.

Des élèves volontaires de 2nde B et C ont été les premiers à les pointer. Ensuite, ce sont les élèves de 1ère STAV 2 et de terminales qui ont suivi.

Les élèves qui ont réussi cette épreuve ont été sélectionnés pour participer au concours départemental.

La finale départementale du pointage en races caprines a eu lieu mardi 14/12 à l'exploitation de Jérôme Lionnaz à Marlioz 74.

Pour information, le pointage d'un animal désigne l'évaluation de postes morphologiques au regard du standard d'une race à l'aide d'une grille de pointage.

Au total, 22 élèves ont participé provenant du Lycée des Contamines, de la MFR de Cruseilles et du Lycée de Poisy.
5 élèves du Lycée ont été sélectionnés pour l'après-midi et deux ont terminé dans les 4 premiers.
Il s'agit de Matthieu Chanot, élève de 1ère STAV production, qui a fini deuxième et Maxime Senouillet, élève de seconde qui s'est classé quatrième.

Les 4 premiers du concours départemental participeront à la finale nationale à Paris lors du Salon de l'Agriculture qui aura lieu fin du 19 au 27 février 2011 à la Porte de Versailles.

Félicitations aux élèves sélectionnés

Inauguration d'un hôtel à abeilles à Tignécourt, dans les Vosges

automne 2010

L'inauguration du premier hôtel à abeilles sauvages de Lorraine s'est déroulée à la Maison de la nature de Tignécourt (88) le 16 novembre dernier.

Cet hôtel, réalisé par les ateliers-bois de l'ONF, reconstitue les habitats propices à l'installation, et éventuellement à la reproduction, des abeilles sauvages (environ 900 espèces recensées).

Un suivi scientifique sera réalisé sur trois ans afin de déterminer les espèces, leur sexe, leur état de santé et leur influence sur la pollinisation du secteur.

Frédéric Steinbach, en charge du projet pour l'ONF, explique que « ce programme de protection et de suivi des abeilles sauvages, élaboré par l'ONF et l'OPIE (Office pour la protection des insectes et de leur environnement) s'inscrit dans le Grenelle de l'environnement. Le but de cette opération est de soutenir les populations d'hyménoptères, améliorer la connaissance et sensibiliser le public par des actions pédagogiques ».

Paul Hett, directeur de l'agence Vosges-Ouest, et Alain Roussel, vice-président du Conseil général des Vosges, ont exprimé leur satisfaction quant à la concrétisation de ce projet, issu des réflexions engagées depuis 3 ans sur le rôle de la forêt départementale des Vosges dans la préservation des abeilles.

Un second hôtel a également été installé sur le site du Moulin-de-Frémifontaine, propriété de la Communauté de communes du canton de Brouvelieures. Il va permettre d'étudier les peuplements d'abeilles sauvages en milieu montagnard et de comparer les observations avec les données obtenues sur les hôtels déjà installés en région parisienne.

Découvrez l'action du Comité Français de l'U.I.C.N.

Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Créé en 1992, le Comité français de l’UICN est le réseau des organismes et des experts de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature en France. Il regroupe au sein d’un partenariat original, 2 ministères (écologie et affaires étrangères), 8 organismes publics et 36 organisations non gouvernementales, ainsi qu’un réseau de plus de 250 experts rassemblés au sein de commissions et de groupes de travail.
Les programmes du Comité français de l’UICN déclinent ses deux missions principales qui sont de répondre aux enjeux de la biodiversité en France et de valoriser l’expertise française à l’international.

Depuis 2007, le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle se sont associés pour réaliser la Liste rouge des espèces menacées en France, en collaboration avec les organismes de référence sur les espèces en métropole et en outre-mer.
La Liste rouge nationale est un outil essentiel pour identifier les priorités d’actions, surveiller l’évolution des menaces et inciter tous les acteurs à agir pour limiter le taux d’extinction des espèces. Elle contribue à mesurer l’ampleur des enjeux, les progrès accomplis et les défis à relever pour la France. 

Vous pouvez télécharger 2 extraits de la liste rouge nationale (orchidées et poissons d'eau douce) ci-dessous et retrouver les autres documents sur le site web de l'UICN

L'Association des Anciens au Salon de l'Etudiant de Saint-Etienne

20 et 21 novembre 2010

Gentil coup'd'pouce du Service Com'

Pendant deux jours, les 20 et 21 novembre dernier, s'est tenu le Salon de l'Etudiant de Saint-Etienne.

De nombreux exposants délivraient de précieux conseils pour préparer de bonnes poursuites d’études.
Au programme, un large éventail de formations : des cursus supérieurs courts, longs, en formation initiale ou en alternance, à la fac, en classes prépas, dans les grandes écoles d’ingénieurs et de commerce, ou encore au sein d’écoles spécialisées (de communication, d’art, de tourisme…). 

Le Lycée de Poisy-Chavanod était présent à Saint-Etienne et l'Association des Anciens également !

En effet, grâce à une excellente collaboration entre services, nous sommes désormais présents sur chaque salon et manifestation où l'école est présente.
De nouvelles occasions de faire parler un peu de nous, de retrouver quelques amis et donc renouer quelques liens... le monde étant si petit !

Encore mille mercis au Service Communication du Lycée et à Lydie, sa responsable.

Aide Humanitaire en Haïti

L'expérience de la Fondation Peter Hesse

Dans le cadre des Forums de Poisy, le Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod a eu l’immense privilège d’accueillir, mardi 16 novembre, Monsieur Peter Hesse, président de la Fondation Peter Hesse, une ONG qui œuvre depuis 1983 en Haïti pour soutenir les personnes défavorisées.

L’origine et l’objectif de la Fondation en Haïti
Monsieur Peter Hesse, d’origine allemande, a dirigé pendant plusieurs années l’entreprise familiale, une fabrique de couleurs pour artiste. C’est grâce à sa passion pour la musique qu’il a découvert Haïti. Par la rencontre avec le dirigeant d’un orphelinat Haïtien, Monsieur Hesse fut choqué de la pauvreté du pays. Par la suite, il lui paraissait difficile de revenir en Europe et de ne pas agir.
C’est en 1983 qu’il crée sa propre fondation en Allemagne « La Fondation Peter Hesse, Solidarité en partenariat pour un Monde en Diversité » au service des personnes défavorisées en Haïti.
Aujourd’hui, son objectif est de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation en Haïti auprès des enfants de 3 à 6 ans grâce à la mise en place de centre de formation à la méthode éducative Montessori pour les instituteurs et l’ouverture d’établissements préscolaires.

Les actions humanitaires sur place
Aujourd’hui, grâce à sa partenaire Carol Guy-James Barratt, originaire de Trinidad, formée à Londres à la méthode Montessori, ce sont plus de 52 écoles soit une moyenne de 3845 enfants/an qui ont reçu l’aide de la Fondation.
Le terrible séisme qui a ravagé le pays et fait près de 230.000 morts en janvier dernier a détruit le centre de formation et 4 écoles Montessori.
Mais aujourd’hui, grâce à ses fonds personnels et aux dons, la reconstruction de deux centres de formation est prévu loin de la faille sismique dans la région de Saint Marc.

La devise de la Fondation « C’est quand même possible ! » les encourage à accomplir leur tâche.

Glacier de Tête Rousse : Opération Pompage Terminée!

Saint-Gervais - Massif du Mont-Blanc - octobre 2010

Après plusieurs semaines de doutes, les premiers travaux de pompage d'une vaste poche d'eau située sous un glacier du massif du Mont-Blanc viennent de se terminer.
Sur les 65 000 m3 d'eau que contient la poche, 47 728 m3 ont été extraits, permettant ainsi le démontage des installations de pompage dans les prochains jours.
Le risque d'inondation de la vallée s'étant éloigné, l'étape suivante a consisté à installer une sonde piézométrique, destinée à mesure au quotidien la quantité d'eau dans la poche afin de comprendre la manière dont elle se remplit. Puis, avec l'arrivée du froid, un canal artificiel pourrait permettre l'écoulement du reste de l'eau contenue dans la poche.

Suite à la fin des travaux de purge du glacier de tête Rousse, la municipalité, le maire et Conseiller Général de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex et le préfet de Haute-Savoie Jean-Luc Videlaine, ont invité, mi-octobre2010, la population et principalement les habitants situés dans la zone définie comme inondable, à une cérémonie conviviale afin de remercier toutes celles et ceux qui ont participé au chantier du glacier de tête Rousse.

Etaient présents de nombreux acteurs de cette opération exceptionnelle, dont Nicolas Karr et Vincent Tairraz (ancien élève de Poisy - Bac D' 1989) du RTM, des représentants du CNRS, du PGHM aux côtés des entreprises de travaux publics : Boma, Baz et Gramari.

Le rôle du service RTM (Restauration des Terrains en Montagne) a été fondamental dans le suivi de ce dossier très spécifique.
Vincent Tairraz nous en dira peut-être plus lors d'une interview que nous venons de solliciter.
Toutes nos félicitations à tous les acteurs de cette extraordinaire opération!


Hier remplie de 47.728 m3 d’eau, la cavité principale du glacier de Tête Rousse (Saint-Gervais - Massif du Mont-Blanc - 74) a fait l’objet d’une visite par deux spécialistes des images de montagne, le photographe Pascal Tournaire et le cameraman David Autheman.

Les images sont visibles sur le site www.tvmountain.com (cliquer ici).

Après être descendus dans l’immense cavité à partir d’un des trous de forage qui a permis d’évacuer l’eau, ils ont fait des images exceptionnelles de ce gouffre montrant le risque qui a plané sur une partie de la population de Saint-Gervais pendant plusieurs mois.

Déjà rassurés par le dispositif d’alerte qui avait été mis en place par la Commune avec l’appui des services de la Préfecture, la population a découvert ces images lors d’une soirée organisée le 13 octobre qui réunissait l’ensemble des acteurs de ce dossier.

Des fioles de l’eau de la poche d’eau ont été remises lors de cette soirée, la première numérotée 1/50 à destination du Président de la République, Nicolas Sarkozy, la seconde de Jean-Louis Borloo Ministre d’Etat chargé de l’écologie, la troisième de Brice Hortefeux, Ministre de l’intérieur, en reconnaissance de la diligence et de la réactivité remarquables des services de l’Etat.

Chaque habitant a aussi reçu une éprouvette de cette eau.

Pour obtenir les images de l'intérieur de la poche, merci de contacter directement : Pascal Tournaire info@pascal-tournaire.com et David Autheman david.autheman@wanadoo.fr

Préserver les ruchers de Haute-Savoie... Apiculteurs et Agriculteurs s'unissent !

Octobre 2010 - Desingy - Haute-Savoie

Entre apiculteurs et agriculteurs, le dialogue n'est pas toujours facile à nouer.
Les sujets de rancoeur et d'incompréhension sont plus vite abordés que les points de convergence.
C'est pourtant à cette tâche que le Centre d'Etudes Techniques Agricoles (CETA) de la Semine (74) s'est attelé, en préconisant, auprès des agriculteurs des cantons de Seyssel et de Frangy, la pratique de "cultures dérobées".
Cela consiste à semer tout de suite après la moisson, un mélange de moutarde, de phacélie et de trèfle d'Alexandrie, qui fleurissent rapidement et assurent aux abeilles une nourriture d'août aux premiers frimas.
Ce début octobre; une rencontre a donc été organisée,  en présence du Président du Conseil Général de Haute-Savoie, de nombreux élus des deux cantons, de Jean-Yves Pascal, éleveur à Champagne-Frangy et Bruno Casset, Président du Groupement des Apiculteurs des Savoie.

Ce fut le temps de dresser un premier bilan de l'action menée.
Et ce bilan est positif, car "suite à une estimation d'une dizaine d'hectares de cultures dérobées, ce sont finalement plus de 70 hectares et 23 agriculteurs qui se sont engagés dans cette action. Il a donc fallu limiter la distribution de semence et la répartir équitablement." explique Jean-Yves Pascal.
D'autres agriculteurs vont certainement s'engager, en 2011, dans cette démarche d'agriculture raisonnée et responsable.
La Haute-Savoie compte actuellement 1400 apiculteurs, des petits ruchers en majorité.
Avec de plus en plus d'abeilles qui meurent en hiver à cause de la raréfaction des pollens en automne. Et c'est pourquoi la pratique des cultures dérobées est si importante.
Nous reviendrons vite, dans ces pages, sur cet important dossier de l'apiculture, que nous suivons tout particulièrement.

Superbes 41ème Olympiades des métiers du Paysage

Octobre 2010 - Lycée de Poisy

La sélection Régionale des 41ème Olympiades des métiers "jardiniers paysagistes" organisée par la Région Rhône-Alpes et l'Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage s'est déroulé jeudi 7 octobre au Lycée Agricole Privé de Poisy-Chavanod.

Les 8 binômes, qui ont passé les preselections régionales en mars dernier, se sont affrontés autour d'une réalisation paysagère commune.
A la première heure ce jeudi, les jeunes ont reçu les instructions très précises et les consignes à respecter ainsi que le projet à réaliser.
Chaque binôme a pris place sur son stand de 4 mètre par 4, rassemblé ses outils et attendu le feu vert à 8 heure pour commencer l'épreuve.
Le jury, composé de professionnels et de formateurs du paysage, a évolué à travers les stands et noter les jardins suivant des critères techniques et subjectifs (esthétique, propreté du chantier, travail d'équipe etc...).
A 17h, tous les binômes avaient terminé leur projet paysager.
Ces jeunes apprentis issus pour la plupart de Bac Professionnel ont donné le meilleur d'eux-mêmes pour réaliser l'aménagement d'un jardin de 16 m2.

Les lauréats Bastide Chippier et Maxime Grange, apprentis à la MFR d'Eyzin-Pinet en Isère, défendront les couleurs de la région en février 2011 à Paris à l'occasion des finales nationales.

Félicitations pour cette journée très réussie à tous ceux qui se sont impliqués dans l'organisation de cette manifestation, et plus précisément les élèves de CAPA Paysage, nos partenaires l'UNEP et la Région Rhône-Alpes, les pilotes du projet, Cécile Beck et François Harcourt, la vie scolaire du Lycée, avec Alain Picot et le service communication du Lycée !
 

Qu'est-ce que la F.D.G.E.D.A ?

Fédération Départementale des Groupes d'Etude et de Développement Agricole

Accompagner les agriculteurs et leurs exploitations face aux mutations du monde agricole et de son contexte, tel est l’objectif que poursuivent, aujourd’hui en Haute-Savoie, près de 20 groupes agricoles de développement, SICA (Société d’Intérêt Collectif Agricole) ou associations, répartis sur l’ensemble du département.

Avec leur 1000 adhérents ou sociétaires, ils réalisent une centaine d’activités autour de thèmes variés.
Si les approches techniques, économiques ou sociales restent d’actualité, les groupes conduisent aussi des actions relatives à l’environnement, l’aménagement et l’entretien de l’espace, l’évolution des filières économiques, la diversification des productions et le développement de la commercialisation en circuits courts, les questions de main d’œuvre et toutes réflexions liées au territoire qui peuvent concerner l’agriculture. Ils ont ces dernières années largement développé la concertation et la collaboration, avec les autres acteurs du territoire, notamment les collectivités locales.

Ces groupes se retrouvent au sein de la F.D.G.E.D.A. (Fédération Départementale des Groupes d’Etude et de Développement Agricole) qui a comme missions, de les aider dans leur fonctionnement, de faciliter les échanges entre eux et la mise en relation avec d’autres partenaires et de valoriser leur travail.

Les coordonnées de la F.D.G.E.D.A. 74 :

Le Président : Pascal BOUCHET                                                                   L’Animatrice : Marie-Edith PINGET
1632 Route du Suet                                                                                          Chambre d’Agriculture - Pôle ETA
74350 CRUSEILLES                                                                                         52 avenue des îles - 74994 ANNECY Cedex 9
Port. : 06.87.72.17.60                                                                                        Tél. : 04.50.88.18.25
Mail : pbouchet@haute-savoie.chambagri.fr                                              Mail : mepinget@haute-savoie.chambagri.fr

Des arbres transformés en... pèlerins !

Juin 2010 - La Clusaz - Haute-Savoie


Dans le cadre de la sécurisation du site et des environs de la grotte de Lourdes à La Clusaz, l'équipe des grimpeurs élagueurs de l'Office National des Forêts est intervenue en abattant, par démontage avec kit de rétention, les 12 arbres du secteur.

Pendant la réalisation de ce chantier, l'ONF a proposé à la commune de La Clusaz de redonner vie à quatre arbres proches de la Vierge, en réalisant des sculptures, grâce à la présence, dans l'équipe de l'Office des Forêts, d'un sculpteur à la tronçonneuse.

En effet, c'est Florent Grange, des Gets (ancien élève en Aménagement et Travaux Forestiers - promo 1999) l'auteur de ce bel exploit.

C'est ainsi qu'ont été réalisés quatre pèlerins qui veillent désormais sur la Vierge de Lourdes


Florent avait également réalisé de très originales structures sur bois lors de la dernière Journée Portes Ouvertes du Lycée de Chavanod, le 22 mai dernier. (la photo ci-jointe a été prise sur le site de Chavanod ce même jour).

Une délégation du Lycée et des Anciens Elèves au CNEAP

Mars 2010 - Issy-Les-Moulineaux

Le CNEAP, Conseil National de L'enseignement Agricole Privé, regroupe l'ensemble des établissements agricoles privés de France.
Il fédère les énergies et propose une mutualisation des moyens et des actions.
Tous les 2 ans, un grand Congrès fait la synthèse de toutes les actions menées en faveur des établissements, donc en direction des élèves et anciens élèves.
Une délégation de 10 personnes (administrateurs et personnels) de Poisy-Chavanod était présente à Issy-les-Moulineaux, les 17 et 18 mars 2010.
Beaucoup de travail et de rencontres...

...pour tous ceux que ce dossier intéresse, bientôt, une synthèse complète des travaux sur le site web du CNEAP.

De la mer à l'assiette : la filière pêche

Document à télécharger


Un de nos membres nous propose la mise en ligne d'une originale plaquette qui présente, de manière très pédagogique, l'ensemble de la filière pêche :
  - le poisson et ses nombreux types d’habitats en mer, 
  - les 4 grands types et les techniques de pêche,
  - la criée,
  - le mareyage,
  - la transformation,
  - la conservation
  - et la consommation. 

Chose faite car document effectivement intéressant,  pour petits et grands. 
Merci de cette info utile et pédagogique...

Pour d'autres documents à nous proposer, n'oubliez pas : webmaster@depuis1953.fr

Retrouvée au fond d'un carton d'archives...

A découvrir...


Une plaquette promotionnelle 'rétro' du site de Chavanod... datant de 1974... retrouvée par Vincent Viard lors de recherche d'archives photographiques.
Vous pouvez consulter cette pièce unique en téléchargeant le document joint à cet article.
Bonne lecture...
Et 1000 Mercis à Vincent, un de nos fidèles supporters !

Si vous aussi, vous retrouvez des archives intéressantes, n'hésitez pas à nous les faire parvenir par mail ou par courrier.
Nous avons besoin de toutes les images disponibles pour reconstituer l'histoire en images de Poisy-Chavanod et enrichir ainsi notre "galerie photos".
Alors, merci de votre active participation à ce très vaste chantier.
Le Président

Pour une navigation web optimum

Conseil Technique

Afin de profiter au maximum de l'ergonomie et des services de www.depuis1953.fr, nous vous conseillons d'utiliser un navigateur Internet, autre que Microsoft Internet Explorer.

En effet, de nombreux autres outils de navigation sont disponibles et permettent un travail souvent plus rapide...

GOOGLE CHROMEtéléchargeable gratuitement sur site Google

MOZILLA FIREFOXtéléchargeable gratuitement sur site Mozilla Foundation 

OPERA, téléchargeable gratuitement sur site Opera Software

SAFARI, téléchargeable gratuitement sur site Apple

et bien d'autres, selon vos envies, ci-dessous...

Visitez le site web de l'Agriculture de Savoie

... naturelles et authentiques les terres des savoies

L'agriculture des savoies c'est :
 * 7.600 exploitations (dont 3.600 professionnelles).
 * 11.870 agriculteurs (en équivalent temps plein).
 * 1/3 du territoire.
 * 20% des surfaces agricoles de Rhône-Alpes.
 * 1/4 des surfaces en herbe de Rhône-Alpes.
 * 65% des alpages de Rhône-Alpes.
 * Chiffres d'affaires produit : 500 millions d'euros.

Curieux d'infos sur l'agriculture des 2 savoies, envie de découvrir l'actu agricole en images, intéressés par des dossiers professionnels sur les quotas laitiers ou sur la chrysomèle, curieux du suivi du dossier "campagnoles"...
Découvrez toute l'agriculture savoyarde sur :

Passage de témoin par René Miguet

En 2003... la petite graine d'école a bien grandi....

Ainsi, à l’aube du 21ème siècle, et 20 ans après la remise du témoin par François STELLIO, René MIGUET rappellera lors de son départ que « la petite graine d’école » a bien grandi et que sa vraie satisfaction est de voir comment avec les équipes pédagogiques responsables et des administrateurs dévoués, l’Ecole de Poisy a su malgré sa taille, ses différents niveaux de formation, la diversité de ses spécialités et le nombre de ses partenaires extérieurs, conduire une politique de qualité qu’elle a réalisée dans son fonctionnement, à travers :
- L’accueil et le suivi individuel des jeunes
- Les résultats aux examens
- La motivation et la responsabilisation du personnel
- Un développement innovant et maitrisé

Un des gros chantiers de René Miguet, directeur.

... la Loi Roccard...

C’est le 31 décembre 1984 qu’est promulguée une loi majeure (Loi Roccard) pour l’enseignement agricole privé, puisqu’elle va ouvrir la voie à la future contractualisation des enseignants qui prendra effet en 1990.

Chantier immense qui nécessitera de redéfinir les conditions de travail, les missions, et le statut des enseignants.
René MIGUET, à cette période, s’attachera à maintenir un lien moral fort avec le personnel et structurera l’organisation de l’établissement avec des responsables par filières, afin de conserver « la proximité des décisions » et « l’esprit d’entreprise » propres à Poisy.

Parallèlement à la loi Roccard, les établissements doivent appliquer un schéma prévisionnel des formations définissant la place des lycées dans leur milieu et leurs objectifs de développement, notamment pour l’enseignement supérieur.

En 1984, c’est aussi à Poisy, la création du certificat de spécialisation «Techniques et gestion de l’entreprise piscicole» pour des étudiants après 2 années de BTS ; première formation en France à ce niveau, dans cette spécialité...

1983 : Une transition en douceur...

... Pour un développement maîtrisé

En 1983, lors de son départ en retraite, François Stellio évoquait avec humour les multiples péripéties qui avaient fait germer « la petite graine d’école ».
Il confiait les clefs à son successeur René Miguet, un des premiers élèves, devenu ingénieur.
La boucle était bouclée pour celui qui affirmait « il n’y a de vraie richesse que l’homme » et qui avait mis la relation humaine comme mode de fonctionnement.
Il ne lui restait plus qu’à écrire cette histoire pour « garder mémoire de cette épopée » et rendre hommage aux « pères fondateurs » disparus et pour que les nouvelles générations connaissent leur histoire...

François Stellio, directeur de l’établissement pendant plus de 30 ans, a donc rédigé un livre passionnant, riche d'anecdotes et de photos, sur l'histoire de l'école : "Ecole d'Agriculture Annecy-le-Vieux - Poisy - Chavanod - 1953-1983 Trente ans au service d'une école d'agriculture".

Cet ouvrage est disponible auprès de nos services, dans notre boutique en ligne, en cliquant ici...

Fusion de Poisy et de Chavanod...

... une étape importante de l'histoire du Lycée...

En 1969, les opportunités de développement s’accroissent ; l’école prend pied dans l’enseignement supérieur en ouvrant la première section de Brevet de Technicien Supérieur Agricole (B.T.S.A.) «Productions Forestières» en France, dans le privé.
Le cycle long se conforte par un baccalauréat scientifique, le bac D’.
En 1972, le lycée adopte l’école de Chavanod.
Créée en 1952 à Metz-Tessy, puis transférée en 1963 à Chavanod, cette école accueille les cycles courts 4ème, 3ème, Mécanique Agricole, Horticulture...

recherche AGRICULTEUR BIO

contact: rd-nat@orange.fr

 Défenseur du Bio, recherche agriculteur autoentrepreneur, même débutant ou étudiant, pour exploiter terres en bio.
Possibilité d'entrer dans la SCEA (Sté Civile d'Exploitation Agricole) région Annecy.

Déménagement du lycée sur le site de Poisy...

... trop à l'étroit à Annecy -le-Vieux


Avec la progression des effectifs entre 1953 et 1962... l’école va se retrouver à l’étroit à Annecy-le-Vieux.
La petite ferme de 14 ha était cernée par le développement de la ville.
En effet, parallèlement aux besoins de l’école, une forte pression immobilière apparaît sur Annecy le Vieux.
Les problèmes se font plus fréquents car l’exploitation est entourée de maisons individuelles et la ferme génère des nuisances (On fanait encore sur l’emplacement actuel du garage Peugeot et du clos Dubuisson).
Il faut donc impérativement songer à s’enraciner dans un environnement plus rural.
Les recherches commencent....

Ouverture du Centre d'Apprentissage Rural Départemental d'Annecy-Le-Vieux...

... le 16 novembre 1953... au service du monde rural...

L'histoire du lycée peut se résumer en deux chiffres éloquents :

  • 9 élèves à la rentrée 1953,
  • plus de 1.200 en 2013 !

Ce n'est pas le résultat d'une multiplication magique, mais le fruit d'une volonté, puis d'un travail de chaque jour, lié à beaucoup d'imagination, pour faire face aux besoins de formation dus à la révolution technique de l'agriculture...

Pour tout savoir sur l'école, sa création, ses mutations, son devenir, rendez-vous dans la rubrique historique de ce site...
Bonne découverte !

Nota : François Stellio, directeur de l’établissement pendant plus de 30 ans, a rédigé un livre passionnant, riche d'anecdotes et de photos, sur l'histoire de l'école : "Ecole d'Agriculture Annecy-le-Vieux - Poisy - Chavanod - 1953-1983 Trente ans au service d'une école d'agriculture".

Cet ouvrage est disponible auprès de nos services, dans notre boutique en ligne, en cliquant ici.
..


Menu Google et bloc adresse

Association
des anciens élèves

Lycée Agricole Privé Poisy - Chavanod
Route de l'école d'agriculture - 74330 POISY
Tél : +33 (0)4 50 46 20 26
Fax : +33 (0)4 50 46 24 89